Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rebekah Vardy et son bébé à la tv : Allaitement en direct, dépression et menaces

13 photos
Lancer le diaporama
La WAG faisait partie du panel du jour dans l'émission du mercredi 22 mars du talk-show féminin Loose Women.

Maman depuis le 8 janvier d'un petit garçon, son quatrième enfant, Rebekah Vardy est venue partager sur la plateau de l'émission anglaise Loose Women son expérience, en particulier les difficultés auxquelles elle est ou a été confrontée.

Epouse depuis mai 2016 de l'attaquant international anglais de Leicester Jamie Vardy, avec qui elle avait déjà eu Sofia, 2 ans, la jeune femme de 34 ans est aussi mère de Megan (11 ans) et Taylor (6 ans), fruits de précédentes relations, tandis que monsieur a eu une fille, Ella (6 ans), de son histoire passée avec Emma Daggett. Et c'est avec bébé qu'elle s'est présentée aux studios de la chaîne ITV. Bien remis de la jaunisse qui lui avait valu de passer ses premiers jours en couveuse, Finley, que le couple avait ensuite dévoilé au public par l'entremise du magazine OK, a même été placé dans les bras de sa maman en cours d'émission et celle-ci l'a allaité, comme on peut le voir sur une image produite par le Mirror, tout en continuant à participer aux débats. Une nouvelle manière de banaliser et militer en faveur de l'allaitement après la photo qu'elle a partagée il y a quelques semaines sur Instagram, la montrant dans la même situation tandis qu'elle se faisait maquiller et coiffer pour une apparition publique.

Dans Loose Women, Rebekah Vardy est revenue sur la dépression post-partum qu'elle a dû surmonter après la naissance de Taylor : "Je crois que les gens, d'une manière générale, s'imaginent qu'une fois que vous avez eu des enfants, vous êtes une superwoman et qu'il n'y a jamais le moindre problème, a-t-elle remarqué. La dépression natale, c'est vraiment un sujet tabou, les gens croient que ça n'existe pas. Après mon deuxième enfant, j'étais incapable de me sortir du lit, c'est on ne peut plus réel."

Comme si les affres d'une maman ordinaire ne suffisaient pas, Becky doit aussi composer avec le fait d'être une personnalité publique, en tant que femme d'un des footballeurs les plus en vue du pays. Tout au long de sa grossesse, elle dit avoir été victimes de trolls sur Internet : "C'est affreux à lire, c'était terrible... Il y en a qui souhaitaient qu'il soit mort-né, des trucs vraiment odieux, c'est une minorité de gens... Je ne pense pas que j'arrêterai de lire ces messages : chaque minute où vous regardez ailleurs est une minute où les trolls ont gagné. C'est important de répondre et de mettre en lumière leurs agissements", a-t-elle commenté. En avril 2016, leur fille Sofia, âgée d'un an à l'époque, avait été visée par des menaces de nature sexuelle formulées sur Twitter, qui avaient fait l'objet d'une enquête de police.

Rebekah Vardy révèle même que Jamie et elle ont dû faire appel à une société pour assurer leur sécurité : "Il y a eu des menaces de mort et quelqu'un a tenté de me faire quitter la route l'autre jour", affirme-t-elle pour justifier cette nécessité.

Le petit Finley ignore heureusement tous ces tracas et, peu après, dormait du sommeil du juste, épuisé par ce passage télé en milieu de journée...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image