Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Miss Maroc 2017 : Le ventre "arraché" par une machine de cryothérapie, elle porte-plainte

Miss Maroc 2017 : Le ventre "arraché" par une machine de cryothérapie, elle porte-plainte
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Difficile de poursuivre une carrière de mannequin en cachant son ventre... L'abdomen marqué depuis une séance de cryothérapie prodiguée par un kinésithérapeute de Toulouse en 2019, Ilham Khallad a décidé de porter plainte.

Depuis plus d'un an, l'ancienne reine de beauté cache son ventre. A 29 ans, Ilham Khallad, connue pour avoir décroché la couronne de Miss Maroc 2017, puis l'écharpe de Miss Afrique Midi-Pyrénées 2019, a vu sa carrière de mannequin chamboulée suite à un traitement de cryothérapie reçu en juin 2019, par son kinésithérapeute de Toulouse. Comme elle l'a expliqué au Parisien ce 18 décembre 2020, la jeune femme a porté-plainte pour "blessures involontaires" en novembre dernier.

Ilham Khallad a consulté le kiné toulousain pour la première fois en 2018 pour un mal de dos. Un an plus tard, il lui présente une machine qui amincit le ventre. La première séance facturée 200 euros se passe bien, contrairement à la seconde, organisée le 18 juin 2019 : "Il m'a laissée seule 45 minutes pour s'occuper d'un autre patient dans la salle d'à côté. Quand il est revenu m'enlever la machine, il m'a arraché la peau avec." Le ventre d'Ilham Khallad est "rouge et brûlant, manque une parcelle d'épiderme", rapportent nos confrères, "comme si on lui avait posé un fer à repasser sur l'abdomen". Mais le spécialiste se veut rassurant en conseillant à sa patiente de simplement mettre de la Biafine.

Le lendemain, après une nuit blanche, elle perd connaissance alors qu'elle est chez sa styliste. Elle est alors transportée aux urgences. Un certificat médical consulté par le journaliste du Parisien fait mention d'une "brûlure au premier degré sur 10 cm, et au second degré sur un centimètre". "Pendant ces dix jours, j'avais de la fièvre, des diarrhées et du mal à marcher", raconte Ilham Khallad, qui a été suivie par une infirmière venue lui panser le ventre pendant dix jours. Mais le préjudice est grand pour l'ex-Miss, puisque sa carrière de mannequin se retrouve grandement affectée depuis cet incident.

Ilham Khallad dit avoir essayé de prendre contact avec son kinésithérapeute, en vain. Elle a donc décidé de porter-plainte : "J'ai envie d'en parler parce qu'il y a peut-être d'autres victimes." De son côté, le dénommé Gérard K. nie toute erreur : "Je traite beaucoup de gens, je n'ai aucune insatisfaction, mes machines sont aux normes. En 20 ans, je n'ai eu aucune plainte, a-t-il affirmé au Parisien. Je ne suis pas un charlatan (...). Je ne me souviens pas de cette femme. Je n'ai eu aucun appel de sa part, je l'invite à se présenter à mon cabinet." Mais un appel passé par la jeune femme à sa sortie des urgences en juin 2019, et enregistré, prouve le contraire. Le kiné lui a même répondu : "T'as pas eu de chance, hein (...). Y'en a une qui a eu ça, au bout de 15 jours c'était fini", a-t-il déclaré. "J'espère que tu vas pas me mettre dans la merde, quand même ?"

Gérard K. aurait commis deux erreurs selon son ex-patiente : ne pas avoir utilisé de protection entre la machine et son ventre, et laissé la dite machine 10 à 15 minutes en trop. En 2018, un rapport de la Haute autorité de la santé (HAS) mettait en garde contre la cryolipolyse, en indiquant que des "complications graves ou sévères" ont pu être constatées chez certains patients.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image