Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Willy Sagnol

Biographie

Naissance : Le 18 Mars 1977

Âge : 45 ans

Métier : Footballeur

Pays : France

Ville : Saint-Etienne (France)

Saint-Etienne, AS Monaco, Bayern de Munich : Willy Sagnol n'a joué que dans trois clubs au cours de sa carrière de footballeur professionnel, mais pas des moindres, et a en outre porté le maillot de l'équipe de France à 58 reprises.

Willy David Frédéric Sagnol naît à Saint-Etienne le 18 mars 1977 et grandit dans la petite ville de Montfaucon-en-Velay, où son père, VRP en matériel de chauffage, l'initie au football. Il commence par lui donner un prénom inusité, en hommage au footballeur néerlandais Willy Van De Kerkhof. C'est aussi son père qui voit un jour l'annonce, dans le journal local, d'une journée de sélection du club de Saint-Etienne et pousse son fils, qui ne jouait alors qu'avec l'Association sportive de son école, à se présenter. Contrairement à la plupart de ses homologues, le jeune Sagnol n'avait alors aucun rêve de football professionnel et se voyait plutôt devenir commissaire de police !

C'est ainsi, qu'en 1990, Willy Sagnol rejoint le centre de formation des Verts et se fait remarquer par l'entraîneur d'alors, Elie Baup, pour ses qualités de défenseur et son autorité naturelle sur le terrain, doublée d'une relative timidité en dehors. Il fait ses débuts en équipe première en 1996, lors d'un derby contre l'Olympique Lyonnais. Durant la saison 1996/1997, que l'AS Saint-Etienne passe en deuxième division, il se fait remarquer au point de se voir offrir un contrat par l'AS Monaco, pour la somme confortable de 10 millions de francs. Il a en parallèle rejoint la sélection des moins de 20 ans, en équipe de France, avec laquelle il a atteint les quart de finale de la Coupe du Monde 1997.

Ses trois saisons (1997/2000) à Monaco sont compliquées ; venant d'un milieu populaire et d'une région ouvrière, il a du mal à se faire aux paillettes de la ville de milliardaires qu'est la Principauté.

Direction Munich

Mais sa détermination et son travail lui font gagner sa place de titulaire à Monaco, ainsi qu'en équipe de France espoirs. Avec son club, dès sa première saison, il remporte le Trophée des Champions contre Nice et atteint les demi-finales de la Ligue des Champions. En 2000, il est champion de France avec Monaco, mais il a le désir de quitter ce club, où il se sent peu considéré, avec un salaire qui n'est pas en adéquation avec ses performances réelles. A la fin de la saison, il décide de rejoindre le grand club allemand du Bayern de Munich, pour 50 millions de francs.

Là, il retrouve un autre défenseur français, Bixente Lizarazu, et un grand club, à la hauteur de ses ambitions. Dès sa première saison, il remporte le championnat d'Allemagne et la Ligue des Champions, des accomplissements qui lui permettent d'intégrer l'Equipe de France.

Lors de la saison 2004, il endure plusieurs blessures, une fracture au bras, une opération au genou, qui limitent le nombre de matchs qu'il dispute. En 2007, lors du quart de finale de la Ligue des Champions conte l'AC Milan, Willy Sagnol se blesse à nouveau au genou et subit une nouvelle opération qui le tient éloigné des stades. Il perd sa place de titulaire et a ensuite des difficultés à retrouver son niveau comme à être le premier choix de son entraîneur. En 2008, il se blesse à nouveau, cette fois au tendon d'Achille, et finit par devoir mettre un terme à sa carrière. Avec le Bayern de Munich, il a remporté le titre national en 2001, 2003, 2005, 2006 et 2008, ainsi que la Ligue des Champions et la Coupe intercontinentale en 2001. Avec quatre Coupes d'Allemagne (2003, 2005, 2006 et 2007) et trois Coupes de la Ligue (2000, 2004 et 2007), son palmarès est avantageusement fourni.

En bleu

En équipe de France, il a plus de mal à s'imposer. Il y restera dans l'ombre de Lilian Thuram, qui occupe le même poste. Il remporte la Coupe des Confédérations 2001, puis il est sélectionné pour la Coupe du Monde 2002, en Corée du Sud, mais il n'est que remplaçant et ne disputera aucun match de cette compétition. La France remporte la Coupe des Confédérations 2003, organisée en France, mais il joue assez peu.

En 2004, il devient titulaire, participe à l'Euro au Portugal, où la France s'arrête en quart de finale, puis, à la retraite de Thuram en 2005, il est désormais titulaire indiscutable à son poste de prédilection. Il participe ainsi à la Coupe du Monde 2006, en Allemagne, où il compte de nombreux supporters. La France perd en finale, aux tirs au but, contre l'Italie, mais il est salué comme l'un des meilleurs joueurs de cette compétition. Après un Euro 2008 en forme de déroute, il arrête sa carrière et se reconvertit comme entraîneur.

Reconversion

Après une année comme consultant sur Canal+, en 2009, Willy Sagnol est nommé au Conseil de surveillance de l'AS Saint-Etienne en 2010, puis en 2011 il officie à la cellule recrutement du Bayern de Munich. En octobre 2011, il est nommé manager des équipes de France de jeunes et sélectionneur des moins de vingt ans, puis de l'équipe Espoirs. Il démissionne après un an à ce poste pour devenir entraîneur des Girondins de Bordeaux, où il est nommé pour trois ans en 2014. Il amène le club à la sixième place, qualificative pour la Ligue Europa, dès sa première saison. Mais lors d'une conférence de presse, il tient des propos malencontreux qui créent une polémique et lui valent une plainte pour propos racistes, en dépit de ses excuses.

La saison suivante est beaucoup plus problématique et il est remercié en mars 2016. En juin 2017, il devient entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti au Bayern de Munich, puis, quand ce dernier est licencié, entraîneur par intérim du club bavarois durant deux semaines avant la nomination d'un entraîneur allemand.

Il opère alors une reconversion comme consultant et travaille pour RMC et BFM TV lors de la Coupe du Monde 2018. Par la suite, il anime l'émission Ici c'est Willy sur RMC jusqu'à la fin de la saison 2019, mais il continue sur RMC Sport sa fonction de consultant lors des matchs de coupes européennes.

Dernières news
Photos
Autour de Willy Sagnol