"Pas envie de mal mourir" : Une figure du PSG, gravement malade, réagit après l'annonce du projet de la loi sur la fin de vie
Publié le 12 mars 2024 à 07:47
Par David Contreras | Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
Alors que le président de la République vient d'annoncer qu'un projet de loi sur la fin de vie allait être présenté prochainement, une ancienne figure du PSG, qui fut président du club, s'est exprimé sur le sujet. Atteint d'une grave maladie, il a exprimé son émotion sur les réseaux sociaux.
"Pas envie de mal mourir" : Une figure du PSG, gravement malade, réagit après l'annonce du projet de la loi sur la fin de vie
Une figure du PSG réagit au projet de loi sur la fin de vie
 
Archives - En France, à Nantes, sur le stade de la Beaujoire, Charles Biétry, Michel Hodalgo et Bernard Tapie. Président du PSG en 1998, Charles Biétry est gravement malade
 
Charles Biétry en larmes - Obsèques de Jean-Claude Bouttier en l'église de Gournay-sur-Marne le 13 août 2019. © JB Autissier / Panoramic / Bestimage L'ancien journaliste sportif est atteint de la maladie de Charcot
 
Charles Biétry - Obsèques du journaliste, animateur de télévision et animateur de radio français Philippe Gildas en la salle de la Coupole au crématorium du cimetière du Père-Lachaise à Paris, France, le 5 novembre 2018. Charles Biétry a tenu à réagir après l'annonce d'Emmanuel Macron, le remerciant
 
Archive - Charles Biétry "J'ai réussi à bien vivre, je n'ai pas envie de mal mourir", écrit Charles Biétry
 
Charles Biétry - Obsèques de Jean-Claude Bouttier en l'église de Gournay-sur-Marne le 13 août 2019.
La suite après la publicité

C'est une annonce qui a suscité une très vive émotion dans la société française. Lors d'une interview accordée en exclusivité à Libération et à La Croix, Emmanuel Macron a dévoilé un projet sur un sujet sensible. Dimanche 10 mars, le président de la République a évoqué pour la première fois le contenu du texte législatif qui ouvrira "la possibilité de demander une aide à mourir sous certaines conditions strictes". Un projet qui "arrivera sur la table du conseil des ministres en avril, pour une première lecture en mai", comme l'a précisé le mari de Brigitte Macron.

Une annonce importante sur un sujet sensible et qui a fait réagir une figure bien connue des amoureux du Paris Saint-Germain, Charles Biétry. L'ancien journaliste sportif a occupé de hautes fonctions au sein de plusieurs grands médias, de France Télévisions à Canal+. Il a également occupé la fonction de président du club de la capitale en 1998, en remplacement de Michel Denisot. Depuis plusieurs années maintenant, l'homme de 80 ans est atteint d'un mal incurable et il a même préparé son suicide assisté, comme il l'a expliqué l'an dernier. "J'ai réussi à bien vivre, je n'ai pas envie de mal mourir. La maladie de Charcot m'a déjà privé de l'usage des jambes et de la parole. Bientôt ce sera la respiration accompagnée de souffrances pour moi et les miens", s'est-il exprimé sur X (anciennement Twitter) le 10 mars, avant de conclure : "Cette loi, un premier pas, peut nous offrir liberté et dignité. Merci."

Les mots forts de Line Renaud

Des propos qui font écho à ceux de Line Renaud, engagée depuis plusieurs années maintenant sur le sujet de la fin de vie. "Quelle merveille ! Je suis tellement heureuse que le président de la République ait pris cette décision ! Tellement heureuse ! Quand les médecins, la famille, les proches d'un malade savent qu'il n'y a plus rien à faire, que c'est une question de mois, et que ces derniers moments vont être une souffrance, alors il faut l'aider à mourir", explique l'actrice de 95 ans, dans une interview accordée à Libération.

Des mots forts de la part de Charles Biétry et Line Renaud, qui attendait ce projet de loi depuis un long moment.

Mots clés
People People France Photo Sport Foot Politique Mort Maladie
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
"Je devenais timbrée" : Laure Boulleau toujours sous traitement pour un problème qu'elle a mis longtemps à identifier
"Je devenais timbrée" : Laure Boulleau toujours sous traitement pour un problème qu'elle a mis longtemps à identifier
14 mai 2024
"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos
"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos
19 mars 2024
Dernières actualités
"J'en ai marre, c'est sale" : Titoff s'en prend à sa ville de coeur et cela concerne près d'1 million d'habitants
"J'en ai marre, c'est sale" : Titoff s'en prend à sa ville de coeur et cela concerne près d'1 million d'habitants
07:38
Santa : Cette particularité physique qui lui a valu des moqueries, elle a quitté l'école et la suite... vous la connaissez !
Santa : Cette particularité physique qui lui a valu des moqueries, elle a quitté l'école et la suite... vous la connaissez !
07:07
Teddy Riner en couple avec Luthna, "la patronne" : le judoka dévoile tout ce que la mère de ses enfants fait dans l'ombre
Teddy Riner en couple avec Luthna, "la patronne" : le judoka dévoile tout ce que la mère de ses enfants fait dans l'ombre
06:05
Séjour luxe pour Caroline Ithurbide et sa fille, 13 ans et déjà grande, dont le père est un bel animateur play_circle
Séjour luxe pour Caroline Ithurbide et sa fille, 13 ans et déjà grande, dont le père est un bel animateur
17 juillet 2024
Dernières news