Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Andie MacDowell dans une scène de nu pour la première fois à... 59 ans !

Pour le film "Love After Love", la star américaine a surmonté ses angoisses.

Près de trente-cinq ans après ses débuts au cinéma, Andie MacDowell a pris une décision inédite dans sa carrière d'actrice : se dénuder dans un film.

À lire aussi

Tout juste âgée de 59 ans (elle les a fêtés le 21 avril), la star américaine a en effet tourné sa toute première scène de nu dans son prochain film, Love After Love, projeté samedi 23 avril au Festival du film de Tribeca, à New York. Présente à l'événement, l'égérie L'Oréal a profité d'un entretien avec le magazine The Hollywood Reporter pour parler de son expérience. "Je ne suis pas du genre à retirer mes vêtements pour un film. Non pas que je sois prude ou quoi que ce soit, mais je pense avoir évolué dans une époque où la plupart des actrices étaient doublées. J'ai toujours eu conscience de ce que mes enfants pouvaient penser. Je n'ai jamais voulu faire quelque chose qui pouvait les embarrasser", a-t-elle déclaré.

Être nue n'a pas eu d'effet sur moi, ce qui est fascinant

Maintenant que ses enfants sont tous adultes et qu'ils travaillent même dans l'industrie pour certains (son fils Justin a 31 ans et ses filles, Rainey et Margaret, toutes deux actrices et mannequins, ont 28 ans et 22 ans), Andie MacDowell s'est donc lancée. La comédienne a également assuré que c'est parce qu'elle faisait entièrement confiance à son équipe qu'elle s'était jetée à l'eau. "Je n'étais pas excitée à l'idée de me balader sans vêtements. Russ Harbaugh [le réalisateur du film, NDLR] m'a dit : 'Comment veux-tu procéder ?' et je lui ai dit : 'Eh bien, ne devrais-je pas simplement te montrer ?' Et puis je suis allée dans la salle de bain pour commencer à m'entraîner sur ce que nous allions faire. Et je lui ai dit : 'Alors, qu'en penses-tu ?' et il m'a dit : 'Tu es magnifique ! Tellement belle ! Tu es parfaite !'", a-t-elle ajouté.

En voyant le résultat plus tard à l'écran, Andie MacDowell a finalement réalisé qu'il n'était pas si difficile pour elle de se voir nue dans un film. "Après m'être inquiétée, je me suis rendu compte que me voir nue ne m'avait pas affectée. Ce qui m'a affectée le plus, c'était de voir à quel point je paraissais triste. La seule raison pour laquelle j'ai pu le faire, c'est parce que je connais la tristesse. En soit, c'est ça qui m'a rendue vulnérable, plus que le fait d'être nue. Être nue n'a pas eu d'effet sur moi, ce qui est fascinant", a-t-elle conclu. Dans Love After Love, la comédienne interprète le rôle d'une femme qui doit faire face au deuil après la mort de son mari.

Bande-annonce du film "Love After Love" de Russell Harbaugh
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel