Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Michael Jordan

Biographie

Naissance : Le 17 Février 1963

Âge : 59 ans

Métier : Basketteur

Signe astrologique : Verseau

Pays : Etats-Unis

Ville : New York

Plus grand basketteur de tous les temps. Plus grand sportif américain de l'histoire. Businessman avisé. Michael Jordan collectionne les superlatifs. Il est une légende, tout simplement.

Michael Jeffrey Jordan naît à Brooklyn, le 17 février 1963. La famille Jordan, Deloris et James, et leurs cinq enfants, déménage à Wilmington, en Caroline du Nord, alors que Michael est encore un nourrisson. Il découvre le sport à l'école, basket, base-ball, football américain, encouragé par son père. Au lycée, il est cependant jugé trop petit, avec son 1,80 m, pour intégrer l'équipe de basket, en dépit de ses aptitudes flagrantes. Ayant pris 10 cm en une année, il gagne sa place pour l'année de terminale et termine avec une moyenne de points qui lui permet d'être sélectionné dans la McDonald's All American Team, qui réunit les meilleurs joueurs des lycées américains. En 1981, il obtient une bourse de basket-ball à l'université de Caroline du Nord, où il vise un diplôme en géographie culturelle, et est élu meilleur jouer de la conférence Atlantique. Il marque, en 1982, le panier qui fait remporter le titre NCAA (le très prisé championnat universitaire) aux Tar Heels, l'équipe de son université.

En l'air

Sacré meilleur joueur universitaire de l'année en 1984, il abandonne ses études à un an de son diplôme pour se présenter à la Draft NBA, où il est sélectionné en troisième position, par les Bulls de Chicago. Avant de commencer sa carrière professionnelle, il remporte une première médaille d'or Olympique, aux Jeux de Los Angeles de 1984. Dès sa première année à Chicago, il établit des records de points, il est nommé Rookie de l'année (le meilleur débutant) et sélectionné pour le All Stars Game, un honneur rarissime pour un rookie. La saison suivante, une fracture du pied le prive de 64 matches, mais il revient à temps pour les play-offs et marque 63 points contre les Celtics de Boston, un record en un match qui tient encore aujourd'hui. Les saisons qui suivent voient l'équipe au taureau progresser régulièrement, et Michael Jordan compiler toujours plus de records dans un sport américain où les statistiques sont prépondérantes. Il devient insidieusement l'image de la NBA, avec ses attitudes d'homme volant (on le surnomme Air Jordan, ou His Airness, son " airitude") et sa langue tirée à chaque fois qu'il dunke. Il est le sujet de nombreux posters. A la fin de la saison 1990-1991, Jordan et ses Bulls remportent leur premier titre NBA en battant les Los Angeles Lakers de Magic Johnson. C'est le début d'un règne.
En 1992, les joueurs professionnels de la NBA sont autorisés à participer aux Jeux Olympiques, jusqu'alors ils en étaient privés au bénéfice des universitaires. C'est l'occasion de voir éclore la Dream Team, soit les meilleurs joueurs de basket du monde, qui remportent tous les matches jusqu'à la médaille d'or de façon spectaculaire (et humiliante pour leurs adversaires). Michael Jordan, Larry Bird, Patrick Ewing, Karl Malone, Scottie Pippen, Magic Johnson, Charles Barkley... Cette quinzaine olympique participe beaucoup à faire des superstars mondiales de ces sportifs jusqu'alors seulement vedettes aux USA.

