Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Keaton Jones : Racisme, escroqueries... la mère du collégien harcelé lynchée

5 photos
Lancer le diaporama
Certaines stars qui se sont mobilisées pour ce jeune Américain ont rebroussé chemin face aux polémiques.

Une vidéo déchirante a fait d'un collégien harcelé un nouveau "héros". Le 9 décembre dernier, Kimberly Jones récupère son fils qui refuse d'aller déjeuner à la cantine de son collège situé à Knoxville, dans le Tennessee, parce que ses camarades le harcèlent. Elle prend alors son téléphone pour filmer le témoignage et les larmes de son fils Keaton dans leur voiture. Le jeune Américain raconte comment ses camarades lui jettent de la nourriture au visage, tâchent ses vêtements et comment ils le harcèlent en lui disant qu'il est moche, en se moquant de son nez, en lui répétant qu'il n'a pas d'amis. Kimberly Jones poste ensuite la vidéo sur sa Facebook le vendredi 9 décembre, provoquant une immense vague de soutiens. Rihanna, Jennifer Lopez, Justin Bieber ou encore Chris Evans relaye l'émouvant témoignage et dénoncent la cruauté du harcèlement scolaire.

Oui mais voilà, c'est un autre visage de Kimberly Jones qui a été mis en lumière par certains internautes qui voulaient en savoir plus sur cette maman du Tennessee. En fouillant sa page Facebook, qui n'est à présent plus accessible, des photos compromettantes ont été découvertes. La maman du petit Keaton apparaît notamment brandissant fièrement le drapeau des confédérés considéré comme un symbole raciste et esclavagiste. Il était utilisé par les sudistes, esclavagistes, pendant la guerre civile, puis par le Ku Klux Klan, et par les suprémacistes blancs. Interrogée sur la fermeture soudaine de sa page Facebook, Kimberly Jones a réagi auprès de Fox news : "Je l'ai fermée pour une raison." Sans jamais expliciter ladite "raison".

À cette première polémique s'en ajoute une autre. Kimberly Jones est accusée de vouloir se faire de l'argent avec le buzz déclenché par sa vidéo. Elle a en effet créé un compte Paypal pour recueillir les dons. L'affection des Américains et l'engagement des stars ne lui suffisant apparemment pas. Lynchée sur les réseaux sociaux, la maman du petit Keaton a choisi de répondre aux vives accusations sur sa page Instagram. "J'aime mes enfants. Vous tous, vous ne me connaissez pas, ni ma famille", y a-t-elle écrit. Une réponse qui n'a pas convaincu Rihanna puisque la chanteuse a supprimé le post qu'elle avait publié sur Instagram en soutien au collégien harcelé dont elle saluait le courage et qu'elle qualifiait de "HÉROS". "Si vous avez ou si vous êtes en train de faire face à n'importe quelle forme de harcèlement, mon coeur et mes prières vont à vous", avait-elle également commenté.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image