Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L.A. Clippers : Leur propriétaire raciste suspendu à vie, Magic Johnson heureux

La page d'accueil des Clippers de Los Angeles, quelques minutes après l'annonce de la suspension à vie de son propriétaire, Donald Sterling, coupables de propos racistes, le 29 avril 2014
20 photos
Lancer le diaporama
La page d'accueil des Clippers de Los Angeles, quelques minutes après l'annonce de la suspension à vie de son propriétaire, Donald Sterling, coupables de propos racistes, le 29 avril 2014

Alors qu'un vent de révolte soufflait sur la NBA, le boss de la ligue de basket Adam Silver a pris une décision radicale. Elle a suspendu à vie le propriétaire des Clippers de Los Angeles, auteur de propos racistes à l'encontre des Afro-Américains.

Suspension à vie

La décision était très attendue depuis les révélations de TMZ du samedi 26 avril dernier, date à laquelle le site américain avait publié un enregistrement audio dans lequel Donald Sterling, le propriétaire de la franchise des Clippers de Los Angeles âgé de 80 ans, tenait des propos abjects à l'encontre des Afro-Américains. Résultat, l'homme a écopé "d'une suspension à vie et d'une amende de 2,5 millions de dollars, le maximum autorisé par la constitution en place". Visiblement ému au moment de son annonce, le patron de la NBA, en place depuis à peine trois mois, a pris ce mardi 29 avril une décision inédite : il a envoyé un sacré message à une ligue que Charles Barkley, joueur emblématique de l'époque Michael Jordan, qualifiait de "ligue noire" et qui attendait une réponse forte de la part des instances dirigeantes et des propriétaires, pour la plupart blancs.

En effet, précisant que le montant de l'amende serait reversé à une association qui lutte contre la discrimination, Adam Silver a adressé un message fort aux propriétaires des autres équipes : "Nous allons encourager les propriétaires à forcer Sterling à vendre l'équipe. Je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour m'assurer que cela arrive." Car pour l'instant, Donald Sterling n'a plus le droit d'assister aux matches, aux entraînements ou encore de prendre des décisions concernant son équipe. Pour lancer une procédure de vente sans l'aval de Donald Sterling, la NBA doit obtenir le soutien des trois quarts des propriétaires de la NBA. Car pour l'instant, l'homme condamné ne compte pas vendre les Clippers, a indiqué Jim Gray, journaliste de Fox News cité par L'Équipe et qui a eu au téléphone Donald Sterling. Alors qu'il ne connaissait pas encore les sanctions prises par le NBA à son encontre, ce dernier avait affirmé avec force qu'il ne vendrait jamais sa franchise dont il est le propriétaire depuis 1981...

Hommages à Adam Silver

Immédiatement après sa conférence de presse, Adam Silver a reçu de nombreux messages de remerciements et de soutien. Magic Johnson, directement visé par Adam Sterling, lequel reprochait à sa compagne à l'origine des enregistrements d'avoir publié sur son compte Instagram une photo d'elle-même au côté de l'ancienne star des Lakers, a salué le "grand leadership" du "patron Silver". LeBron James, l'une des voix les plus écoutées de la NBA, a déclaré : "Commissaire Silver, merci de protéger notre belle et puissante ligue ! C'est un grand leader !"

Dans la soirée, le site Internet des Clippers affichait une page noire, avec le seul message "We are one" ("nous ne sommes qu'un"). Un slogan chanté par les fans présents hier soir pour le match face aux Warriors de Golden States, gagné par les Angelinos lors de ce premier tour de playoffs. L'ensemble des équipes NBA ont alors repris ce symbole, affichant la même page noire "We are one" ainsi que le logo de la franchise...

Un propriétaire décrié

Après des années à faire parler d'elle, mais pas pour les bonnes raisons, la NBA s'est décidée à agir face à l'un des propriétaires les plus controversés de l'histoire. Outre ses propos racistes de ces derniers jours, Donald Sterling avait déjà eu maille à partir avec les autorités compétentes par le passé. En 2009, il avait déjà payé 2,73 millions de dollars au département de la Justice américaine pour mettre fin à une histoire de discrimination. Propriétaire d'un vaste parc immobilier, il avait refusé à l'époque de louer des appartements à des Afro-Américains et à des Hispaniques. Quatre ans plus tôt, il avait également conclu un marché après avoir tenté d'expulser des locataires non Coréens de ses appartements de Koreatown à Los Angeles.

Propriétaire depuis 1981 des Clippers de Los Angeles, date à laque il avait racheté pour 12 millions de dollars l'équipe de basket évoluant alors à San Diego, Donald Sterling n'a jamais investi pour faire de son équipe une candidate au titre. Au contraire. Au fil des années et des défaites, les Clips étaient devenus la risée du pays, les fans allant au Staples Center la tête cachée sous des sacs en papier. Son but ? Investir un minimum pour faire un maximum de profit. Une politique efficace, puisque la franchise vaut aujourd'hui plus de 575 millions de dollars.

Mais sportivement parlant, le rivaux historiques des Lakers, qui ont passé des années à les humilier, connaissent un renouveau depuis l'arrivée de Blake Griffin et Chris Paul, faisant cette saison des Clippers l'un des prétendants crédibles au titre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Christina Milian et sa fille Violet dans le public pour le concert de M. Pokora au National Forest, à Bruxelles- 19 octobre 2019.
Lady Gaga a affirmé vouloir des enfants dans une vidéo publiée sur la chaîne Youtube de NikkieTutorials, le 4 décembre 2019
Meghan Markle et le prince Harry - Retour leur histoire d'amour.
Chrissy Teigen et John Legend font n'importe quoi chez Kris Jenner- Le 18 décembre 2019.
Christina Milian et M.Pokora organisent une baby shower le 4 janvier 2020.
Story Instagram de Reese Witherspoon
Christina Milian et M.Pokora organisent une baby shower le 4 janvier 2020.
Ces stars et leurs premiers rendez-vous insolites
Christina Milian sur Instagram.
Gigi Hadid défile pour Jacquemus le 18 janvier 2020 (Paris).
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel