Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mickaël Miro : ''Laisse-moi m'en aller'', un clip pour les copains

18 photos
Lancer le diaporama
Mickaël Miro évoque les départs difficiles et l'amitié dans Laisse moi m'en aller et son clip, dévoilé le 13 mars 2012.

Au printemps 2011, "Juste comme ça", comme le dit si bien le titre de son album, Mickaël Miro débarquait et se taillait la part du lion sur les ondes avec L'horloge tourne, un single qui rendait évidentes dès la première écoute ses influences (Goldman, Balavoine...) et qui allait quelques mois plus tard devenir la chanson de l'année lors de la grand-messe télévisuelle de fin d'année du même nom sur TF1.

Depuis cette révélation fulgurante, l'horloge a continué de tourner, et le Lyonnais, aujourd'hui âgé de 33 ans, repenti du droit des affaires, a récidivé avec Ma scandaleuse et a commencé à accumuler les dates de concert.

Alors qu'il poursuit son marathon scénique (dates sur son site officiel) et se dirige résolument vers l'Olympia de Paris, où il se produira le 14 mai 2012, Mickaël Miro dévoile un nouveau clip, illustrant le troisième extrait de Juste comme ça : Laisse-moi m'en aller. "Difficile de dire au revoir aux gens qu'on aime", remarque l'argumentaire qui accompagne la livraison de vidéo : on imagine que la nouvelle vie sur les routes de Mickaël Miro n'a plus grand-chose à voir avec celle qu'il menait deux ans en arrière et ne lui laisse plus guère de temps pour sa petite famille, mais l'artiste chante encore ses envies d'ailleurs, d'îles et d'Amérique, où le vent le porte, sur une rythmique syncopée à la douceur légèrement caribéenne.

A l'écran, cette nouvelle bulle de légèreté du jeune chanteur trouve un écho dans des tranches de vie au naturel : Mickaël Miro (et son cuir) se balade au soleil de fin de journée, enquiquine ses potes avec son hélicoptère radiocommandé, pousse une vieille Fiat 500 en rade, prend des photos fun, mange des spaghetti, traîne sur la plage au soleil couchant, fait le foufou en soirée, joue les protecteurs et réconforte une amie en détresse, quitte ses copains, retrouve ses copains, se souvient des bons moments... Tout ça, quoi. S'en aller pour mieux revenir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image