Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mel B divorce : Son ex veut la plumer, elle lui conseille de se trouver un job

Mel B divorce : Son ex veut la plumer, elle lui conseille de se trouver un job
Mel B (Melanie Brown) et son mari Stephen Belafonte lors de la soirée "Maxim hot 100" au Hollywood Palladium à Hollywood le 31 juillet 2016.
13 photos
Lancer le diaporama
Mel B (Melanie Brown) et son mari Stephen Belafonte lors de la soirée "Maxim hot 100" au Hollywood Palladium à Hollywood le 31 juillet 2016.
La chanteuse n'a pas l'intention de se laisser faire et compte bien lui tenir tête.

La guerre se poursuit entre Mel B et son futur ex-mari, Stephen Belafonte. En pleine procédure de divorce, les parents de la petite Madison (5 ans) continuent de se disputer autour des indemnités compensatoires que pourrait verser l'ancienne Spice Girl au producteur américain dans le cadre de leur séparation.

Déterminé à réclamer une part de la fortune de Mel B, Stephen Belafonte a d'ores et déjà réclamé auprès de la chanteuse qu'elle lui verse une généreuse pension. Mais selon le site TMZ, Mel B ne l'entend naturellement pas de cette oreille. Lassée que son mari se fasse passer pour une victime sans le sou, la star anglaise lui conseille fermement de se trouver un travail pour pouvoir subvenir lui-même à ses dépenses exorbitantes.

Il faut dire que Stephen Belafonte se montre très gourmand dans ses exigences. Déjà accusé de violences conjugales, de chantage sexuel et d'extorsions par son épouse, l'homme de 42 ans aimerait en plus que Mel B lui verse 4 300 dollars par mois pour subvenir à ses dépenses alimentaires. Dans ses calculs, Stephane Belafonte a également exigé 2 000 dollars mensuels pour pouvoir s'habiller, 11 000 dollars par mois pour son logement et 750 dollars par mois pour se payer un téléphone et les factures qui vont avec.

Une compensation financière exagérée et exorbitante

Cette semaine, Mel B et son avocat se sont donc rendus au tribunal pour exhorter le juge à rejeter ces requêtes exagérées. Dans son argumentaire, la chanteuse de 42 ans affirme que son futur ex-mari n'a pas besoin d'autant d'argent pour se nourrir, rappelant que 4 300 dollars équivalent à un peu plus de 1000 dollars par semaine, soit bien au-delà des dépenses nécessaires pour une famille typique de quatre enfants. Elle refuse également de lui payer quoi que ce soit en rapport avec ses dépenses vestimentaires, rappelant qu'il a récupéré au moment de leur rupture l'intégralité de sa garde-robe dans la maison qu'ils partageaient et qui est aujourd'hui en vente. Enfin, hors de question pour Mel B de verser de l'argent à son ex pour qu'il puisse se loger, dans la mesure où il passe tout son temps chez des amis et où il ne paye absolument rien.

Quant au fait qu'il se présente comme étant désormais quelqu'un de "pauvre", Mel B a signifié dans ses documents que le choix lui appartenait de se "prendre un job dans un autre restaurant" si celui qu'il avait actuellement au Serafina ne lui correspond pas et ne lui permettait pas de gagner un sou. Pour rappel, le Serafina est le restaurant de West Hollywood dont ils sont les deux copropriétaires. La suite au prochain épisode...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image