Break

En octobre 1993, à trente ans à peine, Michael Jordan annonce sa retraite sportive. Quelques mois plus tôt, durant l'été, son père, avec lequel il avait une relation très forte, est assassiné sur un parking par deux adolescents qui voulaient lui voler sa voiture. Il est en outre fatigué par ses saisons qui lui ont rapporté plusieurs titres consécutifs. La nouvelle provoque la stupeur, encore augmentée quand il révèle qu'il a signé avec les White Sox de Chicago, une équipe de base-ball évoluant en ligue mineure. C'était le rêve de son père de voir son fils jouer en Major League. Celui qui est déjà considéré comme le meilleur basketteur de sa génération va donc jouer une saison 1994 complète, soit 127 matches de base-ball, puis 35 autres avec les Scorpions de Scottsdale, avant de réaliser qu'il n'a pas le niveau pour devenir un base-baller de ligue majeure. Entre temps, les Chicago Bulls ont peiné à maintenir leur statut, et perdu le titre. Mais le 18 mars 1995, il annonce, laconique : "I'm back" et revient dans l'équipe. Il prend alors le numéro 45, son numéro 23 ayant été retiré en son honneur (une coutume américaine). Le premier match qu'il dispute, face aux Indiana Pacers, est suivi par 35 millions d'américains sur NBC, le record pour un match de saison régulière depuis 1975. Malgré son absence des courts depuis un an et demi, Michael Jordan est toujours impressionnant d'aisance et il emmène les Bulls en demi-finale des Playoffs. Au passage, il contraint les Bulls à payer une amende de 25 000 $ à la NBA pour l'avoir laissé changer de maillot, et reprendre son n°23 fétiche, ce qui est interdit en cours de saison. Même les rois doivent suivre les règles.

Surhumain

Les trois saisons qui suivent vont voir les Chicago Bulls remporter à nouveau trois titres NBA consécutifs, Jordan récoltant au passage les titres de MVP (meilleur joueur) la plupart du temps. En 1996, il joue un match de la finale avec une forte fièvre, à cause d'un virus, et il est pourtant encore stratosphérique. Avec ses six titres, en deux passes de trois, Michael Jordan entre dans l'histoire du sport. En janvier 1999, avec le départ de son entraîneur Phil Jackson, et de ses acolytes Scotty Pippen et Dennis Rodman, il annonce sa retraite sportive, une deuxième fois.
Il réapparaît pourtant en NBA l'année suivante, comme copropriétaire et responsable des Washington Wizards, un poste qui n'est pas honorifique, puisqu'il est très interventionniste, pour licencier les gros salaires et les joueurs impopulaires. Il passe l'été 2001 à s'entraîner en secret, et à la surprise générale, il annonce en septembre 2001 son retour comme joueur, au sein de l'équipe qu'il dirige. Sa première saison est entachée par des blessures, mais la suivante, l'année de ses 40 ans, il est encore brillant. Mais ses coéquipiers ne sont pas à son niveau, et les Wizards ne se qualifient pas pour les playoffs. Il sait que cette saison est vraiment sa dernière, et à plusieurs occasions, les autres équipes de la ligue organisent, pour sa venue, des cérémonies émouvantes pour saluer sa carrière unique. Il dispute en février 2003 son ultime All Star Game, devenant le meilleur marqueur de l'histoire de cette compétition spectacle, et joue son dernier match officiel le 16 avril 2003 à Philadelphie, où il est longuement ovationné par le public, et ses adversaires.
Il pense alors poursuivre sa carrière de dirigeants des Wizard, mais il est licencié par le propriétaire, de façon peu élégante.

