Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Qui veut épouser mon fils ? Découvrez déjà les premières phrases d'anthologie !

Vous pleurez à l'idée que Secret Story 4 se termine ? Séchez vos larmes : une émission au moins aussi drôle (peut-être plus ?) débarque vendredi 29 octobre en deuxième partie sur TF1, juste après Koh Lanta. Un programme exquis, intitulé Qui veut épouser mon fils ? (présenté par Elsa Fayer), dans lequel des mères de famille très possessives cherchent une moitié pour leur fils. Des mères souvent... légèrement dérangées, comme vous pourrez le découvrir.

Cinq mamans et cinq fistons qui se confient chez TF1 et déjà... leurs personnalités se démarquent :

ACTE 1 : Giuseppe et sa maman Marie-France

Giuseppe, 39 ans.
"A bientôt 40 ans, je vis toujours chez mes parents où ma mère fait tout pour moi et me dorlote. Je suis comme un gamin de 18 ans avec seulement des avantages et aucun inconvénient [...]Je suis très exigeant et, pour moi, le physique est primordial. C'est gentil de parler de beauté intérieure, mais dans un lit avec une fille moche, il n'y a rien à faire ! [...]Très impulsif, je déteste que l'on me tienne tête. J'ai d'ailleurs été réformé de l'armée pour cette raison. Je suis macho et fier de l'être. Dans la vie, chaque sexe a une place à tenir : la femme joue son rôle de femme et moi, celui d'homme. Je ne me suis d'ailleurs jamais occupé de la moindre tâche ménagère. Je n'ai par exemple jamais fait mon lit de ma vie. Peut-être est-ce dû à mes origines italiennes ?"
La vérité du premier épisode : Macho ascendant Cro-magnon. Prétentieux et tête-à-claques.

Sa mère, Marie-France.
"Mes amis trouvent choquant que mon fils de 40 ans vive toujours chez moi. Personnellement, cette situation ne me gêne pas, bien au contraire. [...] Derrière ses "airs de dur", je pense que Giuseppe est un grand romantique. Il veut continuer à croire au grand amour sauf qu'il n'existe plus à notre époque. [...] Si Giuseppe doit faire sa vie avec une jeune fille hypocrite, je préfère le garder à la maison ! [...] Une femme doit apprendre à lui parler, à contourner un conflit potentiel sans le brusquer. Or, à notre époque, les femmes ne savent plus attendre. Personnellement, je trouve bien qu'il ait son caractère, il doit montrer qu'il est un homme !"
La vérité du premier épisode : Soumise. Superficielle et possessive.

 

ACTE 2 : Alexandre et sa maman Aline

Alexandre, 27 ans.
"Trouver la partenaire idéale est compliqué car les filles sont très exigeantes. En plus, je suis assez solitaire. J'ai pensé que cette émission faciliterait les choses puisque les jeunes femmes qui se présenteraient viendraient spécifiquement pour me rencontrer. De mon côté, je cherchais simplement une femme capable de m'aimer et de m'accepter tel que je suis, avec mes défauts et mes qualités. Je n'avais pas d'exigences physiques particulières même si, bien sûr, il fallait qu'elle m'attire. [...]Voir que des filles s'intéressaient à moi m'a aidé à avancer."
La vérité du premier épisode : Romantique, ingénu et étouffé par une maman très présente.

Sa mère, Aline.
"Mon fils est un garçon timide, introverti et renfermé. Il avait des difficultés à approcher les filles.[...]Je me suis sentie obligée de l'accompagner dans cette aventure.[...]Pour autant, je n'ai pas le sentiment d'être trop intrusive dans sa vie."
La vérité du premier épisode : Très intrusive, préoccupée par le bien-être de son fils et sans-gêne !

 

ACTE 3 : Florent et sa maman Corinne

Florent, 25 ans.
"Nous sommes tous les deux très fusionnels, dans le sens où nous nous comprenons sans nous parler. Nous avons seulement 20 ans d'écart et, quand j'étais plus jeune, les gens pensaient qu'elle était ma soeur.[...] J'ai juste un peu peur du regard des autres au moment de la diffusion."
La vérité du premier épisode : Dragueur, strip-teaseur imberbe et fusionnel avec sa mère.

Sa mère, Corinne.
"Nous sommes très complices avec Florent, comme pourraient l'être des amis. Mais je n'ai pas l'impression d'être possessive avec lui. Je suis seulement une mère qui veut le bonheur de son fils. Je suis totalement prête à le laisser partir mais dans de bonnes conditions, avec une jeune fille qui en vaut la peine. Si un jour il choisit une personne qui ne me plaît pas, je lui donnerai mon sentiment car je ne lui cache rien, mais j'accepterai son choix."
La vérité du premier épisode :
Dérangeante tant elle est fusionnelle avec son fils au point de s'imaginer facilement "en couple" avec son fils...

 

ACTE 4 : Alban et sa mère Chantal

Alban, 30 ans.
"Je suis un garçon très indécis, aussi bien dans ma vie professionnelle que sentimentale. Ma mère est une femme sensée et tolérante. Je lui demande donc souvent son avis et je suis ses conseils... même si je ne prends pas pour argent comptant tout ce qu'elle me dit. [...]Je lave et repasse mes vêtements moi-même. Et si ma mère aime m'apporter un petit jus d'orange le matin, je ne suis pas pour autant un assisté. Je ne me considère donc pas comme un Tanguy. Je m'entends simplement très bien avec mes parents."
La vérité du premier épisode : un garçon normal.

Sa mère Chantal.
"L'émission m'a fait vivre plusieurs moments d'émotion intense et m'a beaucoup apporté humainement, j'ai le sentiment qu'elle m'a permis d'être plus tolérante.[...] Je ne vois pas de rapport entre la proximité qui nous lie et le fait qu'il soit toujours célibataire. [...]Je crois simplement que mon fils n'est pas tout à fait prêt pour l'amour."
La vérité du premier épisode : Très exigeante et un peu étouffante avec son fils.

 

ACTE 5 : Benjamin et sa mère Odile

Benjamin, 25 ans.
"Sa présence dans ce contexte inconnu m'a rassuré même si j'étais heureux de me retrouver seul avec les garçons par la suite. Je recherchais des hommes bruns, un peu plus âgés que moi, naturels et plutôt masculins. Pourtant, pendant l'émission, je me suis surpris à m'attacher à un candidat qui était à l'opposé de mes critères.[...]Et puis, une maman a une espèce de 6e sens qui lui permet de cerner rapidement les personnalités ![...]J'ai la chance énorme d'avoir des parents qui ont facilement accepté mon homosexualité. J'ai aussi voulu participer à cette émission pour montrer que ma mère cherchait pour moi un garçon, de la même manière que s'il s'agissait d'une fille. Le plus important pour elle : avoir un enfant heureux, qu'il vive avec une femme ou avec un homme lui importe peu."
La vérité du premier épisode : Un beau garçon touchant... mais coquin !

Sa mère Odile.
"Benjamin est difficile et exigeant, j'avais donc des doutes sur ses chances de trouver l'amour dans une émission de télévision. [...]Généralement, j'essaye de ne pas trop intervenir dans sa vie amoureuse... mais je dois avouer que j'ai un peu de difficulté à me retenir. Pendant l'émission, je lui disais tout ce que je pensais. De toute façon, il ne m'écoute pas vraiment.[...]Je me sens totalement prête à laisser Benjamin partir. Il l'a d'ailleurs déjà fait par le passé. Mais comme il vit chez moi, j'en profite ! [...]Après tout, si mes enfants ne sont pas contents... ils n'ont qu'à s'éloigner de moi !"
La vérité du premier épisode : Une maman très ouverte... et très curieuse !

Et encore, les propos des principaux protagonistes n'ont RIEN à voir avec ce que l'émission va vous proposer : préparez-vous une soirée pop-corn devant l'émission... ça vaut le détour !

AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel