Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Tulisa Contostavlos, honnête sur sa sex tape, ose le clip limite 'We are young'

21 photos
Lancer le diaporama
Tulisa Contostavlos (X Factor, N-Dubz) : le clip de son single We are young , tourné en février 2012 à Miami et publié en mars 2012 quelques jours après l'irruption d'une sex tape diffusée par son ex Justin 'MC Ultra' Edwards...

Comment Tulisa Contostavlos a-t-elle choisi de répondre à la polémique de sa sex tape diffusée cette semaine sur Internet, obligée d'admettre après l'avoir nié en vain que c'est bien elle, la blonde qui pratique un acte sexuel bucal dans ladite vidéo de quelque 6 minutes ? En se disant offensée et en publiant un nouveau clip carrément "raunchy" (torride), comme le diraient les Anglo-Saxons. Ben voyons.

Revenue de ses vacances en Floride, ou plutôt de son séjour laborieux aux Etats-Unis, où elle a travaillé, quand elle n'était pas en bikini, à son premier album attendu en mai prochain et produit par son ex-petit ami Fazer (de N-Dubz, dont elle est séparée depuis le début de l'année), la jurée-star du X Factor anglais et du groupe de rap britannique N-Dubz mis en pause n'a pas tardé à dévoiler le clip qu'elle a tourné à Miami pour son premier single : We are young.

Ambiance de spring break pour cette sou-soupe dancefloor électro-pop signée Fazer qui, avec des faux airs de Fireworks de Katy Perry et consorts, fait la part belle à sa voix puissante et à son profil de girl next door (15e femme la plus sexy pour FHM UK en 2010) : en micro-short rose et nombril à l'air, tous les atouts en éveil (on comprend la finalité de son besoin de bronzage), Tulisa embarque avec une bande de gaillards décidés à faire d'abord une bataille de polochons (ça fait toujours très cool, les batailles de polochons), et ensuite la bringue. La suite est dans la pure tradition du genre : chaude comme une baraque à frites et multipliant les robes sous pression, Tulisa Contostavlos se frotte aux murs, s'ébat dans les eaux claires de la Floride et se déchire en soirée pour jeunesse dorée. Une soirée au cours de laquelle on la voit lécher avidement de la glace en train de se répandre sur un meuble, laissant échapper de son décolleté léopard un bout de poitrine. Ben voyons (bis).

Ses fans, qui avaient été choqués (ou pas ?) par la publication d'une sex tape de leur idole, ont pour certains réagi avec beaucoup d'à propos, jugeant le timing du dévoilement de ce nouveau clip comprenant une séquence de léchage franchement pas malin. Pure coïncidence ? L'intéressée s'est en tout cas catégoriquement défendue d'avoir voulu faire un coup de pub avec la fameuse sex tape...

Tulisa s'était insurgée et avait tenté de faire barrage à la propagation de la vidéo diffusée par son ex-boyfriend MC Ultra (Justin Edwards), outrée qu'il ait osé profaner ce "moment d'intimité". Elle avait, après avoir initialement nié qu'il s'agissait d'elle, publié une vidéo de 5 minutes à l'adresse de ses fans (et des médias) pour "mettre les choses au point", avouer qu'il s'agissait d'elle et blâmer, brandissant des photos de lui, Justin Edwards, l'ex indélicat, pour avoir divulgué cette séquence : "Quand vous partagez un moment intime avec celui que vous aimez, qui compte pour vous et à qui vous faites confiance, vous ne vous imaginez pas un seul instant que cela puisse être partagé avec des gens dans le monde entier", a-t-elle répondu à tous ceux qui se demandent à chaque scandale du genre pourquoi les intéressés s'exposent à un tel risque (comme sa belle-mère, qui l'a ouvertement critiquée). Et d'affirmer qu'elle ne se laisserait pas faire (ses avocats sont sur le coup) : "C'est quelque chose qu'il a décidé de faire sans m'en informer... Je ne vais pas rester assise les bras croisés et me faire abuser." L'épisode ne lui a pas coûté sa place de jurée-coach dans X Factor, mais la menace d'autres archives intimes plane...

Et on réécoute les paroles de We are young, un hymne à la défonce et un vrai modèle pour la jeunesse : "I'll make mistake that I learn from cos I'm young. yeah I'm young. Forgive me for what I have done, cos I'm young, yeah I'm young. I don't mean to frighten you off, it's just fun, it's just fun." Et là, c'est fun ou pas fun ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image