Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Qui veut épouser mon fils ? 4 : Tendre baiser... et dégustation de poussins morts

259 photos
Lancer le diaporama
Qui veut épouser mon fils ? 4, diffusé le vendredi 3 juillet 2015 sur TF1.

Réactualisation : Pour son deuxième rendez-vous de l'été 2015, Qui veut épouser mon fils ? saison 4 a littéralement cartonné dès 22h50. Ce numéro a séduit 1 850 000 téléspectateurs, réunissant 17,6% du public présent devant son petit écran. Sur une semaine, Qui veut épouser mon fils ? a séduit 400.000 télépsectateurs de plus, une très jolie performance. Le deuxième épisode, diffusé très tardivement, a tout de même réussi à séduire 999 000 téléspectateurs pour 22% de part de marché.

Découvrez les derniers épisodes de QVEMF dès à présent dans notre player vidéo !

Article du vendredi 3 juillet : Un peu plus d'un an après la fin de la troisième édition, Qui veut épouser mon fils ? revient sur TF1 pour une quatrième saison sous la houlette d'Elsa Fayer. Au casting : Alexandre et sa maman Rosa, Michael entouré de sa mère Yvette et de sa grand-mère Jeanine, et Maï venue avec son fils Shake. Qu'ils soient machos ou romantiques, hommes à femmes ou éternels célibataires, ces fistons, entourés de leurs mères bienveillantes mais très envahissantes, se lancent dans l'aventure avec un seul objectif : trouver l'amour.


Les premiers épisodes, diffusés la semaine dernière, étaient marqués par le clash entre Rosa et son fils Alexandre - qui refusait catégoriquement de laisser les pleins pouvoirs à sa mère - mais aussi par le départ de nombreuses prétendantes. C'est la règle cette année : si les prétendantes ne se sentent pas ou plus attirées par le célibataire, elles peuvent quitter l'aventure à tout moment... Ça promet !

Qui veut épouser mon fils ? saison 4 - Épisodes 3 et 4 du vendredi 3 juillet 2015

Cette semaine, les prétendantes s'installent chez belle-maman. En ce début de journée, tout le monde s'active pour recevoir les célibataires comme il se doit...

Doux baiser et dégustation de poussins morts chez Shake


Maï l'ignore encore mais Shake a embrassé Terry... Si pour le jeune homme, c'était "juste une galoche, sans plus", Terry espère bien que ce baiser signe le début d'une belle histoire. Alors que la communauté vietnamienne fête le nouvel an, Maï - désespérée par l'élimination de Maëva la veille au soir - prépare sa contre-attaque et débarque avec la jeune femme fraîchement évincée, sa chouchoute du casting. C'est donc avec Maëva que se fera le voyage à Lyon... Shake l'a en travers de la gorge !

Puis, rendez-vous chez Maï pour un dîner japonais. Au menu : sushis ! Test de passage pour ces demoiselles : savoir manger avec des baguettes. Le dîner est également l'occasion de faire plus ample connaissance. Pour Shake, l'objectif est clair : dégoûter Maëva de rester dans l'aventure. Il se montre ainsi odieux avec elle, chose que désapprouve Marie-Ange qui s'en mêle. "Je suis pas là pour faire cosette ou copiner, je suis comme ça. Celles qui comprennent, tant mieux. Celles qui comprennent pas, tant pis !", s'agace-t-il. Jazz ne comprend pas l'attitude de Maëva et s'emporte l'encourageant à plusieurs reprises à "fermer (sa) gueule".

À bout, elle quitte la table et préfère aller faire la vaisselle seule. Rejointe par Shake qui tente de lui faire comprendre que l'alchimie ne prend pas et qu'elle devrait partir, Maëva s'exécute. Shake jubile.

Pour son rendez-vous en tête à tête, il choisit Marilyn. Il lui propose de faire un tatouage : elle choisit un diamant. Shake, rebelle dans l'âme, fait fi de ce que sa maman pensera, il se fait tatouer le même dessin. De retour à la maison, Maï et les prétendantes découvrent ce tatouage commun : pour Jazz, ils sont allés trop loin, elle ne peut contenir ses larmes.

