Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

US Open 2013 : Victoria Azarenka émue et en pleurs après son nouvel échec

Si Serena Williams paraît intouchable sur le circuit féminin de la WTA, il en existe une qui fait vaciller la championne. Il s'agit de Victoria Azarenka, la seule à sembler en mesure de contester la suprématie de l'Américaine, n'en déplaise à Maria Sharapova, longtemps considérée comme sa seule rivale. Preuve en a encore été donnée en finale de l'US Open ce dimanche 8 septembre...

Car Victoria Azarenka, qui file le parfait amour avec le chanteur des LMFAO Redfoo, a opposé une belle résistance en finale de la levée américaine du Grand Chelem, même si en définitive, Serena Williams a décroché un 17e Majeur (7-5, 6-7, 6-1) sous les yeux d'une Eva Longoria aux anges. La Biélorusse est passée tout près de l'exploit, elle qui était sortie vainqueur de deux de leurs trois dernières confrontations, et les larmes ont coulé à l'issue d'une rencontre accrochée et un combat de 2h41.

Alors que Serena exultait devant son public, la blondissime Victoria ouvrait les vannes et laissait les émotions l'envahir. Car comme l'an passé, la Biélorusse un temps entraînée par Amélie Mauresmo aurait pu ajouter un troisième titre du Grand Chelem à son palmarès qui en compte deux, les deux glanés en Australie, notamment lors d'un second set remporté au terme du suspens, avant de s'écrouler dans l'ultime manche. "Serena a été la plus forte à ce moment-là et a mérité sa victoire. Évidemment, j'aurais aimé faire certaines choses d'une meilleure façon, comme sur ces opportunités dans le premier set par exemple. Mais j'ai fait tout ce que j'ai pu, j'y ai mis tout mon coeur et je me suis battue. Serena est une championne, elle sait comment répéter ce genre de performances, elle sait ce qu'il en coûte d'arriver à ce niveau-là. Quand deux personnes qui en veulent autant se rencontrent, ça fait des étincelles, et c'est celle qui sera la plus courageuse qui l'emportera. Elle l'a encore fait", soulignait-elle en conférence de presse.

Et si la défaite fait mal, en attestent ses larmes, Victoria Azarenka ne se cache pas de cette finale perdue : "Je vais en prendre le meilleur, parce que ça ne sert à rien de rester assise là à me dire que c'est horrible, ce qui vient d'arriver. Je ne vais pas mentir : ça fait mal. Mais il faut trouver cette lumière dans le tunnel et se dire que ça va aller. Je vais retourner au travail, me battre encore plus fort pour me redonner une nouvelle chance. Serena, c'est mon plus grand défi et elle me pousse à être meilleure. Ce sera toujours une chance pour moi de pouvoir me mesurer à elle. J'ai déjà une bonne idée de ce que je vais devoir améliorer."

En attendant, la jeune femme de 24 ans pourra toujours se consoler avec la finale hommes qui opposera Rafael Nadal et Novak Djokovic, l'Espagnol étant son favori comme elle le confiait en conférence de presse : "Qui est-ce que je veux voir gagner ? Vous savez, Rafa m'a convaincue de lui apporter mon soutien." Et pour cause. "Comment est-ce qu'il m'a convaincue ? En s'entraînant torse nu", a-t-elle conclu...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel