Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Mort de Christophe Revault à 49 ans : l'ancien gardien du PSG retrouvé mort chez lui

Mort de Christophe Revault à 49 ans : l'ancien gardien du PSG retrouvé mort chez lui
Par Alexis Gilquin Rédacteur
Jouer la comédie, c'est son truc depuis l'enfance. Après un début de carrière prometteur au sein de la troupe de théâtre amateur de Bormes-les-Mimosas, il décide finalement de tout plaquer pour devenir journaliste people, le métier dont ses parents rêvaient pour lui depuis toujours. Comme quoi, tout peut arriver !
Christophe Revault lors du match Toulouse FC vs l'Olympique Lyonnais à Lyon. Photo par Manuel Blondeau/Cameleon/ABACAPRESS.COM
Le foot tricolore est en deuil suite à l'annonce de la mort de Christophe Revault. Retrouvé chez lui dans des circonstances encore floues, le célèbre gardien de but était pourtant un survivant. En 2001, il avait été touché par l'explosion d'AZF.

Terrible nouvelle pour le football français. Le célèbre gardien de but Christophe Revault a été retrouvé mort chez lui jeudi 6 mai 2021, à seulement 49 ans. C'est le Courrier Cauchois qui a fait la sombre annonce, précisant que l'on ne connaît toujours pas les causes de son décès.

Bien connu des supporters, Christophe Revault avait joué pour Le Havre AC (1992-1997 puis 2007-2010), le Paris Saint-Germain (1997-1998), le Stade rennais FC (1998-2000 puis 2006-2007 ) et le Toulouse FC (2000-2006).

Né en région parisienne, Revault avait été repéré par Le Havre lors d'un match de jeunes en 1988. Il avait alors rejoint le centre de formation du doyen des clubs français avant de s'imposer progressivement dans l'équipe professionnelle, alors en L1, et de devenir une coqueluche du public havrais.

A l'été 1997, il a rejoint le PSG, avec la mission difficile d'assurer la succession de Bernard Lama. L'aventure n'a cependant pas été simple, en particulier après un 5-1 subi un soir maudit face au Bayern Munich en Ligue des Champions, qui a sapé sa confiance.

Cet échec a aussi brisé ses chances d'intégrer l'équipe de France avant la Coupe du Monde. Mais le Mondial-1998 a laissé une trace sur lui puisqu'à la suite d'un pari le soir de la finale, il s'est mis à arborer un crâne lisse comme celui de Fabien Barthez. Il a ensuite rebondi à Rennes, avant de passer six ans à Toulouse puis de revenir à Rennes avec un statut de N.2. En 2007, il est redevenu N.1 au Havre, où il a aidé l'équipe à remonter en L1.

Il a raccroché ses gants en 2010, à l'âge de 38 ans et après plus de 450 matches professionnels, mais il est resté dans l'organigramme du club, comme dirigeant, directeur sportif ou recruteur, assurant aussi plusieurs intérims comme entraîneur. D'après l'AFP, il était père de deux enfants.

"C'est un immense Monsieur du HAC qui nous quitte et laisse le club orphelin de l'un de ses plus brillants HACMan. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses deux enfants", a annoncé Le Havre AC dans un communiqué. "Nous perdons l'un des nôtres, une personnalité très attachante et un amoureux inconditionnel du HAC comme du Havre", a ajouté le président du club, Vincent Volpe.

Les hommages ont rapidement afflué dans le monde du football, à commencer par celui du Paris Saint-Germain qui a évoqué sa "profonde tristesse" sur les réseaux sociaux. Les clubs de Rennes et Toulouse, plusieurs clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, ainsi que de nombreux joueurs ayant évolué au côté de Revault, ont aussi évoqué leur peine et leurs souvenirs de ce gardien souriant, au physique imposant, très expressif sur le terrain.

En 2001, il avait été touché par la tristement célèbre explosion d'AZF (qui avait fait 31 morts et 2500 blessés) à Toulouse. Il racontait à l'époque à la Dépêche du Midi cette terrible expérience : '"On n'avait pas entraînement ce matin-là. On avait l'entraînement l'après-midi. On préparait le match d'Angoulême. J'étais dans mon lit, je lisais les journaux de la veille. Ma femme était dans la salle de bains et ma petite fille dans son parc dans la salle à manger (...) Tout d'un coup, il y a eu un souffle et dans les secondes qui ont suivi, l'explosion. Les murs porteurs sont restés debout mais tout l'intérieur a explosé. J'ai pris les plafonds et le placo sur la tête. Les vitres ont explosé. Ma femme n'a pas été blessée. Ma fille non plus alors qu'elle était devant une grande baie vitrée".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image