Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Quotidien – Florence Foresti : Duplex hilarant et trop chou avec Martin Weill

Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
9 photos
Lancer le diaporama
L'humoriste a mis le journaliste un peu mal à l'aise. Mais ça en valait la peine !

Martin Weill (29 ans) est l'un des journalistes les plus emblématiques de Quotidien, émission de Yann Barthès, diffusée quotidiennement sur TMC. Déjà aux côtés de l'animateur dans l'ancienne version du Petit journal de Canal+, l'envoyé spécial a une fan de taille : Florence Foresti !

Invitée dans le numéro diffusé le 1er mars, l'humoriste, venue parler de son retour au cinéma dans le film De plus belle, a demandé un duplex avec son chouchou alors qu'il se trouvait à Washington aux États-Unis. Et lorsqu'elle s'est rendu compte que son protégé était trempé jusqu'aux os, la comique de 43 ans a déclaré : "Vous [Yann Barthès, NDLR] me l'envoyez toujours dans des endroits dangereux et j'en ai marre ! Vous allez me l'abîmer ! Il est tout mouillé, mon chat ! Mon petit chaton, mon petit Martin. Tu vas prendre froid."

Des propos qui ont beaucoup fait rire le principal intéressé. Mais pas seulement. Grand timide, Martin Weill ne savait plus trop où se mettre. Pendant ce temps, Florence Foresti, attendrie et amusée de "troubler" son chouchou, a continué : "Vous me lui mettez une grosse écharpe. Je ne veux pas que tu rentres malade. (...) Vous pouvez lui donner un parapluie !"

De plus en plus gêné, mais aussi flatté par toute cette attention, Martin Weill a conclu : "Je vais couper parce que je vais rougir, là. Promis, je mets une grosse écharpe."

Ce numéro de Quotidien a été suivi par 1,2 million de téléspectateurs, soit 5,1% de part de marché. Un très bon score.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image