Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Martin Scorsese : Son film Gangs of New York décliné en série... avec DiCaprio ?

5 photos
Lancer le diaporama

Sorti en 2002 et applaudi dans les salles du monde entier, le film Gangs of New York pourrait bien renaître dans une seconde vie. Non pas que son créateur et réalisateur, Martin Scorsese, soit un adepte de la réincarnation, mais disons plutôt que plus de dix ans après sa sortie, le cinéaste prolifique s'est enfin laissé convaincre du potentiel d'une série autour de cet univers riche.

Le film, d'une longueur de 2h50, nous envoyait en 1846, dans le quartier de Five Points, un faubourg pauvre de New York, est le théâtre d'une guerre des gangs entre émigrants irlandais d'un côté, les Dead Rabbits menés par Père Vallon (Leonardo DiCaprio) et les Native Americans de l'autre, dirigés par le sanguinaire Bill le Boucher (Daniel Day-Lewis). Ce dernier met rapidement en déroute les Dead Rabbits en assassinant leur chef et prend par la même occasion le contrôle exclusif des rues de la Grosse Pomme. Afin de renforcer ses pouvoirs, Bill s'allie avec Boss Tweed (Jim Broadbent), un politicien influent. Seize ans plus tard, le gang des Native Americans règne toujours en maître dans New York. Devenu adulte, Amsterdam Vallon souhaite venger la mort de son père en éliminant Bill. Mais sa rencontre avec Jenny Everdeane (Cameron Diaz), une énigmatique pickpocket dont l'indépendance et la beauté le fascinent, va compliquer les choses...

Le film, majestueux, violent et intense brillait par son casting de vedettes internationales entre Leonardo DiCaprio, l'excellent Daniel Day-Lewis, Cameron Diaz, Liam Neeson ou encore Jim Broadbent. Gangs of New York avait alors rapporté 193 millions de dollars au studio Miramax (dirigé à l'époque par les frères Weinstein sous l'égide de Disney) sans compter la partie vidéo. Par ailleurs, le long-métrage avait été cité à dix reprises lors des Oscars 2003 et remporté deux Golden Globes (dont celui de meilleur réalisateur pour Martin Scorsese) la même année.

Désormais libéré de l'empire Disney puisque vendu à un groupe d'investisseurs, Miramax a pour ambition de réexploiter son catalogue de quelque 700 films. Quand ça ne concerne pas la restauration ou la transition en relief, cela peut donner l'occasion de transformer un film en série. Cela devrait être le cas de Gangs of New York, annonce Martin Scorsese : "Cette époque dans l'histoire et l'héritage des États-Unis est riche en personnages et en histoires que l'on ne peut explorer complètement dans un film de deux heures", précise-t-il. De son côté, Miramax concède sur son site que "la série retracera la multitude d'événements entourant le crime organisé au tournant du XXe siècle et peu après aux États-Unis, pas seulement New York mais aussi dans d'autres villes comme Chicago et la Nouvelle-Orléans".

Martin Scorsese, toujours très présent sur le grand écran - son dernier film, The Wolf of Wall Street est déjà dans la course aux Oscars 2014 – a jeté son dévolu sur la petite lucarne après le succès de Boardwalk Empire, série dont il est le producteur et dont il a réalisé le pilote. Reste à savoir si son casting affriolant de l'époque sera aussi de la partie dans ce projet étendu en série.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image