Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Le CSA s'en prend à Harry Roselmack et Katsuni !

Le CSA intervient contre TF1 et MCM
3 photos
Lancer le diaporama

Après la publicité clandestine diffusée dans Plus Belle La Vie (France 3), le manquement à la déontologie de l'information de France 2 ou une séquence d'émission sur des toxicos sur M6, le CSA remet la pression et ne veut rien laisser passer. Ses cibles ? TF1 et MCM.

Malhonnêteté de TF1, mise en garde du CSA

Sur son site, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel précise qu'il "a mis en garde TF1 à la suite de la diffusion, dans le journal de 20 heures du 22 novembre 2010 [présenté par Harry Roselmack, alors remplaçant de Laurence Ferrari qui était en congé maternité, NDLR], d'un reportage consacré au quartier sensible de l'Ousse-des-Bois, à Pau. Alors même que les pouvoirs publics étaient mis en cause dans le sujet, les représentants des services de l'État, de la municipalité ou de l'agglomération de Pau-Pyrénées n'ont pas été invités à s'exprimer, et aucune référence n'a été faite aux actions conduites pour réhabiliter le quartier de l'Ousse-des-Bois. Le Conseil considère que TF1 a méconnu les obligations stipulées aux articles 7 et 22 de sa convention selon lesquelles l'éditeur doit veiller à ce "que les journalistes [...] veillent à respecter une présentation honnête des questions prêtant à controverse et à assurer l'expression des différents points de vue" et "à faire preuve de rigueur dans la présentation et le traitement de l'information"."

Trop de sexe sur MCM : et une mise en demeure du CSA, une !

Au sujet de MCM, le CSA précise dans un communiqué qu'il a "mis en demeure MCM en raison de la diffusion de deux programmes : Sexy Night Fever et Bible Black.

MCM diffuse tous les mardis à partir de 22h30, depuis le 14 septembre 2010, le magazine Sexy Night Fever, signalisé à l'écran par le seul pictogramme -16, mais sans la mention "Déconseillé aux moins de 16 ans". Les magazines diffusés les 14 et 28 septembre 2010 étaient notamment composés d'une séquence montrant le tournage d'un film pornographique et d'une autre intitulée "Le Club des amateurs" composée d'une accumulation de scènes d'actes sexuels non simulés et accompagnés de gestes, de propos et de bruitages qui leur conféraient un caractère obscène les destinant à un public averti.

Le Conseil considère que les séquences en cause doivent être regardées comme un programme à caractère pornographique réservé à un public adulte averti et susceptible de nuire à l'épanouissement physique, mental ou moral des moins de 18 ans, et qu'elles relèvent, en conséquence, de la catégorie V ("Déconseillé aux moins de 18 ans"). Il a donc mis en demeure la chaîne de respecter l'article 15 de la loi du 30 septembre 1986, les articles 2 et 3 de la recommandation du 7 juin 2005 concernant la signalétique jeunesse et la classification des programmes, ainsi que l'article 2-4 de sa convention, et de ne plus diffuser, à l'avenir, de programmes relevant de la catégorie V.

Par ailleurs, la chaîne diffuse tous les vendredis à partir de 22h30, depuis le 17 septembre 2010, une émission intitulée Les Mangas sexy de [l'actrice porno] Katsuni, signalisée à l'écran par le seul pictogramme -16 mais sans la mention ("Déconseillé aux moins de 16 ans"). Cette émission a donné lieu à la diffusion du dessin animé Bible Black entre le 17 septembre et le 8 octobre 2010, puis à sa rediffusion à partir du 10 décembre 2010. Or, les deux épisodes diffusés le 24 septembre 2010 sont constitués d'une succession de sévices sexuels, notamment de viols de jeunes filles droguées, et de relations sexuelles très crues et obscènes qui, par les images, le langage utilisé et le fait que l'action se situe dans un lycée, sont susceptibles de perturber gravement les repères du public adolescent.

Le Conseil considère que le dessin animé Bible Black doit être regardé comme un programme à caractère pornographique et de très grande violence, réservé à un public adulte averti et susceptible de nuire à l'épanouissement physique, mental et moral des moins de 18 ans et qui relève, en conséquence, de la catégorie V ("Déconseillé aux moins de 18 ans"). Il a donc mis en demeure la chaîne de respecter l'article 15 de la loi du 30 septembre 1986, les articles 2 et 3 de la recommandation du 7 juin 2005 concernant la signalétique jeunesse et la classification des programmes, ainsi que l'article 2-4 de sa convention, et de ne plus diffuser, à l'avenir, de programmes relevant de la catégorie V." On ne peut pas leur donner tort sur les reproches faits à MCM...

Le Zorro télévisuel a encore frappé !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image