Aux affaires

Il va alors se détendre en jouant au golf, en s'occupant de sa ligne de vêtements de sport chez Nike, et en montant une équipe de course moto professionnelle, une de ses passions. Il ouvre aussi plusieurs restaurants, les fameux Michael Jordan Steakhouse, qui ne sont pas comme on pourrait le penser des fast food mais bien des restaurants de qualité et d'un certain standing.
En juin 2006, il revient en NBA comme propriétaire de l'équipe de Charlotte en Caroline du Nord, les Bobcats, renommés les Hornets, et dont il possède la seconde plus grosse part de capital. En 2010, il rachète le club pour 275 millions de dollars, devenant ainsi le seul propriétaire noir d'une franchise NBA, qu'il gère encore à ce jour.
En matière de business, Michael Jordan va se révéler à peu près aussi implacable que sur les terrains. Tout au long de sa carrière sportive, il a déjà battu les records de contrats publicitaires, vendant son image pour des dizaines de sociétés et de produits. Après sa Michael Jordan Cologne, il va surtout imposer sa ligne de chaussures de basket, Air Jordan, en collaboration avec Nike, qui lui assurait déjà un contrat de distribution de 20 millions de dollars par an et un contrat à vie. Les Air Jordan sont tout simplement entrées dans la pop culture. Si du temps où il jouait, il cassait les records de salaires et de revenus, devenant le deuxième sportif après Tiger Woods à dépasser le milliard de dollars, en 2013, soit dix ans après sa retraite, il est encore le sportif retraité avec les plus forts gains, d'un montant de 90 millions de dollars. En 2014, rien que son pourcentage sur les chaussures à son nom lui aurait rapporté 100 millions de dollars, soit plus que les gains cumulés de sa carrière de joueur salarié. En 2019, sa fortune est estimée à 1,9 milliard de dollars, faisant de lui le troisième afro-américain le plus riche derrière Robert F Smith et Oprah Winfrey. MJ, un autre de ses surnoms, règne sur un empire, avec des parts dans l'équipe de base-ball des Miami Marlins, des concessions automobiles, des contrats publicitaires qui lui rapportent 40 millions de dollars par an, de l'immobilier, un complexe de golf, des rôles dans des dessins animés, quelques livres autobiographiques, et surtout une aura formidable. Depuis, d'immenses joueurs de basket ont émergé, Lebron James ou Steve Curry, ils battront peut-être certains de ses records, mais jamais ils n'arriveront à effacer sa légende.

Famille nombreuse

La vie sentimentale de Michael Jordan aura été plus calme. En 1989 il épouse Juanita Vanoy, avec qui il aura trois enfants, Jeffrey Michael, Marcus James et Jasmine. En janvier 2002 ils annoncent leur divorce, mais se réconcilient aussitôt, pour finalement divorcer en 2006. MJ verse alors 168 millions de dollars à son épouse. A la fin 2011, il épouse l'américano-cubaine Yvette Prieto, une ancienne mannequin, avec qui il vit depuis trois ans. En 2014, le couple a des jumelles, Victoria et Isabel. La famille réside entre une villa à 12,5 millions de dollars en Floride (voisine de celle de son ami Tiger Woods) et une villa à Charlotte.

Dernières news
Michael Jordan : Retour sur son divorce avec Juanita Vanoy, l'un des plus chers de l'histoire !
18 Fév 2022 14h44

Michael Jordan : Retour sur son divorce avec Juanita Vanoy, l'un des plus chers de l'histoire !

À maintenant 59 ans, Michael Jordan a connu plusieurs histoires importantes dans sa vie. Sa première...
Michael Jordan bat encore un record : une paire de baskets mythique vendue pour un prix fou !
26 Oct 2021 07h22

Michael Jordan bat encore un record : une paire de baskets mythique vendue pour un prix fou !

Considéré comme le plus grand joueur de tous les temps, Michael Jordan continue de fasciner....
Michael Jordan : Son fils Jeffrey arrêté après avoir attaqué le personnel d'un hôpital !
29 Sep 2021 19h45

Michael Jordan : Son fils Jeffrey arrêté après avoir attaqué le personnel d'un hôpital !

Le fils de Michael Jordan, Jeffrey, vient d'être arrêté alors qu'il se trouve en Arizona. Il s'en...
Michael Jordan : L'un des meurtriers de son père bientôt libre ?
16 Mar 2020 07h16

Michael Jordan : L'un des meurtriers de son père bientôt libre ?

Pour le meurtre froid et barbare de James Raymond Jordan Sr., Daniel Andre Green et Larry Martin Demery purgent tous...
Hommage à Kobe Bryant – Michael Jordan en larmes : "C'était comme mon frère"
25 Fév 2020 19h46

Hommage à Kobe Bryant – Michael Jordan en larmes : "C'était comme mon frère"

Lundi 24 février 2020, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont rendu hommage à Kobe Bryant et...
Photos
Autour de Michael Jordan