Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Masterchef 2 : Sabrina et Olivier éliminés, le succès continue !

59 photos
Lancer le diaporama
Masterchef 2 - émission du jeudi 13 octobre 2011

Réactualisation : Hier, jeudi 13 octobre, le neuvième épisode de Masterchef 2 a rassemblé 5,4 millions de téléspectateurs (25% de part d'audience), tout comme la semaine précédente. Une excellente pour ce programme produit par Shine France qui s'est encore une fois placé largement en tête des audiences de la soirée. L'émission culinaire de TF1 confirme ainsi son succès !

Vous pouvez d'ores et déjà retrouver ce neuvième épisode dans notre player vidéo.

Jeudi 13 octobre 2011 : Ce jeudi 13 octobre, TF1 diffusait le neuvième épisode de Masterchef 2. La semaine dernière, vous étiez pas moins de 5,4 millions de téléspectateurs (24,7% de part d'audience), soit un demi-million de plus que la semaine d'avant, à suivre l'aventure culinaire de TF1 marquée par les départs de Marine et Matthias. Présentée par Carole Rousseau, qui vient de se marier, l'émission Masterchef vous proposait de découvrir nos sept meilleurs cuisiniers amateurs de France au sein de l'Opéra Garnier et soumis à de nouvelles épreuves, toujours plus surprenantes. Jugés par Sébastien Demorand, Yves Camdeborde et Frédéric Anton, nos candidats ont dû faire leurs adieux à deux d'entre eux. Quels sont les deux candidats qui ont été éliminés de l'aventure ? Si vous avez raté cet épisode, la suite est faite pour vous...

Emission du jeudi 13 octobre 2011

La Boîte Mystère : A chacun sa destination...
Devant les candidats, la célèbre boîte mystère. Dans cette dernière, pas d'ingrédient mais une représentation d'un pays. Angleterre, Inde, Mexique, Italie, Chine ou encore Maroc, les candidats vont devoir réaliser une recette originaire du pays représenté dans leur boîte. Si Elisabeth se méfie de la facilité de l'Italie, Karim, lui, est ravi d'être tombé sur le Maroc : "Les doigts dans le nez !" Le pauvre Xavier ne connaît rien à la cuisine chinoise tout comme Claire avec la cuisine mexicaine. Sabrina est totalement perdue pour la cuisine anglaise. Nathalie semble ravie. L'Inde inspire cette jeune femme qui adore la cuisine exotique et ne manque pas d'imagination. Olivier est d'origine espagnole. Par chance, il est tombé sur l'Espagne et compte cuisiner une bonne paella. "Je me suis fait tailler un mini-short tout petit comme ça", confie Elisabeth, victime des critiques des chefs. Karim a préparé un tajine. Les chefs ne sont pas convaincus par ce dernier. Il ne suffit pas de respecter le pays imposé, il faut également réaliser un plat gastronomique. "Je pense pas qu'on ira dans le restaurant à Karim pour manger un tajine", confie Anton. "A Karim", vraiment ? Sabrina a peur que son agneau ne soit pas cuit et se met à verser quelques larmes. Aurélie n'est pas sereine non plus. Pourtant, il ne reste que dix secondes à nos cuisiniers amateurs.

Sept pays à découvrir à travers sept recettes... La paella d'Olivier semble emballer Anton. Camdeborde, lui, trouve qu'il ne s'est pas assez creusé la tête. Le tajine de Karim est très bon mais malheureusement même critique : il ne s'est pas assez pris la tête. Le plat d'Elisabeth est un peu sec. C'est au tour de Xavier et de son bouillon chinois. Pour Demorand, cette soupe n'a rien de chinois mais le goût y est. Claire va-t-elle faire sensation avec son poisson mariné à la mexicaine ? Claire semble avoir eu la main lourde sur le piment. Demorand ne s'en remet pas mais trouve malgré tout que le travail y est. Et Sabrina ? Avec ses côtelettes d'agneau, elle compte emmener les chefs avec elle en Angleterre. Sabrina a séché ses larmes et arrive avec le sourire. Pour les chefs, les gombos de Nathalie ne sont pas cuits.

Le verdict ? Aujourd'hui, pas de coup de coeur. Le jury est plutôt déçu. C'est Sabrina qui a été la moins bonne dans cette épreuve. Elle sera donc soumise à l'épreuve sous pression. "C'est un peu comme si le train était resté bloqué dans le tunnel sous la Manche", confie Demorand.

Le Dressage, une question d'esthétique...
Si Olivier et Xavier ont souvent été critiqués sur leur dressage, Karim, lui, est un jeune cuisinier très minutieux. Pour cette seconde épreuve, les candidats doivent réaliser une assiette en mettant en valeur les candidats qui se trouvent devant eux. Ils ont quinze minutes pour réaliser une assiette qu'ils pourraient servir dans leur propre restaurant.

Claire n'a pas assez mis en valeur les Saint-Jacques. Elle s'en veut. Olivier a gaspillé la coquille Saint-Jacques. "Là c'est pas élégant", remarque Camdeborde au sujet de l'assiette d'Olivier. C'est au tour de Karim. Les chefs sont encore une fois sous le charme mais lui reprochent de ne pas avoir mis de sauce. L'assiette de Nathalie est "mignonne". C'est Elisabeth qui obtient les félicitations du jury ! Elle a même le droit au mot "parfait" !

Le verdict ? Les assiettes de Karim, Elisabeth et Nathalie pourraient, selon le jury, être servies au restaurant. En revanche, c'est Olivier qui se retrouve opposé à Sabrina dans l'épreuve sous pression. Il ne comprend pas la réaction du jury mais garde le sourire.

Test sous pression : Une épreuve unique !
Sabrina et Olivier vont devoir reproduire la recette des chefs : une double côte de veau au citron, radis noir et blanc, huile de mélisse ; caillé de brebis et jus de veau. Le match va se jouer sur les détails. Nos deux candidats peuvent compter sur le soutien de leurs camarades. Olivier a enlevé tout le gras de la viande. Oops ! Dès le début de l'épreuve, il commet une faute. Sabrina, elle, est en difficulté avec son jus : "Je dois refaire mon jus parce que j'ai trop mouillé !" Elisabeth remarque qu'Olivier s'est trompé. Pour l'huile de mélisse, il semble avoir confondu avec une autre herbe. Sabrina a pris du retard. Elle réussit finalement à dresser !

Le Verdict ? Les deux assiettes sont très belles et ressemblent à celle des chefs. Olivier trouve que la viande de Sabrina semble trop sèche. Sabrina a oublié d'assaisonner les radis noir et sa viande n'est pas assez assaisonnée mais les chefs semblent malgré tout contents. Olivier, lui, est fier de son plat : "Elle est parfaite, je crois que c'est irréprochable." Anton trouve que la viande manque d'assaisonnement tout comme les radis et les navets. Les chefs remarquent alors qu'Olivier s'est trompé pour l'huile de mélisse.

Les jurés doivent séparer deux assiettes quasiment identiques. Mais c'est Olivier qui quitte l'aventure la tête haute. "Comme on dit j'ai franchement grave kiffé à vos côtés", confie Olivier non sans humour. Arrivé avec le sourire, il repart avec le sourire.

Deuxième épreuve : L'Opéra Garnier
Les six candidats vont être séparés en deux équipes. Ce sont Elisabeth et Karim qui sont nominés chefs d'équipe car ils n'ont été chefs d'équipe qu'une seule fois. Elisabeth, Claire et Nathalie ont opté pour le rouge pour cette nouvelle épreuve en extérieur à Paris. Direction l'Opéra Garnier. Le premier restaurant de L'Opéra Garnier est encore en travaux. Le chef de cet établissement, c'est Yann Tanneau. Si sa carte est déjà prête, il réfléchit encore aux desserts. Les chefs découvrent une pêche Melba. Les deux équipes vont devoir remettre au goût du jour de 2011 cette pêche Melba. Ils vont pouvoir inscrire leur dessert à la carte du restaurant.

Sabrina et Karim pensent tout de suite aux macarons. "Sabrina si t'arrives à me faire ça, on a gagné", confie Karim. Les rouges perdent du temps à chercher une idée. Claire insiste pour faire de la glace mais Elisabeth est contre. Mais Anton précise que la glace à la vanille est obligatoire. Claire avait donc raison. Nos deux équipes n'ont plus qu'une heure. Ils sont déjà à la moitié de l'épreuve. L'équipe perdante sera soumise à l'épreuve sous pression. Sabrina est inquiète à cause de la ventilation du four. Un four qu'elle ne connaît pas. "Ils vont être tout raplaplas", confie-t-elle. Elle sait que tout repose sur elle, elle est très inquiète. Karim dit d'oublier les macarons. Les macarons sont un échec. Sabrina tente de ne pas se laisser déstabiliser. Du côté des rouges, c'est la glace qui ne va pas. Les deux équipes passent au dressage de leurs assiettes.

Le Verdict ? L'équipe d'Elisabeth est la première présenter sa nouvelle version de la pêche Melba. La glace fond mais les filles ne désespèrent pas. Claire a la positiv'attitude : "On sourit !" Le jury déguste avec les chefs de l'établissement mais seuls les chefs de l'Opéra voteront. Si les filles sont très stressées et ont honte de leur dessert, Karim, lui, est très confiant. Sabrina, elle, est très tendue et a peur que les garçons soient déçus. "Je sens la gagne", confie Xavier. Les chefs trouvent que le visuel est bien plus beau chez l'équipe bleue mais pensent que le visuel doit venir après le goût. Il est clair pour eux que le dressage des bleus est très intéressant mais qu'au niveau du goût les rouges sont devant.

Il est l'heure pour les chefs de voter.

Les bleus semblent plus sereins mais Sabrina est "sûre de perdre". Les rouges, elles, sont très anxieuses. "On est très déçues par la présentation", confie Elisabeth. "Votre présentation il y a une grosse erreur c'est l'excès de coulis de framboise", déclare Yves Camdeborde aux rouges. Il reproche un manque de travail sur le goût chez les bleus. Nathalie tremble au point d'en inquiéter Elisabeth.

C'est l'équipe rouge qui l'emporte. Les filles verront leur dessert figurer sur la carte du restaurant de l'Opera Garnier.

"C'est une défaite de plus", affirme Karim, très déçu. C'est son dixième test sous pression. Il avoue en "avoir marre". Sabrina, elle, pleure.

Test sous pression : Drôlerie culinaire !
Nos trois cuisiniers sont plus motivés que jamais. Ils veulent continuer l'aventure et faire partie des cinq meilleurs cuisiniers amateurs de France. Marc Meneau rend visite à nos Masterchef. Il présente sa drôlerie culinaire. "C'est un jardin le truc, c'est un plat qui me plaît visuellement", confie Karim. Les trois candidats vont devoir reproduire cette recette à base d'écrevisses. Cette épreuve est très exigeante. L'enjeu fait perdre les moyens de nos cuisiniers. Le stress monte... Karim semble le seul à gérer la pression mais il travaille l'écrevisse pour la première fois de sa vie. Heureusement, il peut compter sur le chef Meneau pour l'aider. Sabrina a également du mal avec ces petites bêtes. Les chefs sentent que Karim n'est pas en avance et s'étale un peu. Ils le trouvent un peu bordélique. Sabrina commence à perdre pieds à 20 minutes de la fin de l'épreuve. Sabrina est perdue, elle ne comprend plus rien à la recette... Ca va mal également pour Xavier mais les chefs craignent pour Sabrina : "D'un seul coup elle patauge." C'est au tour de Karim de se tromper d'ustensile. "Je suis pas dans mon assiette depuis le départ et ça va pas venir", confie Xavier à cinq minutes de la fin de l'épreuve. Camdeborde tente de remonter le moral de Sabrina tant bien que mal. Mais cette dernière est toujours à la traîne...

Le Verdict ? Sabrina a réussi à finir son assiette mais confie aux chefs que ce fut une épreuve très difficile. Elle craque et pleure. Xavier explique aux chefs qu'il a eu du mal à gérer la pression. C'est au tour de Karim de passer. Le goût est plus pointu selon le chef Meneau. "Sa base d'écrevisses et de tomate est fabuleuse", lance Anton.

C'est Karim qui a réalisé le plat le plus proche de celui du chef Meneau. "J'ai failli pleurer". Ça m'arrive pas tous les jours de pleurer. C'est un nouveau Karim. Il est ému. Il est sympathique, je l'aime bien celui-là", confie Karim fier et ému.

Tout se joue donc entre Sabrina et Xavier. C'est finalement Sabrina qui est éliminée, en larmes. "Vous avez été une candidate qui m'a fait rigoler", lui dit Camdeborde. Si elle doit retirer son tablier noir, elle reçoit de la part du chef Meneau son tablier blanc. Elle est très touchée : "Toutes les bonnes choses ont une fin."

Xavier a beaucoup de peine de la voir partir.

La semaine prochaine : Les cinq finalistes seront testés sur leur connaissance des produits, ils cuisineront aussi pour les ouvriers de l'un des plus grand chantier de France.


Chloé Breen

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image