Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christophe Lambert : ''À 7 ans, ma fille m'a vu boire plus que de raison''

Avec sincérité et courage, Christophe Lambert aborde son combat contre l'alcoolisme, une lutte difficile mais l'homme est aujourd'hui sorti de la spirale.

"L'alcool est une maladie comme le cancer. J'ai déjà dû me sevrer une dizaine de fois." Dans son entretien avec Paris Match, Christophe Lambert parle en toute franchise de la lutte avec l'alcoolisme. Au côté de sa fille Eleanor, son soutien et sa plus belle réussite, l'acteur, producteur, écrivain et homme d'affaires raconte ce qu'il en est de son combat.

Christophe Lambert n'avait pas envie de parler de sa rupture avec Sophie Marceau, qui a eu lieu l'an dernier, après sept ans d'idylle. Sa fille osera aborder le sujet et le fera avec intelligence et délicatesse. Le héros d'Highlander ouvrira son coeur sur d'autres questions, parfois difficiles : la mort de son frère et son alcoolisme.

On sait que Christophe Lambert a perdu son frère il y a trois ans, victime d'un cancer des os : "Il était dans le juste et le vrai. Il avait trois ans de plus que moi. Il est resté longtemps dans un hôpital, à souffrir. Il aurait pu durer encore dix ans mais, à sa demande, on a arrêté les traitements lourds. On a respecté son choix." Une terrible épreuve qu'il a dû affronter en même temps que son combat contre l'alcool.

J'ai mis un terme à cette addiction.

"À l'âge de 7 ans, ma fille m'a vu boire plus que de raison et ne comprenait pas. Aujourd'hui, on a ouvertement parlé de cette addiction à l'alcool. Elle sait que j'en sors." Christophe Lambert assume, une étape indispensable pour guérir. Il explique ne pas boire pour fuir et décrit cela comme un plaisir qui devient un manque : "Je sais exactement ce que je fais, où je vais, mais il n'y a pas de raisons. Donc j'ai mis un terme à cette addiction." La remise en cause a eu véritablement lieu quand il avait 42 ans : "Je me levais pour boire." Il tente de se sevrer totalement, réussit durant trois ans puis dérape à nouveau : "J'ai dû me sevrer une dizaine de fois ces quinze dernières années."

Aujourd'hui, tout va bien, il est en pleine forme. Mais Christophe Lambert sait que la menace plane, comme une maladie, comme le cancer : "C'est ça que les gens ne comprennent pas toujours. C'est dans la sensibilité qu'on soigne, pas dans la violence verbale." Il ne faut pas être assisté pour sortir de la spirale, à présent il est bien dans sa peau. Et c'est un Christophe Lambert plus heureux que jamais que l'on retrouve dans Paris Match, récent et heureux propriétaire du Pigonnet, un hôtel, et auteur du Juge, son dernier roman. Le cinéma revient aussi au programme puisqu'il a tourné sous la direction de Claude Lelouch dans Un plus une avec Jean Dujardin, et dans Hail Caesar! des frères Coen.

Côté coeur, ce grand sentimental est célibataire : "Je ne suis jamais passé d'une histoire d'amour à une autre, j'ai besoin de temps." Mais on sait qu'il est bien entouré avec sa fille Eleanor, 22 ans, née de son histoire avec Diane Lane. Avec son enfant, il est un "super papa" comme le dit sa fille, et sa priorité est simple : qu'Eleanor soit heureuse.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine Paris Match du 16 juillet 2015

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Michael Jackson, traqué avec ses enfants Prince et Paris
Victoria Beckham : son anniversaire en famille à Paris !
Bruce Willis en cavale dans les rues de Paris