Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le Sens de l'effort – Carlos violenté et abandonné à 5 ans : Son passé difficile

Par Hiba Semali Rédactrice
Rattachée à la rubrique télé, Hiba Semali se consacre au petit écran. The Voice, Koh-Lanta, Top Chef, Secret Story, Star Academy ou encore Les Marseillais n'ont aucun secret pour elle.
10 photos
Lancer le diaporama
Parmi les 22 candidats du "Sens de l'effort" (M6), Carlos a une histoire particulière. Le jeune homme de 19 ans a été adopté à l'âge de 7 ans... deux ans après avoir été abandonné par sa mère biologique en Colombie.

Mardi 19 février 2019, M6 diffusait le tout premier épisode du Sens de l'effort. Une nouvelle émission durant laquelle Marius, ancien des commandos marines déjà vu dans Garde à vous en 2016, est le patron d'un stage visant à remettre sur le chemins de l'école 22 jeunes "décrocheurs", sans emploi ni formation. Parmi eux, Carlos a touché les téléspectateurs à cause de son histoire difficile.

Le jeune homme de 19 ans a été adopté à l'âge de 7 ans par Morgane, qui témoigne face aux caméras de M6. "C'est un garçon très adorable, lance cette maman. Mais au fond, il y a une colère et une impulsivité. Il a un passé compliqué. Sa mère l'a abandonné à 5 ans et demi. Elle avait refait sa vie avec un autre homme et ne voulait pas s'encombrer de Carlos."

Le jeune garçon vivait à l'époque "dans son pays, la Colombie, dans une cabane dans la forêt". "Il pêchait tout ce qu'on peut imaginer en Colombie, dans l'arrière-pays", poursuit-elle. Et de faire une triste révélation : "Là-bas, il a été assez violenté, bousculé."

Lorsqu'il a été adopté par Morgane, Carlos a été un enfant "hyper cool"... jusqu'à l'adolescence. "Il a décidé de ne plus aller en cours, il restait au lit le matin, confie-t-elle. Il a commencé à avoir des accès un peu violents comme taper sur les murs, se rebiffer." Aujourd'hui, le jeune homme est prêt à se surpasser pour rendre fière sa maman.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image