Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Laeticia Hallyday et le terrible diagnostic de Johnny : "C'était un stade 4"

Laeticia Hallyday et le terrible diagnostic de Johnny : "C'était un stade 4"
Marc-Olivier Fogiel et Laeticia Hallyday dans les locaux de RTL. L'interview enregistrée de la veuve de Johnny a été diffusée samedi matin (20 octobre 2018) pour la promotion de l'album du rockeur "Mon pays, c'est l'amour".
19 photos
Lancer le diaporama
Marc-Olivier Fogiel et Laeticia Hallyday dans les locaux de RTL. L'interview enregistrée de la veuve de Johnny a été diffusée samedi matin (20 octobre 2018) pour la promotion de l'album du rockeur "Mon pays, c'est l'amour".
Invitée au micro de RTL pour porter l'album de Johnny Hallyday, "Mon pays, c'est l'amour", Laeticia Hallyday s'est remémoré le jour où elle a appris que son homme était atteint d'un cancer des poumons. A l'époque, la maladie s'était déjà propagée avec force...

C'est avec beaucoup d'humilité, portée par la force de l'amour et une grande détermination d'honorer les dernières volontés de son "homme", que Laeticia Hallyday a poursuivi la promotion ficelée du 51ème album de Johnny Hallyday, Mon pays, c'est l'amour, dans les bacs depuis ce 19 octobre 2018 et déjà écoulé à plus de 300 000 exemplaires !

Après un passage remarqué au JT de 20h de TF1 vendredi, la veuve du rockeur était donc l'invitée exceptionnelle de Marc-Olivier Fogiel sur RTL ce samedi matin. Lors de cet entretien, la maman de Jade (14 ans) et Joy (10 ans) a répondu à toutes les questions de son interlocuteur avec "le plus de sincérité possible".

Lors de l'écoute de la troisième chanson choisie à l'antenne, qui est le titre qui referme l'album Je ne suis qu'un homme, Laeticia Hallyday a ainsi évoqué avec beaucoup d'émotion le jour où elle appris que Johnny était atteint de son cancer. Pour rappel, le Taulier avait annoncé sa maladie à ses fans en mars 2017, soit huit mois avant sa triste disparition.

"C'était en octobre 2016. Il venait de faire un road trip avec ses frères, comme il les appelle, avec ses amis. Je suis allée le retrouver, et je l'ai retrouvé épuisé, il avait du mal à respirer. Je ne comprenais pas son état de fatigue, ça a provoqué de grandes peurs en moi, ça m'a ramenée à tous les combats qu'on avait traversés. Et le voir comme ça... J'ai compris qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. A Los Angeles, tous ses amis le trouvaient épuisé. On est rentré (...) et je lui ai dit qu'il fallait qu'on fasse des examens. Et là, c'est le monde qui s'écroule, c'est la vie qui s'écroule", a déclaré Laeticia Hallyday.

Ce n'était pas le premier cancer

Face aux médecins, l'épouse du rockeur encaisse. Mais ce n'est pas immédiatement que Johnny Hallyday, qui avait été hospitalisée pour passer des examens, connaîtra la vérité. Pour autant, Laeticia Hallyday admet que le cancer était déjà bien propagé au moment du diagnostic de la maladie. "Le mot cancer est employé, stade 4 des poumons. Et là j'apprends avant lui, c'est le médecin qui me prévient, et je me suis mise à hurler. Je me suis écroulée, j'étais un genou à terre. Les médecins l'avaient préparé à ça. Mais lui dans sa tête, c'était une infection, on pouvait opérer. Mais en fait il n'y avait pas d'opération possible. (...) Je n'ai pas eu le courage de lui dire. Les médecins m'ont dit d'attendre. Il n'arrêtait pas de me poser des questions. Je voulais qu'il se batte, je voulais qu'il ne lâche rien, je savais qu'on allait rentrer dans une guerre difficile, et le lendemain les médecins sont venus dans la chambre pour lui annoncer, il m'a regardée, et je lui ai dit qu'on allait se battre et gagner la guerre", a-t-elle ajouté.

Lors de son interview pour Marc-Olivier Fogiel, Laeticia Hallyday a également confirmé qu'il ne s'agissait pas du premier cancer pour Johnny. "C'était le troisième. Il en avait déjà eu un au côlon et à la prostate", a-t-elle précisé. Deux précédents que le rockeur avait furieusement vaincus. Lorsque son cancer des poumons est diagnostiqué, Johnny et Laeticia Hallyday partent donc naturellement à l'attaque, déterminés à vaincre une nouvelle fois la maladie. Même si le corps de Johnny "n'est que douleur", comme le dit Laeticia, il "va pourtant trouver la force" pour mener à bien ses projets, ne pas se laisser abattre. C'est toute cette force qui le mène à poursuivre, comme prévu, sa tournée des concerts avec les Vieilles Canailles, au cours de l'été 2017. "Il a eu une force divine et surhumaine pour aller sur scène. Je ne voulais pas qu'il la fasse, cette tournée, parce que je savais que son corps n'était que douleur. Il m'a dit : 'Si je ne fais pas cette tournée, c'est que je meurs'. Il s'est nourri de son public", a-t-elle poursuivi.

Fin septembre, il ne pouvait plus marcher...

Après la tournée des Vieilles Canailles, la santé de Johnny Hallyday s'est dégradée. "C'était en septembre, au moment de l'enregistrement de l'album. Il avait tellement gagné son pari, j'y ai tellement cru, il nous a fait perdre la tête sur cette tournée, quelle leçon de vie et de courage il nous a donnée", a-t-elle admis, la voix tremblotante. Puis vint la "terrible ligne droite". "Elle a été terrible parce que son corps était en train de le lâcher, et son corps n'était que de la souffrance. Fin septembre, il ne pouvait plus marcher car le cancer s'était propagé dans les os. Le cancer ronge l'os et cela provoque des fractures. En octobre, il ne pouvait plus marcher, on a fait deux opérations de vertébroplastie, qui consistent à injecter du ciment dans l'os pour le souder, puis il s'est relevé, les opérations ont marché, il était debout alors qu'on y croyait plus, un animal, un combattant dans la maladie, cette force de survie dans la maladie était incroyable", a-t-elle glissé.

C'est finalement après de longs mois de lutte acharnée que la maladie a emporté l'idole des jeunes, le 5 décembre 2017. Pour Laeticia Hallyday, Jade, Joy et les autres proches de Johnny, c'est "le long chemin du deuil qui a ensuite commencé".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image