Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Alain Bashung avait déshérité son fils Arthur : la douleur de son ex-femme...

Chloé Mons, veuve d'Alain Bashung, et leur fille Poppée lors des obsèques du chanteur à Paris le 20 mars 2009.
15 photos
Lancer le diaporama
Chloé Mons, veuve d'Alain Bashung, et leur fille Poppée lors des obsèques du chanteur à Paris le 20 mars 2009.
L'affaire de la succession dans le clan Hallyday a ravivé l'amertume de la seconde épouse et du fils d'Alain Bashung, rapportée par le JDD.

Bien au-delà des deux clans qui s'affrontent - d'un côté Laeticia Hallyday, de l'autre David et Laura Smet -, l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday déchaîne les passions. Même dans les cercles proches du défunt rockeur, à l'image par exemple du témoignage de soutien à Laura Smet formulé par Eddy Mitchell, on s'étonne de sa décision de déshériter ses grands enfants (fils de Sylvie Vartan et fille de Nathalie Baye) au seul profit de sa veuve et ses filles adoptives, y compris pour ce qui concerne son legs artistique. Mais si la querelle prend une telle ampleur, à l'aune du personnage qui l'a provoquée, elle n'en est pas pour autant un cas isolé dans le starsystem. Les voies de la succession sont impénétrables...

Il y a peu, le quotidien Le Parisien publiait à ce titre le témoignage édifiant de Claude François Junior : "C'est assez incompréhensible. Je trouve que l'usage du droit moral doit être confié à des gens qui ont connu l'artiste pour qu'ils soient à même de s'inscrire dans son ADN et sa démarche", observait le fils de Cloclo à propos de la succession Hallyday, évoquant par ailleurs les dettes laissées par son père (ce qui est également le cas de Johnny - on parle de 10 millions d'euros) et l'exercice de son droit moral sur le répertoire du chanteur.

Neuf ans après, la rancoeur d'Arthur Baschung, déshérité...

Ce dimanche 18 février 2018, c'était au tour du JDD de brandir un autre triste exemple de succession problématique dans le showbiz : celui d'Arthur Baschung (graphie originelle du nom du chanteur), fils d'Alain Bashung, décédé en 2009. Un sujet tellement sensible que le jeune homme de 34 ans a préféré ne pas s'exprimer personnellement, comme en témoigne le SMS qu'il a adressé au journal : "L'actualité m'y fait penser, cela me met mal à l'aise. Je mets cela derrière moi, avec une certaine rancoeur. Mais je ne suis pas prêt à en parler. Ma mère peut s'entretenir avec vous, avec mon accord", a-t-il écrit.

A un mois du dixième anniversaire de la mort du chanteur de Vertige de l'amour, Chantal, mère d'Arthur qui a été l'épouse d'Alain Bashung pendant dix-huit ans (jusqu'à leur divorce en 1999), s'émeut de la résonance entre le feuilleton Hallyday et "l'histoire de [s]on fils" : "Comme Laura et David Hallyday, Arthur n'a rien hérité de son père pour l'instant, expose-t-elle au Journal du dimanche. Bien que la loi française stipule qu'il est impossible de déshériter un enfant, il est possible de la contourner. Ça a été le cas."

Le choc du testament

Après leur divorce, Alain Bashung s'était remarié en 2001 avec la chanteuse Chloe Mons, qui lui a donné une fille, Poppée, et c'est à elle que l'artiste a décidé de tout léguer. Un choix dont Arthur a pris connaissance d'une manière particulièrement brutale : "Le lendemain de l'enterrement de son père, Arthur a eu le choc de recevoir le testament : Alain avait laissé à sa veuve tous ses droits d'auteur, bénéfices artistiques, biens, meubles et effets personnels. Concrètement, jusqu'à la mort de sa belle-mère, qui n'est pas beaucoup plus âgée que lui [45 ans, contre 34, NDLR], Arthur ne pourra rien percevoir. De plus, il n'a aucun droit de regard sur l'utilisation de l'image de son père", poursuit Chantal, faisant écho au second volet du combat dans lequel se sont engagés Laura Smet et David Hallyday, écartés de l'album posthume de leur père.

Et comme ces derniers, dont les avocats soulignaient que le testament de Johnny ne leur accordait pas même de biens symboliques ("Pas une guitare, pas une moto, et pas même la pochette signée de la chan­son Laura qui lui est dédiée"), la mère d'Arthur Baschung déplore que son fils n'ait eu droit à aucun héritage sentimental : "[Il] avait demandé à récupérer une guitare qu'Alain lui avait promise, ainsi qu'une collection de 33-tours de rock qu'il avait mise de côté pour lui et des cassettes audio portant son prénom qui contenaient des enregistrements que père et fils avaient faits ensemble. Arthur n'a rien eu. Aucun souvenir. C'est très violent à encaisser." "La vraie blessure, c'est le déni de reconnaissance", dira-t-elle plus tard au cours de ce même entretien avec le journaliste Ludovic Perrin, apportant ouvertement son soutien à Laura et David - "qu'ils sachent qu'ils ne sont pas les seuls dans cette galère".

La femme d'Alain l'a éloigné de tous ses proches (...) Il n'a plus vu son fils du tout

Dressant un parallèle entre Chloé Mons et Laeticia Hallyday, cible de nombreuses critiques depuis l'éclatement de la querelle familiale, Chantal, qui estime savoir "à quel point [Alain] était un homme influençable", considère que "lorsqu'une jeune femme rencontre une star plus âgée, elle veut tout posséder de sa vie" et fait en sorte de "couper les ponts avec son passé" : "C'est ce qu'a semblé faire l'épouse de Johnny Hallyday et ce qu'a fait la femme d'Alain, qui l'a éloigné de tous ses proches - son parolier Jean Fauque, ses musiciens et son fils. (...) Dans notre cas, à un moment, Alain a arrêté de se cacher, il n'a plus vu son fils du tout", remarque-t-elle. Et de raconter comment Arthur, qui s'était installé avec son père à Paris au cours de ses études, s'est un jour retrouvé mis à la porte : les serrures avaient été changées, sans même qu'on lui permette de récupérer ses affaires. "Pendant près de dix ans, déplore Chantal, Arthur n'a plus vu son père. Aucune nouvelle. Alain avait fait un choix entre sa nouvelle femme et son fils."

Arthur n'aura finalement revu le paternel que quelques jours avant sa mort, à l'hôpital, et uniquement en présence de Chloé Mons. Puis, après le trépas du chanteur, Arthur, relate encore sa mère, n'a pas pu avoir d'intimité avec la dépouille d'Alain à la morgue, s'est retrouvé "isolé" à l'église le jour des obsèques, où seul Nagui est venu le voir avant que Jean Fauque et Jean-Baptiste Mondino l'épaulent à l'issue de la cérémonie, et est arrivé après la mise en terre du défunt, suivant l'horaire qu'on lui avait communiqué...

Quant au testament dont il allait découvrir le contenu le lendemain, il aurait été rédigé à un moment où Alain Bashung était déjà fragilisé par le cancer, comme le laisse à penser Chantal : "Alain était très malade, il avait des métastases au cerveau. Lui faire signer ce testament n'a pas dû être bien compliqué..." - ce qui n'est pas le cas de Johnny Hallyday, son dernier testament datant de juillet 2014 - Et d'évoquer la maison que le chanteur leur avait laissé, à Arthur et elle, suite à leur divorce : "Là, dans les arguments du testament, observe-t-elle en pensant de toute évidence aux donations faites par Johnny Hallyday à Laura et David et qui justifient son choix de les déshériter dans son dernier testament, il est noté que, Arthur ayant cette maison, il n'avait besoin de rien d'autre. Or, il n'avait aucune ressource. Il a fait des intérims, il est allé bosser à l'usine."

Dans le cas d'Arthur, le recours en justice "n'a pas donné grand-chose", constate laconiquement sa maman. Laura Smet et David Hallyday en seront-ils quittes eux aussi pour ravaler leur rancoeur ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Britney, ses deux fils fascinés par la Tour Eiffel
Britney, une maman poule sexy et dénudée
Katie Holmes au zoo : sa fille Suri fascinée par les otaries
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel