Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lionel Messi mis en examen : Un accueil de star pour son arrivée au tribunal

Lionel Messi arrive au tribunal de Gava, près de Barcelone, le 27 septembre 2013, où il doit être entendu dans le cadre de sa mise en examen pour fraude fiscale.
19 photos
Lancer le diaporama
Lionel Messi arrive au tribunal de Gava, près de Barcelone, le 27 septembre 2013, où il doit être entendu dans le cadre de sa mise en examen pour fraude fiscale.

Mis en examen pour avoir soi-disant oublié de payer 4,16 millions d'euros d'impôts entre 2006 et 2009, Lionel Messi s'explique enfin devant la justice. Attendu le 17 septembre dernier, c'est finalement aujourd'hui, dix jours plus tard, que la star du FC Barcelone était entendue avec son papa Jorge devant le tribunal de Gava, ville proche de la cité catalane où il réside. Et malgré la polémique, sa cote de popularité semble toujours intacte au vu de l'accueil de rock star qu'a reçu La Pulga...

Costume sombre, chemise blanche, le visage détendu et souriant, Lionel Messi avait l'air plus que serein en descendant de la berline qui l'accompagnait au tribunal, vers 11h, soit une heure après l'audience de son père. Le numéro 10 du FC Barcelone, qui n'a pas hésité à lever le pouce pour les dizaines de photographes et caméras présents, a également fait quelques gestes amicaux au public nombreux massé derrière des barrières devant l'établissement venu l'apercevoir et acclamer l'idole, arrivée en compagnie de son frère Rodrigo.

Sorti du tribunal à 13h, Lionel Messi, pas plus que son père, n'a pas fait de déclarations officielles. Mais l'un des ses avocats, Cristóbal Martell, s'est exprimé, réaffirmant la volonté de "transparence, clarté et collaboration" de la famille avec la justice, comme depuis le début de cette affaire, et l'envie de "régulariser leur situation". Les membres du clan Messi sont d'ailleurs déjà passés à l'acte en remboursant récemment 5 millions d'euros au fisc, ce qui pourrait leur permettre de minimiser leurs peines s'ils venaient à être condamnés, sachant que Lionel Messi et son père encouraient de la prison. Ils auraient également versé 10 millions d'euros pour se mettre en conformité avec la loi sur les années 2011 et 2012, anticipant de futures poursuites sur cette période.

Devant le juge, Jorge Messi a dû donner la même version qu'il avait donnée dans un courrier que s'était procuré le journal catalan El Periodico. Le papa de La Pulga avait assuré que son fils ne s'était jamais consacré qu'au football, reportant la faute sur son ancien associé, Rodolfo Schinocca, qui se chargeait de "la structure et la gestion" du joueur liés à ses droits d'image. Pour sa défense, l'ex-agent a quant à lui souligné qu'il avait cessé de travailler avec les Messi en 2006, soit avant la période incriminée.

Au coeur d'un été mouvementé qui a vu son image de footballeur modèle et humble écornée, notamment à cause de photos de lui avec une strip-teaseuse parues dans la presse, Lionel Messi ne semble en tout cas pas perturbé par cette affaire. "Je suis très tranquille. Je suis en dehors de ça, tout comme mon père. Nous avons nos avocats et nos conseillers qui s'occupent de ces choses-là", avait ainsi déclaré le papa du petit Thiago en juillet. Pour preuve, le quadruple Ballon d'or a démarré la saison sur les chapeaux de roue avec dix buts en huit matches avec le Barça, toutes compétitions confondues. Une décontraction encore aperçue au tribunal, en attendant toutefois le verdict...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel