Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L'amour est dans le pré 2015 : Chaude ambiance chez Eric, séduction chez Florent

24 photos
Lancer le diaporama
L'art du compliment selon Eric dans L'amour est dans le pré 2015 sur M6, le lundi 29 juin 2015.

Réactualisation : Hier soir, 5,2 millions de fidèles en moyenne ont suivi les aventures des agriculteurs d'ADP, soit 25,4% de part de marché sur les individus de quatre ans et plus et 35% sur les ménagères de moins de cinquante ans. C'est le record de la saison sur ce critère.

Lundi 29 juin nous écrivions : Les prétendantes de nos agriculteurs de cette édition 2015 de L'amour est dans le pré sont désormais toutes dans les fermes. Comment avancent Cyrille, Eric, Florent ou encore Isabelle dans leur quête de l'amour ? Avec quel(le)s prétendant(e)s ont-ils le plus d'affinités ? Si vous avez manqué L'amour est dans le pré ce lundi 29 juin 2015, voici ce qu'il fallait absolument retenir...

L'amour est dans le pré 2015 - émission du lundi 29 juin 2015

Dans ce nouvel épisode, nous retrouvons Florent, Isabelle, Cyrille et Eric... Tous ont le même rêve : vivre un joli conte de fées avec l'élu de leur coeur.

Le drôle de cadeau de Florent à ses prétendantes

Eleveur de porcs de 27 ans en Picardie, Florent a convié chez lui deux prétendantes très différentes l'une de l'autre : Elodie et Marine. La première a déjà fait son arrivée à la ferme et a pu faire la connaissance de Martine, la maman de notre agriculteur. Florent fait également les présentations entre Elodie et les porcs de l'élevage même si la belle n'est pas totalement à son aise. Quant à Marine, déjà en route, elle compte bien s'imposer face à sa rivale. Son arrivée est imminente. Pour elle aussi, pas le temps de poser ses valises qu'elle est déjà à cavaler partout dans la ferme, notamment à la rencontre des chevaux et poneys.

La nuit tombe déjà sur la ferme... Il est temps de récupérer les bagages. Et de faire à Florent ses cadeaux. Elodie est la première à s'élancer : pour venir chez l'agriculteur, elle a dû renoncer à un voyage de longue date à Mader. Aussi, elle a choisi d'offrir un guide de Mader à son agriculteur, tandis que Marine est venue les bras chargés de cookies, muffins, et autre spécialités locales. Pour ces trois grands timides, difficile de briser la glace : c'est donc devant la télé que s'achève cette soirée.

Petit-déjeuner sur le pouce au petit matin car la matinée s'annonce chargée. Ce matin, Florent a rendez-vous avec le responsable d'un supermarché pour organiser une animation porcine et écouler son cochon. Afin de tester la détermination des deux prétendantes, il leur propose un petit jeu : écouler un maximum de documentations sur la marchandise qu'il vend aux clients de l'hypermarché. A la fin de l'opération : les deux jeunes femmes sont ex-aequo et repartent chacune avec une planche à saucisson offerte par notre agriculteur célibataire. Pas mal le cadeau !

A la mi-journée, direction la maison des parents de Florent pour un déjeuner familial et convivial. Pas de temps à perdre, il est vite l'heure de rentrer à la ferme pour nourrir les cochons. Un moment que Marine savoure : elle se passionne pour la question des cochons et prend même plaisir à caresser les bêtes.

Dans l'après-midi, Florent convie Elodie à un petit tour de tracteur. L'occasion de rester en seul à seul avec elle et de faire plus ample connaissance. Ils découvrent qu'ils ont les mêmes attentes de l'amour... La complicité se met en place. Après quelques minutes à peine, vient le tour de Marine. Entre eux deux, la séduction semble avoir pris le pas sur le travail.

Le dîner permet à Marine et Elodie de parler de leurs projets pour l'avenir. Ainsi Marine évoque-t-elle son rêve d'être maman de deux enfants avant ses 30 ans.


Cyrille, rongé par la timidité et la pudeur

Eleveur de vaches en Lorraine, Cyrille, 38 ans, est un gros nounours en manque d'amour. Bien décidé à écouter son coeur, il a craqué sur Céline, infirmière, et Lisa, secrétaire, qu'il a invitées à la ferme pour apprendre à les connaître un peu mieux. Pour Céline et Lisa, pas le temps de se tourner les pouces : Cyrille les informe que le lendemain, le réveil est prévu à 6 heures du matin pour être au travail 15 minutes plus tard. Quel accueil !

Le lendemain matin, la journée commence par la traite des vaches. L'occasion pour Cyrille d'être au plus près de Lisa, puis de Céline. Malgré toute la bonne volonté de l'agriculteur, pas évident pour les deux novices de prendre le coup de main avec les trayeuses. A la mi-journée, Céline file aux fourneaux pour préparer une excellente omelette aux pommes de terre avec l'aide de Lisa. Une belle harmonie s'installe entre les filles.

Céline et Lisa, soucieuses de se faire bien voir par celui qu'elles courtisent, ne manquent pas de motivation. En l'espace de quelques heures, elles prennent le coup de main et deviennent des stagiaires multi-tâches. Mais quand est-ce que la phase de séduction s'invitera enfin aux débats ?

Pour bien finir cette jolie journée, Cyrille joue les romantiques et offre un dîner au restaurant à ces demoiselles. Le jeune homme en profite pour se dévoiler : il a toujours eu beaucoup de mal à exprimer ses sentiments. Dire à une femme qu'il l'aime, très peu pour lui... Résultat : il n'a toujours pas trouvé sa dulcinée à l'âge de 38 ans.


Chez Eric, Rose-Marie parle sexualité...

Arboriculteur bio en Bourgogne, Eric compte bien trouver chaussure à son pied. L'agriculture de 54 ans a choisi Florence (44 ans), vendeuse en droguerie, et Rose-Marie (49 ans), aide à domicile. La première arrivée n'est autre que Florence avec qui la complicité fut immédiate. C'est à présent au tour de Rose-Marie de débarquer à la ferme. Elle arrive les bras chargés de fromages en guise de cadeau à celui qu'elle courtise. Chez Eric, c'est l'entente parfaite entre Florence, Rose-Marie et l'agriculteur célibataire.

De bon matin, la journée commence par le petit-déjeuner. Rose-Marie tente de s'intéresser aux hobbies d'Eric, sauf que ce dernier, bourreau de travail, n'en a aucun. Avec Florence, il se trouve cependant un goût commun pour les fléchettes : une petite partie s'improvise.

A la mi-journée, les femmes préparent le déjeuner. Un poil difficile, Eric joue les inspecteurs des travaux finis et taquine Florence sur la vinaigrette qu'elle vient de préparer : la quadragénaire y est allée un peu fort sur la moutarde ! L'après-midi, on ne chôme pas : Eric met les deux célibataires à contribution en leur proposant de coller des étiquettes sur ses bouteilles de jus de fruits bio. L'occasion de quelques confidences : Rose-Marie admet être ménopausée tandis que Florence assure qu'elle est dans la période de sa vie la plus épanouissante sexuellement... C'est chaud !

La soirée se finit sur une petite danse... Avant un slow avec Rose-Marie, c'est au son de La Lambada qu'il se trémousse avec Florence.


Isabelle, trop bosseuse pour l'amour ?

A 51 ans, Isabelle cherche un compagnon protecteur, travailleur et motivé. Elle a donné leur chance à Pascal, 50 ans, employé agricole en Eure-et-Loir, et Olivier, 51 ans, menuisier dans le Limousin. Les deux célibataires déballent leurs bagages et offrent leurs cadeaux à Isabelle, de délicates attentions qu'elle apprécie particulièrement. Une petite chèvre en peluche de la part de Pascal, tandis qu'Olivier mise sur un panier garni de douceurs qu'il a confectionnées pour elle.

Au petit matin, il n'est que 5h20 quand le réveil sonne à la ferme d'Isabelle... Olivier est d'attaque pour donner un coup de main à Isa. Avant cela, c'est avec un café que la journée commence. Après cela, Olivier et Pascal sont d'attaque pour découvrir les contraintes du métier : pour leur première journée d'observation, ils sont assignés aux tâches les plus simples, le foin pour Olivier, le biberon aux chevreaux pour Pascal... Isabelle est impressionnée par le potentiel de ses prétendants notamment lors de la traite des chèvres !

La volontaire bergère se rend à présent, en compagnie de Pascal et Olivier, sur un marché pour écouler du fromage de chèvre. Isabelle en profite pour papoter un peu avec Olivier : elle l'encourage à prendre confiance en lui et à ne pas se sous-estimer face à Pascal. "Il sera difficile pour moi de faire un choix au final... J'attends la petite vibration qui me fera aller vers l'un ou l'autre", confie alors Isabelle.

Pascal refuse d'entrer en compétition avec Olivier mais, par la force des choses, il admet que ça semble inévitable. D'autant que ses sentiments pour Isabelle progressent de jour en jour.

A la semaine prochaine...

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image