Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlie Hebdo : Mathieu Madénian, choqué, découvre qu'il a échappé au massacre

18 photos
Lancer le diaporama
Mathieu Madénian apprend en direct la mort de Charb. Il devait être présent dans les locaux de Charlie Hebdo quand a eu lieu la fusillade. Emission "La nouvelle édition" sur Canal+. Le 7 janvier 2015.

C'est une séquence de télévision qui risque de rester longtemps gravée dans les mémoires. Invité sur le plateau de La Nouvelle Édition sur Canal+ ce mercredi 7 janvier, Mathieu Madénian a découvert avec effroi qu'il a échappé à la fusillade de Charlie Hebdo. Chroniqueur depuis trois mois pour l'hebdomadaire, l'humoriste a ensuite appris en direct la mort de son ami Cabu.

Il aurait dû être sur les lieux de la fusillade

Ce matin, en plein coeur de Paris, les locaux de Charlie Hebdo, situés dans le 11e arrondissement, ont été attaqués par deux hommes armés, qui ont tué et blessé de sang froid une quinzaine de personnes. Si, pour l'heure, le bilan s'élève à douze morts et quatre blessés, les noms des premières victimes ont été dévoilés. D'après les informations d'iTÉLÉ du Point et du Figaro, quatre des dessinateurs de l'hebdomadaire satirique sont morts. Cabu (76 ans), Charb (47 ans, directeur de la publication), Tignous (57 ans) et Wolinski (80 ans) figurent parmi les victimes, en plus de deux policiers et de Bernard Maris (68 ans), grand économiste médiatique, journaliste et chroniqueur sur France Inter.

"Je ne réalise même pas en fait, parce que c'est des potes. Je ne sais même pas qui a été blessé, qui est mort dans ce truc-là", a commencé Mathieu Madénian ce midi. Perturbé et choqué par l'événement, le chroniqueur a d'ailleurs révélé qu'il devait participer à la réunion de rédaction prévue ce matin dans les locaux de Charlie Hebdo : "En fait, tous les mercredis, on se réunit à 10h et on fait soi-disant un brainstorming de l'actu, c'est un moyen pour nous de boire. Et ce matin, j'ai envoyé un message à Charb à 9h pour lui dire : 'Je ne viendrai pas parce que j'amènerai la galette des rois la semaine prochaine mais ne t'inquiète pas, on se fait un resto ce week-end...'" Bref, comme l'a résumé le chroniqueur Thomas Séraphine, avec un humour peut-être mal placé, Mathieu Madénian a été sauvé par la galette des rois.

N'entendant pas cette dernière phrase, l'invité a ensuite lâché, déboussolé : "Depuis, j'essaie de joindre tout le monde et je n'arrive à joindre personne. (...) J'ai ma mère qui m'a appelé en pleurs. Mais je pense juste aux gens qui sont morts. Et on s'en fout de savoir qui a tiré, qui n'a pas tiré." Évoquant ensuite les menaces que recevaient les journalistes de Charlie Hebdo et ce, même lorsqu'ils écrivaient sur des sujets anodins comme le PSG, Mathieu Madénian, ignorant encore que Charb est décédé, ajoute : "Charb me faisait marrer, il m'envoyait toutes les semaines mes lettres d'insultes, les menaces. (...) Je ne réalise pas et j'attends qu'on me dise que c'est juste une blague."

Choqué à l'annonce de la mort de Charb

Quelques minutes plus tard, le couperet tombe. Alors que le présentateur Ali Baddou précise à l'humoriste qu'il n'est pas nécessaire d'aller sur Internet pour lire "les saloperies" qui sont écrites sur le sujet, Mathieu Madénian enchaîne, des trémolos dans la voix : "On vient d'apprendre la mort de Chart et de Cabu." Sur les images, le choc est visible. Après avoir fait un geste signifiant clairement qu'il souhaitait quitter le plateau, Mathieu Madénian a alors mis sa tête entre ses mains. Les larmes aux yeux, les autres chroniqueurs ont ensuite livré les dernières informations. Encaissant le choc en silence, vissé à sa chaise, Ali Baddou lui propose finalement, après une attente certainement trop longue, de quitter le plateau. Ce que son invité a fini par faire.

Sarah Rahimipour
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel