Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Hors-la-loi" avec Jamel Debbouze crée déjà la polémique... avant sa présentation à Cannes !

Hors-la-loi , de Rachid Bouchareb, représentera l'Algérie lors du 63e Festival de Cannes, mais crée déjà la polémique...
Hors-la-loi , de Rachid Bouchareb, représentera l'Algérie lors du 63e Festival de Cannes, mais crée déjà la polémique...

En 2006, le réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb créait l'événement avec Indigènes, qui suivait quatre soldats africains combattant pour la France en pleine Seconde Guerre Mondiale, et valait à son casting - Jamel Debbouze, Samy Naceri, Sami Bouajila, Roschdy Zem et Bernard Blancan - un prix d'interprétation masculine commun au Festival de Cannes.

Quatre ans après, la même équipe (sauf Samy Naceri) sera de retour sur la Croisette entre le 12 et le 23 mai à l'occasion du 63e Festival de Cannes afin de présenter Hors-la-loi, qui représentera l'Algérie et qui narre, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, les manifestations pour l'indépendance de l'Algérie qui deviennent de plus en plus fréquentes en France...

Cependant, Hors-la-loi crée déjà la polémique avant même que quiconque l'ait vu. En effet, alors qu'aucune projection n'a encore eu lieu, le député UMP des Alpes-Maritimes Lionnel Luca monte au créneau et dénonce une "falsification de l'histoire", concernant les nombreux massacres - plusieurs milliers d'Algériens et une centaine d'Européens - tués en répression des manifestations pro-indépendantistes qui se sont tenues dans l'est algérien, notamment à Sétif et Guelma, en 1945.

L'homme politique déclare ainsi : "Bouchareb est un partisan, un irresponsable qui met le feu aux poudres de manière insupportable. Autant Indigènes était dans l'esprit positif de réhabilitation, autant celui-ci est dans un esprit négatif et négationniste. Ça ne va pas se passer comme ça !"

De là à ce que les marches du Palais des Festivals servent à manifester, il n'y a qu'un pas...

A.I.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Jamel met le feu sur la Croisette !
Commentaires