Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mère et fille Bettencourt se réconcilient... sur le dos de Banier et De Maistre!

C'est dans un communiqué commun que Liliane Bettencourt, héritière de L'Oréal, et sa fille, Françoise Bettencourt-Meyers, ont annoncé lundi un accord confidentiel mettant fin à leur conflit. Conséquence de cet accord, la fille de la milliardaire retire ses plaintes à l'encontre de François-Marie Banier et Patrice De Maistre, son gestionnaire de fortune, à condition qu'ils ne fassent plus partie de l'entourage de sa mère, comme l'a annoncé Me Metzner sur France 2. Pour écouter sa déclaration, cliquez ici.

Françoise Bettencourt-Meyers qui accusait aussi l'avocat fiscaliste Fabrice Goguel d'être le complice de François-Marie Banier, retirera également sa plainte à son encontre (et lui la sienne !), suite à la signature d'un accord.

La fille de la milliardaire abandonne également sa troisième demande de mise sous tutelle de l'héritière de L'Oréal et ce, quelques semaines seulement, après que la juge des tutelles de Courbevoie estime, le 17 novembre, cette demande recevable.

De fait, et c'est l'une des premières dispositions de la famille à nouveau réunie (et sans doute une des conditions sine qua non), Patrice de Maistre est écarté de la direction générale de la société Théthys, holding contrôlant les actions détenues par l'héritière de L'Oréal, au profit de Jean-Pierre Meyers, gendre de Liliane Bettencourt. Quid de la société Clymène, dont s'occupait également de Maistre, et qui gérait les dividendes des dites actions ? Rappelons que Florene Woerth était salariée de la société Clymène (filiale à 100% de Tethys) et qu'elle a démissionné quand le nom de son mari Eric Woerth est entré dans la boucle infernale ! De Maistre s'occupait aussi de la fortune personnelle de Liliane Bettencourt, évaluée à 17 milliards d'euros. Comme Maître Metzner a clairement déclaré à i-télé : "L'accord passé entre les différentes parties implique que Liliane Bettencourt s'écarte de MM Banier et De Maistre, ils ne font plus partie de son entourage". Les avocats des deux parties ont également annoncé l'arrivée des deux petits-fils de la milliardaire – fils de Françoise et Jean-Pierre Meyers - au conseil de surveillance de Tethys. Patrice de Maistre suite à cet accord va quitter ses fonctions le 31 décembre. Il aura 62 ans.

D'après leurs avocats toujours, Liliane Bettencourt et sa fille devraient se rencontrer aujourd'hui... On veut la photo !

De son côté, François-Marie Banier fait bonne figure et s'exprime via son avocat Me Merlet : "Liliane Bettencourt souhaitait retrouver la paix et François-Marie Banier a fait en sorte qu'elle la trouve. François-Marie Banier et sa fille se sont rangés à ce souhait. [Liliane Bettencourt] restera toujours une de ses meilleures amies. Par ailleurs, François-Marie Banier ne connaît pas à ce jour la volonté de Mme Bettencourt de continuer à le voir ou non". Il faut savoir que dans l'accord signé entre les deux parties, Liliane Bettencourt n'a pas interdiction de rencontrer Banier. "Les accords ne créent aucune interdiction" a précisé Me Wilhem. Eh oui, bien sûr, sinon cela aurait beaucoup ressemblé à une mise sous tutelle !!

Reste le volet politique de l'affaire Bettencourt avec les soupçons qui se portent sur Eric Woerth, ancien ministre du budget. Cette affaire sera instruite à Bordeaux depuis son dépaysement le 17 novembre dernier. D'après Me Metzner, avocat de la milliardaire, ce volet de l'affaire concernant Woeth, "ne [les] intéresse pas".

Voici l'intégralité du communiqué commun à Liliane Bettencourt et Françoise Bettencourt-Meyers :

"Madame Liliane Bettencourt et sa fille Françoise Bettencourt-Meyers, assistées de leur conseil respectif, Maître Pascal Wilhelm et Maître Didier Martin, se sont rapprochées pour mettre un terme aux conflits qui ont perturbé leur vie familiale, ainsi qu'aux procédures engagées.

Elles ont décidé de se tourner vers l'avenir et ont pris pour cela, d'un commun accord, toutes les dispositions nécessaires.

Madame Liliane Bettencourt : "La décision que Françoise et moi avons prise est pour moi source d'espérance. Elle correspond à mon souhait de voir la famille réunie. Nous allons ensemble pouvoir aller de l'avant. Pour notre bien commun, et pour L'Oréal qui fait tant partie de ma vie".

Françoise Bettencourt Meyers : "Cette entente nous fait enfin retrouver l'harmonie familiale, partagée tout autant par mon mari et nos enfants que par ma mère. J'y aspirais aussi pour toute l'entreprise L'Oréal qui poursuit sa merveilleuse épopée et à laquelle je suis profondément attachée."

Et pour conclure : "Les dispositions de l'accord sont personnelles et confidentielles, et Madame Liliane Bettencourt et sa fille n'entendent pas faire d'autres commentaires et souhaitent désormais vivre en toute sérénité.

Le directeur général de l'Oréal, Jean-Paul Agon, s'est réjoui ce lundi "d'un dénouement heureux".

Pour faire court, celui qui reste dans une position très inconfortable... c'est Eric Woerth ! Quid de l'information judiciaire regroupant les quatre enquêtes préliminaires du procureur de Nanterre, Philippe Courroye, regroupant, entre autres le volet politique "suceptible" de mettre en cause Eric Woerth ?

D'entendre les déclarations des avocats des deux parties, il est quand même stupéfiant, oui stupéfiant de lire sur l'AFP qui en reprend les termes : " Les deux citations directes pour abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt, la première visant exclusivement M. Banier et la deuxième élargissant les poursuites à Patrice de Maistre et à l'avocat fiscaliste Fabrice Goguel, vont donc s'éteindre" ! Ah bon ? Circulez la justice... y a plus rien à voir, c'est ce que mesdames Bettencourt ont décidé ? Mais on marche sur la tête si les choses se passent ainsi !

Va t-on pouvoir compter sur Médiapart pour connaître les termes des accords ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Patrick Bruel dans le reportage "Patrick Bruel, entre les lignes". Diffusé sur France 3 le 1er novembre 2019.
Laeticia, Jade et Joy Hallyday lors d'une soirée karaoké entre amis organisée à Castet-Arrouy (région Midi-Pyrénées) le 17 juin 2019. Le souvenir de Johnny Hallyday plâne.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Bilal Hassani à l'afterparty à la Gioia, à Paris, le 21 octobre 2019.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Bilal Hassani à l'afterparty à la Gioia, à Paris, le 21 octobre 2019.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Laeticia Hallyday refait le dernier road-trip de Johnny Hallyday (qu'il avait fait en 2016) avec leurs amis bikers, dont Pierre Billon et Fabrice Le Ruyet. Ce voyage se fait sur les routes de l'Utah, du Grand Canyon et de Californie. Le 6 octobre 2019.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel