Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Obsèques du comte de Rosenborg: La princesse Marie trop glamour face au deuil...

La comtesse Anne Dorte soutenue par ses filles aux obsèques de son mari le comte Christian de Rosenborg, ancien prince de Danemark, le 29 mai 2013 à l'église et au cimetière de Lyngby. Outre sa veuve Anne Dorte et leurs trois filles, la reine Margrethe II de Danemark, le prince Henrik, la princesse Benedikte et la princesse Marie assistaient à l'office, conduit par Julie Schmidt.
26 photos
Lancer le diaporama
La comtesse Anne Dorte soutenue par ses filles aux obsèques de son mari le comte Christian de Rosenborg, ancien prince de Danemark, le 29 mai 2013 à l'église et au cimetière de Lyngby. Outre sa veuve Anne Dorte et leurs trois filles, la reine Margrethe II de Danemark, le prince Henrik, la princesse Benedikte et la princesse Marie assistaient à l'office, conduit par Julie Schmidt.

La princesse Marie de Danemark a-t-elle été victime de la déformation professionnelle, mercredi 29 mai 2013, lors des obsèques du comte Christian de Rosenborg ? Qu'elle soit élégante y compris dans le deuil, il en va de son statut de représentante royale, auquel elle fait honneur avec beaucoup de charme et d'allure depuis son entrée dans la famille royale danoise en 2008 ; mais qu'elle paraisse absolument radieuse quand beaucoup pleurent, même si cet immense sourire brillant de gloss affiché face à l'épouse du défunt, Anne Dorte, se veut un rayon de soleil sur sa mer de chagrin, c'est un peu excessif...

Il reste à espérer que les apparences soient trompeuses, car l'épouse du prince Joachim ne semblait pas tout à fait dans le ton, abstraction faite du funeste dress code. Au moins était-elle présente, a contrario des princes Frederik et Joachim. Sur les photos, à l'inverse, pas un sourire sur le visage de la reine Margrethe II de Danemark, accompagnée du prince consort Henrik, et sa soeur la princesse Benedikte, venues dire adieu à leur cousin à 11 heures en l'église de Lyngby.

Qu'on ne s'y trompe pas, l'atmosphère était lourde de peine aux funérailles du comte Christian de Rosenborg, qui s'est éteint "paisiblement" le 21 mai 2013 à 23 heures sur son lit d'hôpital à Gentofte, succombant à 70 ans à une longue maladie. Il avait été très affaibli, ces dernières années, par le lourd traitement d'un cancer de la gorge - guéri en 2010 - qui l'avait quasiment privé de sa voix, ne lui laissant que la possibilité de murmurer. Le site la Maison royale, par l'intermédiaire du chef des relations presse Lene Balleby, s'était chargé du faire-part de décès, précisant que la veuve ne souhaitait pas faire de commentaires.

Et si le comte Christian de Rosenborg avait eu l'occasion d'affirmer, avant de partir, qu'il n'avait pas peur de la mort, qu'il la regarderait en face quand elle viendrait, l'épreuve n'en était pas plus facile à surmonter pour les femmes de sa vie. La comtesse Anne Dorte, 65 ans, roturière pour l'amour de laquelle le fils cadet du prince Knud et de la princesse Caroline-Mathilde de Danemark avait abandonné en 1971 son statut de prince danois ainsi que ses droits au trône, semblait inconsolable devant l'église où elle avait convolé 42 ans plus tôt, unie dans le chagrin avec leurs trois filles, les comtesses jumelles Joséphine et Camilla, 40 ans, et la comtesse Feodora, 38 ans. Toutes trois mariées, elles ont offert au comte Christian et à la comtesse Anne le bonheur d'être les grands-parents comblés de sept petits-enfants. Certains d'entre eux étaient également présents pour l'hommage à leur papy, des roses rouges dans les mains à la sortie de l'office.

A la demande du défunt, c'est la vicaire Julie Schmidt qui était en charge de la cérémonie funéraire en l'église de Lyngby - il a été inhumé dans le cimetière attenant - où il venait régulièrement se recueillir et à proximité de laquelle il avait passé toute sa vie, au palais Sorgenfri, où il est né, a grandi et résidé avec son épouse jusqu'à sa mort. Un cerisier qu'il avait planté dans le parc de sa résidence devait d'ailleurs être arraché pour l'accompagner à sa dernière demeure.

La comtesse Anne Dorte effondrée : la fin d'une histoire d'amour affranchie...

Dans son oraison funèbre, Julie Schmidt a elle aussi témoigné du courage et de la force du prince Christian, de son attitude bravache face à la faucheuse : "Il n'éludait pas la réalité, mais il ne voulait pas qu'elle envahisse le quotidien. "Je n'ai PAS le cancer", disait-il, alors qu'il savait bien que c'était le mal qui le rongeait. Il voulait mourir les yeux grand ouverts, avec dignité, sans être altéré par les traitements anti-douleur. Dans sa réalité, ce qui comptait, ce n'était pas lui-même, c'était d'être avec vous !" Cette image d'un pater familias s'était dessinée dès 1971 avec son mariage avec Anne Dorte Maltoft-Nielsen. Prince de Danemark, bien placé (3e après son père le prince Knud et son frère aîné le prince Ingolf, suite à la mort de son grand-père) dans l'ordre de succession au trône de Frederick IX jusqu'à la réforme de la constitution en 1953, abolissant la primogéniture agnatique (de mâle en mâle) et le reléguant au sixième rang avec l'avènement de la princesse Margrethe et ses deux soeurs comme nouvelles prétendantes prioritaires (ainsi que leur éventuelle descendance), Christian décidait alors de renoncer à ses prétentions pour pouvoir épouser l'élue de son coeur. Contrairement à son frère Ingolf trois ans plus tôt, Christian ne demandera pas l'autorisation du roi pour épouser cette roturière, ne s'attendant pas à l'obtenir étant donné que sa compagne était d'une extraction commune, sans sang bleu ni titre : en effet, le roi Frederick IX avait certes commencé à libéraliser les mariages avec des personnes non royales, mais à condition qu'elles soient de sang noble et titrées - le mariage de la reine Margrethe II et de Henri, dit de Laborde de Monpezat, en est un exemple (ce n'est d'ailleurs qu'en 1995 que la reine Margrethe autorisera les mariages avec de parfait(e)s roturier(e)s). Et il avait repoussé la demande du prince Knud que son fils aîné Ingolf puisse conserver son titre royal après son mariage en 1968.

Christian savait donc bien qu'il ne fallait pas compter sur l'approbation royale. Il épousa le 27 février 1971 Anne Dorte en l'église de Lyngby, prenant le titre de Son Excellence le comte de Rosenborg et elle celui de comtesse. Sans l'accord formel du roi, mais avec son soutien, comme le comte Christian l'expliqua des années après, en 1985, au quotidien Aftonbladet : "Comme l'exige le protocole, il a fallu que je demande à mon oncle, le roi Frederick IX, s'il avait une objection à ce que je me fiance... Je savais que j'aurais à renoncer à mon titre de prince et à mon droit de succession si je l'épousais. J'étais en quatrième position dans l'ordre de succession après la princesse Margrethe, la princesse Benedikte et mon père. Mon frère, Ingolf, avait perdu ses droits deux ans auparavant en épousant une roturière, la comtesse Inge. Et là, j'étais prêt à suivre à sa voie. Cela m'importait peu de pouvoir prétendre au trône... Mon oncle, bien entendu, n'avait rien contre mon union avec Anne Dorte."

Le comte Christian de Rosenborg prenait régulièrement part aux grands événements de la famille royale de Danemark : il avait notamment assisté avec son épouse au mariage du prince héritier Frederik et de la princesse Mary en 2004. En dépit de son état de santé inquiétant, il avait pris part en 2009 à la célébration des 75 ans du prince Henrik et en 2012 à celle du jubilé de rubis de la reine Margrethe II.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Familles nombreuses : "Des tensions avec les enfants", un couple balance l'envers du décor...
Familles nombreuses : "Des tensions avec les enfants", un couple balance l'envers du décor...
Kate et William mariés depuis 10 ans : retour sur la demande en mariage romantique
Kate et William mariés depuis 10 ans : retour sur la demande en mariage romantique
Laeticia Hallyday, une belle-mère câline pour le fils de Jalil Lespert !
Laeticia Hallyday, une belle-mère câline pour le fils de Jalil Lespert !
Cathy Guetta fière de son fils Elvis : une grande étape franchie à Ibiza
Cathy Guetta fière de son fils Elvis : une grande étape franchie à Ibiza
Olivier Duhamel : Dans un état de "démence", le fils adoptif du politologue arrêté par la police et écroué
Olivier Duhamel : Dans un état de "démence", le fils adoptif du politologue arrêté par la police et écroué
Familles nombreuses : Fausse couche pour Amandine Pellissard, photo et message bouleversant
Familles nombreuses : Fausse couche pour Amandine Pellissard, photo et message bouleversant
Mélissa Theuriau : Maman cash (et réaliste) avec son fils Léon, qui veut devenir footballeur...
Mélissa Theuriau : Maman cash (et réaliste) avec son fils Léon, qui veut devenir footballeur...
Olivier Duhamel accusé d'inceste : Bernard Kouchner voulait lui "péter la gueule"
Olivier Duhamel accusé d'inceste : Bernard Kouchner voulait lui "péter la gueule"
Nehuda de nouveau en couple avec Ricardo ? "Tu es la femme de ma vie"
Nehuda de nouveau en couple avec Ricardo ? "Tu es la femme de ma vie"
Angelina Jolie : comment son divorce l'oblige à sacrifier sa carrière
Angelina Jolie : comment son divorce l'oblige à sacrifier sa carrière
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image