L'heure du dîner approche... Maï prépare une surprise à ses convives afin de les tester. Une dégustation de pattes de poulet, une soupe au sang de porc... Le dîner vire au cauchemar pour les prétendantes quand le plat arrive : chaque assiette contient un oeuf de cent ans à la coque dans lequel un poussin mort gît. Seule Terry se risque à le manger ce qui a le don d'agacer Jazz : "Mais pourquoi elle fait semblant à dire que c'est bon ? Hummm... Le cadavre, la cervelle, les pattes...", ironise-t-elle.

Marie-Ange convoque Maï, Shake et les autres prétendantes pour leur exposer son avis sur l'aventure : elle reproche alors à Shake de n'avoir essayé de les connaître que très superficiellement et de ne pas faire beaucoup d'efforts. Affirmant avoir des sentiments très forts pour Shake, elle fond en larmes avant d'être consolée par Maï. Sans coeur, le jeune célibataire propose à la jolie rousse de prendre la porte... Quel goujat !

La journée s'achève par les présentations avec la mamie de Shake, la personne dont il est le plus proche sur terre. Pour mamie, la femme idéale pour son petit-fils n'est autre que Jazz. Aurait-elle pris une longueur d'avance ? D'autant que c'est elle qu'il choisit pour un rendez-vous improvisé en soirée dans un bar branché de Lyon. De quoi mettre les nerfs à Terry qui prépare sa vengeance. D'autant qu'ils ne rentrent en fin de soirée qu'après un resto en amoureux, main dans la main... Il lui promet alors de ne plus partir en rendez-vous avec aucune autre fille. De quoi ancrer leur coup de coeur respectif... qui se matérialise finalement par un doux baiser.

Michaël vraiment (vraiment) lourd !

Chez Michaël, Yvette et Jeanine aussi, on s'affaire pour préparer l'arrivée des prétendantes pour la semaine à Nice. Yvette annonce tout de suite la couleur : Victoria et Betty ne mettront pas les pieds chez elle. Elles iront chez Jeanine, Yvette ne veut pas les voir ! De fait, quand Victoria débarque, l'accueil n'est pas des plus chaleureux. Fidèle à elle-même, la maman de Michaël déballe une liste de règles à respecter scrupuleusement en sa demeure, "comme ça, pas que quiproquos", bafouille-t-elle. Grosse ambiance !

Betty et Victoria s'installent donc chez mémé tandis que Stacy et Jennifer restent chez Yvette... Elles sont mises à contribution car des invités sont attendus : le conjoint d'Yvette ainsi que le parrain et la marraine de Michaël sont invités. Ils pourront donner leur avis sur les prétendantes à titre indicatif... Ainsi préparent-elles une salade niçoise qui ressemble surtout à une salade de tomates avec un tout de peu de thon et quelques olives. Une tendance nette apparaît : Betty dérange. Trop familière ? Trop sexy ? C'est justement la chouchoute de Michaël !

Ça tombe bien, il est temps pour Michaël de choisir une prétendante avec qui il partira en rendez-vous dans un spa : c'est Betty qu'il désigne pendant que les trois autres restent à la maison pour une super après-midi couture. Youpi ! Betty croyait que ce moment à deux serait de la pure séduction, sauf que le jeune homme s'y prend comme un manche pour la draguer. Il ne cesse de quémander des compliments et de lui demander : "Faut que tu me montres que tu me veux !" Un gentleman et tout son orchestre.

Pour ne pas faire de jalouse, Michaël emmène les trois autres filles au carnaval de Nice. Pendant ce temps, Betty reste à la maison avec Yvette et Jeanine, dont la joie de vivre n'est pas la qualité première. En pleine soirée, le jeune homme - décidément toujours aussi maladroit - lance : "Allez les filles, qui me fait un bisou sur la joue ?"... Pas de réponse. Il réitère sa requête. Toujours rien. Michaël s'agace alors de ne pas sentir la chaleur de ses prétendantes tandis que ces dernières ne supportent plus son insistance. Stacy et Victoria, se sentant oppressées, préfèrent quitter les lieux tandis que Michaël a fini la soirée dans un bar avec Jennifer.

Le lendemain matin, Yvette cherche à comprendre la mésentente de la veille : elle s'entretient avec Stacy et Victoria. Sauf que l'entrevue tourne au sermon, Yvette jugeant que son fils a bien raison d'exiger des bisous de leur part puisqu'elles sont censées le séduire... Pendant ce temps, Michaël et la grand-mère Jeanine proposent à Jennifer et Betty une petite visite des entraînements de l'équipe de foot de l'OGC Nice, dont ils sont de grands supporteurs. Sauf que Betty n'est pas une grande fan de foot et ne manque pas de le faire savoir... "Je me fais chier, j'en peux plus, je trouve ça nul et con le foot !", lance-t-elle. Une grossièreté qui déplaît fortement à mamie Jeanine : "J'en suis malade !" Betty abandonne à son tour... Pour Yvette, ce départ est un cadeau du Ciel !

Stacy va pouvoir montrer qu'elle est prête à se battre pour Michaël au cours d'un petit cours de boxe... On a déjà connu rendez-vous plus romantique.

Alexandre sous le charme de Justine et Maddy

Bonne surprise pour les filles lorsqu'elles découvrent l'appartement dans lequel elles sont accueillies... Sauf que leur chambre (ou plutôt leur coin de chambre) consiste en quatre matelas gonflables alignés en rang d'oignons au sol. Le rêve tourne vite au cauchemar ! Gwenaëlle, Justine, Madeline et Maddy préfèrent rire de cette nuit camping qui s'annonce.

Alexandre, qui a jeté son dévolu sur Justine, s'isole en tête à tête avec elle : une initiative très mal perçue par ses autres prétendantes. Ensemble, ils s'en vont faire un tour de grande roue pour avoir une vue imprenable sur Paris et ses plus beaux monuments. Une activité propice aux rapprochements puisqu'Alexandre comme Justine ont une peur bleue du vide. C'est sur le célèbre pont des Arts à Paris qu'ils achèvent cette escapade romantique en accrochant, comme le voulait la tradition, un cadenas sur l'une des barrières du pont. Pendant ce temps, Maddy, Gwenaëlle et Madeline doivent affronter les questions de belle-maman : et comme à son habitude, c'est sur la lingerie et la sexualité que se concentre Rosa...

Pour son deuxième rendez-vous, Alexandre choisit Maddy, ce qui a le don d'agacer Justine. Objectif atteint pour le jeune homme qui cherchait aussi à tester les sentiments de cette dernière. Pour la faire rêver, il lui propose une séance d'essayage dans un magasin de robes de luxe. Un moment de rêve pour la jolie Maddy qui se sent "comme une princesse". Et pourquoi ne pas essayer une robe de mariée ? Banco ! Si Justine savait... Subjugué par la beauté de Maddy, les sentiments d'Alexandre pour Justice semblent désormais bien loin.

Le rendez-vous se prolonge sur la soirée, ce qui agace Rosa et les autres célibataires. Elles décident de dîner sans eux. À leur arrivée, c'est avec des regards noirs qu'ils sont accueillis. Gwenaëlle ne se sent plus à sa place : elle décide de quitter l'aventure prématurément.

Enfin, c'est au tour de Madeline de passer un peu de temps avec Alexandre, autour d'un café. Petit bonus : il convie Justine à les suivre. Une belle ambiance s'installe. Pendant ce temps, Rosa teste les compétences de femme de ménage de Maddy, avant de convier une puéricultrice afin de lui apprendre comment s'occuper d'un bébé. En plus de ne pas être avec Alex, Maddy a décidément tiré le gros lot !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel