Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Olivier Marchal : Au côté de sa femme et de Smaïn, il affronte la délinquance

Olivier Marchal épaulé par sa femme au côté de Smaïn pendant l'avant-première du film Un p'tit gars de Menilmontant à Paris le 26 février 2013.
16 photos
Lancer le diaporama
Olivier Marchal épaulé par sa femme au côté de Smaïn pendant l'avant-première du film Un p'tit gars de Menilmontant à Paris le 26 février 2013.

Ex-flic reconverti dans le cinéma et la télévision pour lesquels Olivier Marchal a fortement oeuvré depuis le milieu des années 1990, le réalisateur de Braquo et 36 Quai des Orfèvres est de retour sur grand écran. Un an après la sortie de son polar Les Lyonnais, Olivier Marchal retrouve une place d'acteur dans le long-métrage d'Alain Minier (scénariste de Section de recherches), Un p'tit gars de Ménilmontant. L'avant-première française du film s'est par ailleurs tenue dans le tout nouveau complexe Étoile Lilas, à Paris, ce mardi 26 février 2013, moins d'un mois avant sa sortie nationale. Le film est emmené par Olivier Marchal, épaulé par sa femme Catherine Marchal et Smaïn.

Le "p'tit gars de Ménilmontant", c'est un homme sorti de prison après quinze ans passés derrière les barreaux qui retrouve son quartier complètement changé. Campé par Olivier Marchal, il va tenter de reprendre sa place dans un monde qui ne répond plus aux mêmes règles. Polar un brin sociologique et entièrement tourné dans le quartier de Ménilmontant, ce long-métrage est fortement inspiré d'une ambiance réelle, le réalisateur du film Alain Minier, ayant vécu toute sa jeunesse à Ménilmontant. A l'instar d'un autre exemple remontant à quelques décennies (Neige de Juliet Berto et Jean-Henri Roger qui se déroule à Pigalle), le film dépeint la réalité de ce quartier avec la poésie qui se dégage de chacune de ses ruelles ou de ses points de vue, et l'essor d'une délinquance extrêmement jeune. Pour produire son film, le cinéaste Alain Minier a dû hypothéquer sa maison. Au final, le long-métrage verra le jour, distribué par Kanibal Films, et doté d'un petit budget de 1,6 million d'euros.

Au côté de sa femme Catherine Marchal avec qui il a tourné à de nombreuses reprises, Olivier Marchal appréhende un rôle qu'il semble connaître, celui d'un homme en quête de rédemption et sur le retour dans un quartier transformé. Un p'tit gars de Ménilmontant offre par ailleurs la rencontre entre Olivier Marchal, grand dur du cinéma français, et Smaïn. C'est dans la plus grande des simplicités et sans esbroufe que les trois acteurs ont assuré la promotion du film lors de cette avant-première.

"Un p'tit gars de Ménilmontant", en salles le 20 mars 2013.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel