Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le film de votre soirée: Tom Hanks en plein dilemme entre l'amitié et la mort...

5 photos
Lancer le diaporama

Ce soir avec La Ligne Verte, votre sensibilité sera mise à rude épreuve ! Dans ce film diffusé ce jeudi 19 mai à 20h40 sur W9, vous serez confrontés à un dilemme pluri-centenaire : peut on tuer un homme qui est peut-être innocent ? Peut-on le condamner parce qu'il a tué ? Combat-on le mal par le mal ? Porté par un duo magistral composé de Tom Hanks et David Morse, le long métrage de trois heures est une fresque à ne pas manquer.

Histoire : Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d'une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s'efforcant d'adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts. Et s'il avait été innocent ?

Après Les Evadés,Frank Darabont nous offre un nouveau chef d'oeuvre. Adapté d'un roman de Stephen King, La Ligne Verte n'est pas un film violent. C'est une réflexion sinueuse, qui s'appuie à merveille sur la beauté des sentiments humains, et leur cruauté. Le personnage de John Coffey, inspiré de celui de John Steinbeck dans Des Souris et des Hommes - Lennie Small, "doux colosse innocent aux mains dangereuses", est extraordinaire. Face à un Tom Hanks tout en retenue, il joue une partition émouvante.

"Il n'y a parfois aucune différence entre le salut et la damnation", disait Stephen King. Ce soir avec La Ligne Verte, à 20h40 sur W9, vous aurez la chance d'osciller entre les deux !

Clément Razgallah

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel