Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Zazie révèle l'étincelle qui lui a fait 'Allumer le feu' pour Johnny Hallyday

11 photos
Lancer le diaporama

Bientôt sur les routes de France afin de présenter en live son nouvel album Cyclo, dont l'extrait 20 ans circule actuellement sur toutes les radios, Zazie s'est prêtée au jeu de l'interview pour Le Live du Figaro.fr et a révélé l'histoire assez drôle qui se cache derrière la chanson Allumer le feu, tube dont elle a écrit les paroles à la demande de Pascal Obispo qui en a signé la mélodie, pour Johnny Hallyday.

Un rythme simple et entraînant, des paroles qui collent à la peau de notre Johnny national, Allumer le feu est devenu un des titres phares du rockeur-bikeur, qui choisissait d'ailleurs d'en faire le morceau d'ouverture de sa série de concerts organisés pour son 70e anniversaire. Si ce mythique titre fait écho à la fête, aux guitares, et bien sûr au rock'n'roll, pour Zazie ce dernier réveille plutôt de tendres souvenirs teintés d'une pointe de stress. Retour à la fin des années 1990 : "On est au mois d'août, il fait un temps très orageux à Paris, très chaud, 35 degrés. Il est deux heures du matin, je suis chez moi, seule, et je m'ennuie. Mon téléphone sonne, c'est Pascal Obispo qui me demande : 'Bonjour, comment vas-tu ? Est-ce que tu veux bien faire une chanson pour Johnny ? C'est pour demain pour l'ouverture du Stade de France. Merci'", raconte la chanteuse avec nostalgie. Un défi quasi impossible à relever. Mais, comme elle le précise, Zazie s'ennuie. Elle décide donc de se lancer.

Pas habituée à écrire les paroles avant la musique, la chanteuse de 48 ans reste, comme dans sa chanson, zen, et fait preuve d'une tactique d'écriture toute personnelle : "Pour l'ouverture du Stade de France, je pense "gladiateur", quelque chose de spectaculaire. Avec des mots comme "foule", "lion"... Je regarde tous les tatouages de Johnny. Je me fais une liste de mots "johnniesques" : l'étincelle, le feu, le contact, les guitares, les motos... J'ai joué un peu au puzzle et je fais le texte de cette chanson." Une technique digne d'un brainstorming et qui a porté ses fruits puisque le morceau sorti en 1998 sur l'album Ce que je sais est aujourd'hui un incontournable. Un potentiel populaire dont Zazie n'avait certainement pas conscience à l'époque. "C'était très très rigolo car moins de deux mois après, j'étais au Stade de France en train d'écouter cette chanson et je n'avais pas vraiment eu le temps de me dire que c'était moi qui l'avais écrite. C'était tellement immédiat. C'est ça qui est génial quand on compose pour quelqu'un qui est très connu comme ça", confie Zazie avec recul.

S'il a suffi d'une étincelle, d'un rien, d'un geste pour que Zazie écrive ce tube qui résonne encore dans toutes les têtes, la chanteuse ne rencontre pas le même succès avec Cyclo. Malgré tout, Zazie compte défendre son opus sur scène, à compter du 12 novembre à Dijon - elle passera Paris du 27 au 29 novembre -, et faire de ce spectacle un bel album live.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel