Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lleyton Hewitt : Émouvants adieux du guerrier australien, entouré de ses enfants

Lleyton Hewitt avec ses trois enfants Mia Rebecca, Cruz et Ava lors du dernier match de sa carrière, sur la Rod Laver Arena du Melbourne Park de Melbourne, le 21 janvier 2016
19 photos
Lancer le diaporama
Lleyton Hewitt avec ses trois enfants Mia Rebecca, Cruz et Ava lors du dernier match de sa carrière, sur la Rod Laver Arena du Melbourne Park de Melbourne, le 21 janvier 2016
Le plus jeune n°1 mondial de l'histoire du tennis a mis un terme à sa carrière, sous les yeux de sa petite famille. Emu aux larmes, Lleyton Hewitt a reçu un bel hommage de ses pairs.

Le guerrier a craqué. A l'issue du dernier match de sa carrière, Lleyton Hewitt n'a pu retenir quelques larmes, entouré de ses enfants, en quittant la Rod Laver Arena. Des adieux émouvants, comme les Australiens savent si bien les faire.

Ce match face à David Ferrer avait tout pour plaire à Lleyton Hewitt. Un adversaire qui ne lâche rien, au mental en acier trempé. Sa copie conforme. Et si de match il n'en fut question qu'un temps, l'Espagnol dominant largement la star locale, cette dernière apparition fut à la hauteur de Lleyton Hewitt.

Jamais l'Australien de 34 ans n'aura lâché, malgré les interventions répétées du kiné. Casquette à l'envers, comme toujours depuis ses débuts, tenue aux couleurs de l'Australie, "come on" hurlés à chaque point gagné, celui qui fut le plus jeune n°1 mondial de l'histoire à 20 ans n'aura pas manqué non plus de s'en prendre à l'arbitre. Mais trois sets auront eu raison de sa dernière apparition sur la Rod Laver Arena, sa "deuxième maison", qui lui rendit un vibrant hommage, tout comme son adversaire du jour, qui se souvenait : "Je lui ai fait signer un t-shirt il y a sept ans et je l'ai toujours à la maison. C'est une idole pour moi."

Je me suis toujours donné à 100 %

Avant de prendre le micro, Lleyton Hewitt aura eu le droit à une standing ovation du public australien, puis à une vidéo diffusée sur l'écran géant de l'enceinte, sur laquelle on découvrait Roger Federer, Andy Murray, Rafael Nadal, Nick Kyrgios et Novak Djokovic lui rendre un bel hommage. Ému, le vainqueur de l'US Open en 2001 et de Wimbledon en 2002 lâchait simplement : "S'il y a quelque chose dont je peux être fier, c'est de m'être toujours donné à 100%." Remerciant sa famille, ses proches, l'Australie, ses coachs, son épouse, l'actrice Bec Cartwright, il été rejoint par ses trois enfants, Mia Rebecca (10 ans), Cruz (7 ans) et la petite dernière Ava (5 ans).

Cette dernière, calée dans les bras de papa, le quatuor pouvait quitter la Rod Laver Arena, sans pouvoir empêcher les larmes d'embuer les yeux du tennisman, futur capitaine de l'équipe de Coupe Davis aussie. "Il y avait un mélange de sentiments. J'étais déçu de ne pas aller plus loin, mais fier de tout ce qu'on a accompli", confiait-il dans les vestiaires, avant de reconnaître qu'il avait versé quelques larmes.

Sous les yeux de son épouse, Lleyton Hewitt pouvait débuter l'une de ses dernières conférences de presse en tant que joueur, avant de sabrer le champagne avec les journalistes. "Maintenant, j'ai hâte de la suite, d'aider ces jeunes gars qui arrivent", concluait-il, ses blondinets dans les bras...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel