Accédez directement au site

Cannes 2012 : Tom Hardy et Jessica Chastain sont sans loi

Des hommes sans loi ont débarqué au Festival de Cannes. L'édition 2012 a accueilli dans sa sélection la nouvelle réalisation de John Hillcoat (La Route), en compétition pour la Palme d'or. Le cinéaste australien a collaboré avec le musicien Nick Cave, auteur du scénario et de la bande-originale, et s'est entouré d'une distribution de choc - Tom Hardy, Jessica Chastain, Shia LaBeouf, Mia Wasikowska - pour signer Des hommes sans loi (Lawless), inspiré du livre Pour quelques gouttes d'alcool de Matt Bondurant.

L'équipe du film s'est prêtée à l'incontournable photocall, a brillé sur le tapis rouge et a répondu aux questions des journalistes lors de la conférence de presse. Des hommes, moins bourrus que dans le film, mais toujours aussi charismatiques - Tom Hardy en tête - et des femmes, toujours sublimes. Quel plaisir de voir la belle Jessica Chastain, ravie d'être de retour à Cannes après The Tree of Life,, Palme d'or 2011, complice avec un Tom Hardy, très attendu en vilain dans Batman, à la barbe très fleurie.

Film de gangsters aux allures de western, Des hommes sans loi se déroule lorsque la Prohibition frappe l'Amérique et que des hommes se lancent dans le business illégal. Trois frères, du fin fond de leur campagne, vendent leur alcool frelaté. Quand un agent spécial, cruel, est envoyé pour nettoyer tout ça, les frères Bondurant vont voir du sang couler. Sur la Croisette, les échos du film ne sont pas mauvais, mais une question se pose : ce film classique aux personnage stéréotypés avait-il sa place dans la compétition ?

Devant les journalistes, Tom Hardy évite les grognements de son personnage, ne manque pas de décontraction, répondant avec humour aux questions les moins intéressantes comme la comparaison facile de Tom avec un certain Marlon Brando : "Je n'ai pas vu le parrain... Je l'ai vu en photos, merci pour la comparaison, mais si ressemblance il y a, ce n'est pas conscient." Et quand on lui demande s'il se sent comme un Britannique à Hollywood, il rétorque tout simplement : "Je me vois comme une personne. Point final."

Des hommes sans loi, au cinéma le 12 septembre
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À voir aussi
Stars dans l'actu
À ne pas rater
En vidéos
Leonardo Di Caprio : Gatsby le Magnifique mouille le smoking pour sa montée des marches
Di Caprio : le Roi Léo découvre Versailles
Jean Dujardin : l'acteur créé l'émeute avec son Oscar
Commentaires