Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Casiraghi et Guillaume Canet, complices passionnés, brillent à Cannes

Guillaume Canet et Charlotte Casiraghi - Jumping International de Cannes le 12 Juin 2014  Cannes International Jumping contest on 12/06/201412/06/2014 - Cannes
51 photos
Lancer le diaporama
Guillaume Canet et Charlotte Casiraghi - Jumping International de Cannes le 12 Juin 2014 Cannes International Jumping contest on 12/06/201412/06/2014 - Cannes

Charlotte Casiraghi, Marta Ortega, Zara Phillips... Les jeunes mamans stars du monde de l'équitation ne tardent jamais à se remettre en selle après la pause maternité. Et si la petite-fille de la reine Elizabeth II, spécialiste du concours complet, ne fréquente pas les mêmes rendez-vous, la nièce du prince Albert II de Monaco et l'héritière espagnole de l'empire Inditex (Zara) se croisent bien souvent lors des étapes du Longines Global Champions Tour, le prestigieux circuit mondial du saut d'obstacles. Elles sont toutes deux à l'affiche du Jumping International de Cannes (CSI 5*), cinquième manche du calendrier (12 - 14 juin 2014), au Stade des Hespérides.

En décembre 2013, c'est sans doute à regret que Charlotte Casiraghi devait renoncer à participer au Gucci Paris Masters, rendez-vous dont elle est une fidèle animatrice, mais c'était surtout pour le plus grand bonheur : celui de devenir maman, avec la naissance, le 17 décembre, d'un petit Raphaël, fruit de ses amours avec Gad Elmaleh. Depuis, la discrète fille de la princesse Caroline de Hanovre a repris au petit trot le chemin de sa passion pour l'équitation : d'abord en montant lors de la 1re édition du GPA Jump Festival à Cagnes-sur-Mer, puis en accompagnant début avril le lancement du premier Paris Eiffel Jumping (4-6 juillet 2014, au pied de la Tour Eiffel), nouvelle joute au sommet figurant au calendrier du Longines Global Champions Tour, à l'initiative de Virginie Coupérie-Eiffel. La voilà qui entérine son retour à la compétition, toujours avec l'appui de son entraîneur Thierry Rozier.

Charlotte Casiraghi (jeune maman) placée, Guillaume Canet vainqueur et (papa) heureux !

Rentrée de son aller-retour à New York, où elle a été célébrée en tant qu'ambassadrice de charme de Gucci, Charlotte Casiraghi, rayonnante, a retrouvé les sensations de la compétition avec succès : engagée dans l'épreuve inaugurale - CSI1* (pro-am), 1m10 - du Jumping international de Cannes, à 10h30, la Monégasque a décroché une belle 3e place (dotée de 225 euros) sur Madison d'Olgy, avec la satisfaction supplémentaire de n'avoir subi aucune pénalité. En revanche, deux heures plus tard, elle se faisait éliminer, sur Tchintchin du Village, dans l'épreuve CSI1* à 1m25, qui a en revanche bien réussi à Guillaume Canet ! Rattrapé par le virus du saut d'obstacles à la faveur du tournage de Jappeloup, l'acteur et réalisateur fait depuis des étincelles et monte en puissance au gré des jumpings auxquels il prend part. Et cette fois, il a goûté à la victoire, dominant brillamment l'épreuve (gains : 990 euros) sur Pomme du Galon, en plus d'une 7e place (135 euros) lors de son second passage sur Babeche. Sur le bord de la piste, sa compagne Marion Cotillard, qui le suit toujours avec intérêt dans cet univers, et Marcel, leur fils qui vient d'avoir 3 ans le 20 mai, ne pouvaient que crier de joie et applaudir leur champion ! Marta Ortega quant à elle, devenue maman d'un petit Amancio né le 5 mars 2013 avec son compagnon le cavalier Sergio Alvarez, a dû se contenter d'une honnête 14e place sur Clever Girl.

Hors de la piste, Charlotte Casiraghi et Guillaume Canet sont par ailleurs apparus détendus et très complices, suivant ensemble les débats et échangeant leurs commentaires en toute décontraction.

Le public du Stade des Hespérides, dont les incontournables amoureux du circuit hippique Athina Onassis et Alvaro de Miranda Neto (attendant de concourir dans les épreuves pro - CSI5*), aura également pu apprécier le come-back de Marina Hands. La belle comédienne suit depuis quelques mois le sillage de Guillaume Canet, son partenaire dans Jappeloup. Comme lui, elle a dû se remettre à cheval pour les besoins de son métier, d'abord en incarnant une cavalière de dressage dans Sports de filles, puis pour le succès de Christian Duguay dans lequel Guillaume Canet, également scénariste, jouait l'icône Pierre Durand (Marina campait son épouse, Nadia). Sans doute en voyant son acolyte, qu'elle admire tant, replonger avec autant de plaisir et d'envie dans le monde des compétitions équestres, Marina Hands a-t-elle été tentée d'en faire autant... Pour ses débuts à Cannes, elle a pu se satisfaire d'une prometteuse place primée (7e, 45 euros) sur Padisha de Mars lors de la première épreuve CSI1*, quelques rangs derrière Charlotte Casiraghi mais devant une certaine Louise Rochefort.

Dans la soirée, les trente ténors mondiaux du saut d'obstacles entraient en lice, à la veille du Grand Prix Longines Champions Global Champions Tour, sommet dans le sommet...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Charlotte Casiraghi princesse chic, aussi radieuse pour monter les marches à Cannes que pour un défilé de mode