Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Philippe Chevallier touché de plein fouet par la crise : "Je vis sur mes réserves"

Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
15 photos
La crise sanitaire et financière actuelle n'épargne personne, même ceux que l'on penserait à l'abri du besoin. L'humoriste, célèbre moitié du duo comique Chevallier et Laspalès, a admis percevoir le chômage depuis plusieurs mois maintenant.

Invité de l'émission L'instant De Luxe ce jeudi 25 mars, Philippe Chevallier en a profité pour évoquer plusieurs sujets. Outre ses envies de reformer le duo comique qu'il a créé avec Régis Laspalès à l'occasion de leurs quarante ans, l'humoriste a fait part de ses difficultés financières actuelles. "Je suis au chômage. Je n'ai pas d'aides parce que je ne suis pas intermittent du spectacle, je suis gérant de société. Donc je me verse à moi-même un petit salaire pour tenir le coup. Parce que depuis un an, je ne touche pas un rond", avoue-t-il sans filtre.

Le comédien a bien reçu des aides de l'État fin 2020 à travers une société qu'il a monté, mais pas de quoi se remettre à flot. "Je toucherai les dividendes dans je ne sais combien de temps, mais sinon il n'y a rien. Je vis sur mes réserves", désespère-t-il.

Difficile de croire qu'un humoriste aussi populaire n'ait pas un matelas financier confortable pour affronter une période comme celle-ci. "Moi, je n'en ai pas mis beaucoup (de l'argent de côté) parce que j'ai été assez dépensier, je ne le regrette pas", assure Philippe Chevallier.

Privé de théâtre depuis plus d'un an

Avec les restrictions actuelles et les fermetures successives des théâtres et des salles de spectacle, l'artiste de 65 ans ne peut plus exercer son métier depuis plus d'un an. En attendant une amélioration éventuelle de la situation, Philippe Chevalier vivote. Il pensait bien reprendre une activité normale à l'automne, dans la pièce Panique au ministère aux côtés de Rebecca Hampton, mais l'aventure n'aura duré que le temps de trois représentations au mois d'octobre. "J'espère qu'on va la reprendre au mois de mai", lance-t-il plein d'espoir sur le plateau de l'émission de Non Stop People.

Finalement, le compère de Régis Laspalès préfère relativiser les choses et prendre du recul sur sa situation personnelle, certes inconfortable, mais loin d'être dramatique comparée à d'autres. "Je ne pleure pas hein ! Parce que je peux vous dire que j'ai des collègues, souvent des gens au nom très connu, qui ont des subventions ou du chômage d'intermittent, mais ça ne leur suffit pas. C'est une catastrophe cette pandémie !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image