Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Orange is the New Black : Daya, la Juliette de Litchfield

9 photos
Lancer le diaporama

Nom : Diaz

Prénom : Dayanara

Surnom : Daya

De toutes les femmes incarcérées à la prison de Litchfield, Dayanara Diaz est sans doute la plus touchante et complexe. Ce qui l'attend en prison, elle n'aurait jamais pu l'imaginer... Elle est incarnée à l'écran par Dascha Polanco.

Signe particulier

Une mèche blonde dans ses cheveux bruns

Personnalité

Double. En apparence, Daya est une jeune femme effacée mais elle est capable de sortir les crocs pour défendre les siens. Son premier problème en prison est la présence de sa mère, Aleidia Diaz. Emprisonnée depuis déjà un bail pour des faits liés à la drogue, elle mène la communauté latino de Litchfield par le bout du nez. Daya est en colère contre sa mère qui l'a négligée, elle et ses frères et soeurs, pour les beaux yeux de César, un dealer qui causera leur perte. C'est une jeune femme assez mature pour jouer les mamans de substitution, mais elle se comporte bien trop souvent comme une ado peu sûre d'elle... Sa bouée de secours ? Sa passion pour les mangas qu'elle dessine et dans lesquels elle s'échappe. La femme enfant dans toute sa splendeur.

La Juliette de Litchfield

Être en prison devient très vite le cadet des soucis de Daya. Régler ses comptes avec sa mère est une priorité. Quand les deux femmes se rapprochent enfin, Daya doit jongler entre deux matons un peu trop zélés : Mendez, le surveillant surnommé Pornstache par les prisonnières, qui la harcèle sexuellement, et Bennett, le bon garçon dont elle tombe amoureuse. Mais fricoter avec un gardien de prison n'est pas sans conséquence. Daya n'a visiblement pas lu Roméo et Juliette. Une grossesse viendra tout bouleverser. Mais comment expliquer son ventre rond sans mettre en danger son amoureux ? C'est dans ces moments-là que les filles de Litchfield remercient le Ciel d'avoir une maman sous la main... Un plan machiavélique est échafaudé pour sauver le bébé et son père. Mais à quel prix ?

La réplique culte : "Je ne baise pas avec des mecs pour des Big Macs..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel