Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michel Galabru endeuillé par la mort de Marc, son frère adoré...

Médecin et écrivain français mais aussi amoureux de théâtre, Marc Galabru est mort, apprend-on du Midi Libre. Agé de 85 ans, le frère adoré du grand et célèbre Michel Galabru s'est éteint lundi matin, à Perpignan.

Très complices dans la vie, les deux frères avaient en commun, outre une propriété dans le Biterrois, une affection toute particulière pour le théâtre, où Marc aussi s'est illustré à de nombreuses reprises. Sur les planches, ils n'ont pas hésité à se donner la réplique dans une pièce culte, leur classique favori, Le Bourgeois Gentilhomme. Mais leur connivence ne s'arrête pas là. Il s'agissait de deux gouailles à l'accent prononcé que le public avait plaisir à retrouver réunies sur scène, comme en 1993 dans le cadre du festival d'Anjou, où les deux complices de sang se donnaient la réplique dans une pièce de Carlo Goldoni, Le riche convoité. A l'époque, interrogé par Antenne 2, Michel Galabru, mythique adjudant Gerber de la saga des Gendarmes (avec Louis de Funès), ne cachait pas son émotion de partager la scène avec son frérot.

Auteur de romans, directeur de plusieurs compagnies théâtrales, Marc Galabru laisse aujourd'hui son frère ainsi que toute une famille aux valeurs de coeur affirmées dans le deuil. Outre le théâtre, Marc Galabru a été, dans l'ombre de son frère, un médecin accompli et impliqué pendant près de 40 ans, et ce, jusque dans le Tiers-monde. Une fois à la retraite, il alloue son temps libre à l'écriture, entre récits, nouvelles et pièces de théâtre... Une plume dont il découvre les capacités, lesquelles lui apportent quelques prix notables, notamment le Prix Littré de la meilleure nouvelle pour Le Coup du soir en 2008 ou encore le Prix de l'Humour au salon du livre de Mazamet en 2011. Cette même année, il signe son dernier ouvrage, Galabru Marc raconte Galabru Michel (une biographie aux éditions Mille plumes, L'Escarene), ou comment terminer par ce qui est le plus cher pour Marc : son frère.

Depuis lundi, le clan Galabru est réuni dans la maison familiale, à Avène, pour dire au revoir une dernière fois à Marc Galabru. Ses obsèques seront célébrées dans le petit village biterrois mardi prochain.

C.R.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel