Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de George Kay : sa veuve Kerry Katona, en larmes, décrit la violence subie

12 photos
Lancer le diaporama
Trois mois après l'overdose de son mari George Kay, Kerry Katona est toujours bouleversée. La chanteuse a décrit, les larmes aux yeux, les abus répétés du défunt. Elle affirme : "Je sais que je serais morte si j'étais restée avec George."

La mort de George Kay, survenue le 6 juillet 2019, a suscité une vive émotion. Sa veuve Kerry Katona a essuyé de nombreuses critiques à cause de leur séparation houleuse. La chanteuse, membre fondateur du groupe de pop britannique Atomic Kitten, s'est défendue à la télévision, en révélant les abus qu'il lui a fait subir au cours de leur relation.

"George m'a foutu la peur de ma vie, à moi et à mes enfants, et j'ai bien fait de prendre des dispositions pour ma sécurité et la leur !", avait écrit Kerry Katona sur Instagram le 28 juillet dernier. Elle a persisté et signé sur le plateau de l'émission Loose Women (diffusée sur la chaîne britannique itv). Invitée cette semaine, Kerry est revenue sur sa relation avec George Kay. Le défunt rugbyman est mort d'une overdose de cocaïne dans un hôtel en Angleterre.

"Nous nous connaissions depuis nos 14 ans. Il m'a toujours plu, et quand les actes violents commencent, c'est comme si on te préparait. Tout le monde te dit de partir, mais tu ne peux pas", confie Kerry Katona. Elle ajoute que le comportement violent de George Kay déteignait sur leur fille, Dylan-Jorge : "Il me crachait au visage, et DJ se mettait à me cracher au visage."

"Je sais que je serais morte si j'étais restée avec George. Je le sais à 100%. Ou alors c'est DJ qui serait morte, ajoute la jeune maman émue. Je le maintiendrai jusqu'au jour de ma mort... Aucune mère responsable ne permettrait à son enfant de fréquenter quelqu'un qui consommait de la drogue." Face à ses infidélités et à ces violences répétées, Kerry Katona s'était séparée de George Kay et avait obtenu une ordonnance restrictive. Cette rupture et l'impossibilité de voir sa fille Dylan-Jorge auraient bouleversé le défunt.

Trois mois après cette disparition, Kerry Katona tente de se débarrasser d'un sentiment de culpabilité. Pour cela, elle peut compter sur son nouveau compagnon, Ryan.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel