Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Orange is the New Black : Des mâles en mal de pouvoir à Litchfield ?

Il y a ceux qui les soutiennent, ceux qui leur font des coups bas, et ceux qui profitent de leur vulnérabilité pour leur petit plaisir personnel. Derrière les murs de Litchfield, Piper, Alex et les autres doivent surmonter d'autres soucis que le simple fait de passer leurs journées derrière les barreaux. Car Orange is the New Black offre une riche galerie de portraits de femmes confrontées à des hommes à l'ego souvent mal placé.

Comment les filles doivent-elles ruser pour se mettre leurs matons dans la poche et assurer leur survie ? Comment les dures à cuire, les naïves, les passionnées, doivent-elles redoubler de vigilance pour déjouer les pièges de leurs gardiens de prison parfois mal intentionnés ? Orange is the New Black ou comment les détenues prennent parfois le pouvoir.

Je t'aime, moi non plus

Entre les murs de Litchfield, les émotions sont parfois décuplées. Et face à Mendez, Bennett, Caputo et Healy, les héroïnes de la géniale série Netlfix vont mettre au point des stratagèmes pour garder le contrôle de la prison. Mendez, le maton pervers, et Healy, le médiateur au double visage, vont être au centre de ces relations qui vont rythmer le quotidien des détenues.

Pourriture par excellence, macho corrompu, grossier et manipulateur, Mendez se joue des filles de la prison en leur demandant des faveurs sexuelles contre quelques petits services, souvent illégaux. Surnommé Pornstache en raison de son épaisse moustache et ses remarques sexistes et sexuelles, Mendez est le bad guy, le gardien que tout le monde redoute. Ses répliques glaciales, sa méchanceté à la limite du sadisme et son look tout droit sorti d'une série policière des années 1970 font de lui le personnage masculin qu'on adore détester. Et si les filles décidaient de se jouer de lui entre les murs d'une prison qu'elles connaissent trop bien ?

Face à lui, Healy, le confident des détenues qui n'est pas contre quelques coups bas pour imposer son autorité souvent remise en question par des prisonnières trop sûres d'elles. Manipulateur, conservateur (il est contre les relations homosexuelles qui occupent une bonne partie des prisonnières) et colérique, Healy dicte sa loi - souvent injuste. Mais derrière ses airs de tyran se cache un homme triste et esseulé, qui ne parvient pas à trouver le bonheur, marié à une étrangère russe avec qui il ne partage rien...

Les pantins de Litchfield

Face à ce duo de personnages parfois cruels se posent Bennett et Caputo. Le premier, sorte de Romeo beau gosse qui a tout du gendre idéal, le deuxième, bon ouvrier en mal d'affirmation qui pensent souvent au bien-être des détenues. Dirigé par le bout du nez par une directrice de prison davantage préoccupée par sa manucure que par le sort de ses détenues, Caputo va s'émanciper sous nos yeux. À Litchfield, il obtient le respect du staff tout comme celui des prisonnières, et va même faire changer les choses, à force de ruse et de rébellion...

Caputo et Bennett, marionnettes de femmes un peu trop inspirées. Qui a dit que le sexe faible était forcément féminin ? C'est tout le sel d'Orange is the New Black : sans cesse rebattre les cartes.

Retrouvez les portraits de Piper, Alex, Nicky, Daya, Pennsatucky, Morello, Crazy Eyes, Sophia et Poussey, les autres héroïnes d'Orange is the New Black.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel