Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Caitlyn Jenner insultée : L'icône trans répond à ses détracteurs

21 photos
Lancer le diaporama
Caitlyn Jenner : Une année 2015 aussi forte que contrastée.
Dans le magazine américain LGBT "The Advocate", Caitlyn fait le point.

Récompensée pour son courage aux ESPY Awards, les Oscars du sport, choisie par le magazine Glamour comme l'une des femmes de l'année et par le magazine Out comme l'une des 100 personnalités LGBT qui ont compté en 2015, depuis son coming-out trans au printemps 2015, Caitlyn Jenner est partout. Mais ce plébiscite inédit - quelle personnalité américaine de premier plan a fait un tel coming-out trans avant Caitlyn ? - a suscité de nombreuses critiques de la part de la certains activistes. L'intéressée leur répond dans le magazine The Advocate, plus ancien et important magazine LGBT américain, dont elle fait la couverture.

Un mauvais porte-parole ?

On lui reproche de mettre l'accent sur les vêtements et le maquillage, de donner une vision bien réductrice de la femme. On lui reproche ses opinions politiques, elle qui votera pour les républicains en 2016. On lui reproche d'être une privilégiée qui n'a pas connu la discrimination ou les violences que subissent les hommes et les femmes trans aux États-Unis. "Vous êtes une insulte aux personnes trans, vous êtes une insulte aux femmes, lui avait par exemple lancé une militante à Chicago, en novembre. Vous n'avez aucun droit de nous représenter. Nous sommes agressés par la police, nous sommes violés par le système."

Les médias m'ont collé une étiquette de porte-parole de la communauté trans, ce n'est pas ce que je suis

La réponse de Caitlyn Jenner est simple : "Les médias m'ont collé une étiquette de porte-parole de la communauté trans, ce n'est pas ce que je suis. Je suis seulement le porte-parole de mon propre parcours. En dehors de çà, je n'y connais rien. Est-ce que j'apprends ? Oui, beaucoup. J'essaie de faire de mon mieux." The Advocate note que si son look n'est certainement le trait plus important de sa féminité, c'est une partie considérable du job d'une célébrité. Et la belle-fille de Caitlyn, Kim Kardashian-West, lui a conseillé de faire bien attention : "Elle m'a dit que si je sortais, il fallait que je sois impeccable. Que je ne devais pas laisser les photographes prendre une photo de moi pas maquillée et habillée de façon négligée, parce que cette photo ressortirait sans cesse. Kim est très douée pour ce genre de choses."

Un apprentissage

Caitlyn Jenner dit poursuivre son apprentissage et lire beaucoup. Elle rencontre d'autres personnes trans et leurs familles. Elle prend conscience des difficultés de certains. Elle explique à The Advocate qu'après toutes ces années sans but, elle s'est donnée pour mission de faciliter la vie de la communauté trans. "Ça me rend malade. Le taux de suicide, le nombres d'assassinats : plus de vingt en 2015. La haine. Il y a tellement de travail à faire. Mais je suis sans aucun doute l'exception à la règle", dit-elle pour confirmer qu'elle mesure sa chance.

Dans ce grand portrait, The Advocate cite l'écrivaine et activiste trans Jennifer Finney Boylan. Sur son blog, elle résume ainsi la situation : "Beaucoup d'entre nous ont le sentiment que - bon Dieu ! - nous sommes ceux qui devraient avoir leur propre émission, ceux dont l'histoire mérite d'être racontée, ceux qui devraient avoir leur portrait tiré par Annie Liebovitz [qui avait photographié Caitlyn pour Vanity Fair, NDLR]. Et bien sûr, nous sommes dans notre bon droit... Caitlyn Jenner a cependant été capable de toucher plus de monde que n'importe lequel d'entre nous aurait pu le faire. Elle n'est pas le 'parfait' parole-parole, en supposant qu'une telle personne puisse exister, compte tenu de la grande diversité de notre communauté. Mais elle essaie de faire du bien au monde. Et je pense qu'elle y réussit." Et c'est pour cette raison que Glamour l'a choisie parmi ses femmes de l'année. Alex Schmider, du Centre LGBT de Los Angeles, l'expliquait ainsi : "Parce qu'elle a pris la décision de faire sa transition publiquement, afin que, dans le futur, les jeunes générations n'aient pas à attendre d'avoir 65 ans pour découvrir qui elles sont."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Nabilla superstar : la bimbo prend la pose avec une foule de fans !
Alizée mutine et sexy, la grande gagnante de Danse avec les Stars prend la pose
Élodie Frégé : la gagnante de la Star Academy est devenue une femme fatale