Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Claude François : Sa fille cachée, Julie, a eu "le sentiment d'être rejetée"

Elle dévoile ce qui l'a fait le plus souffrir en gardant l'anonymat pendant toutes ces années...

Julie Bocquet, la fille cachée de Claude François, n'arrête plus de se confesser sur son illustre père. Elle est cette fois au coeur du documentaire Claude François, le dernier pharaon, réalisé par François Pomès, diffusée sur Paris Première ce samedi 10 février à 20h50. Elle fait la promo de ce documentaire dans Le Parisien et elle évoque notamment ce qui a été le plus dur pour elle : ne jamais avoir été mentionnée nul part dans la vie de l'artiste...

À lire aussi

Pour moi, ce n'était pas une grande star

Julie Bocquet est née en mai 1977, quelques mois seulement avant la mort de Claude François, et est issue de la relation amoureuse de l'artiste et de Fabienne, alors seulement âgée de 15 ans au moment d'accoucher ! La mère de Julie, à en croire les précédentes déclarations de cette dernière, avait fait croire au chanteur qu'elle en avait 18... Elle a été abandonnée à la naissance et adoptée par un couple, en Flandre. Lorsqu'elle a eu 8 ans, ses parents lui ont dit qu'elle était adoptée et à ses 17 ans, elle a rencontré sa mère biologique. "C'était très émouvant. Je lui ressemble autant que je ressemble à mon père biologique. En Flandre, il est un peu connu mais, pour moi, ce n'était pas une grande star. Et ce n'est pas l'artiste qui m'importe. C'est l'homme, sa personnalité", confie-t-elle dans des propos rapportés par Le Parisien.

En s'exprimant dans ce documentaire, Julie Bocquet avait une idée en tête... "J'ai voulu honorer mon père, pas le salir... A 40 ans, c'était le moment où jamais. C'était un secret lourd à porter et cela apporte pas mal de souffrances. Ne pas être mentionnée dans les livres, les films sortis sur Claude François, donne le sentiment d'être rejetée. J'espère que sortir de l'ombre va m'apaiser une fois le tourbillon passé", dit-elle. D'ailleurs, en 2012, elle vit très mal la sortie du film Cloclo. "J'ai craqué : une fois encore, j'étais mise à l'écart et j'ai eu des doutes. Je ne croyais plus que Claude François était mon père", dit-elle. Mais les tests ADN, réalisés grâce à sa mère et des proches du chanteur, lui indiquent le contraire.

Je ne veux pas d'argent

Aujourd'hui, alors qu'elle est mère de deux enfants et occupe le métier de psychologue-criminologue, Julie Bocquet n'a aucune autre revendication que celle de dire qu'elle existe. "Je n'ai jamais voulu faire quelque chose de salissant (...) Et je ne veux pas d'argent. D'ailleurs, je n'y ai pas le droit car je suis adoptée et j'hériterai de mes parents adoptifs (...) Au bout de quarante ans, je ne pensais pas qu'il y aurait de telles réactions. J'espère reprendre vite ma vie normale", dit-elle.

Quant à ses demi-frères, Claude Jr et Marc, si ils sont au courant de son existence et croient en sa sincérité, ils n'ont pas forcément l'envie de nouer des liens tardifs. "Je ne veux pas les brusquer. S'ils veulent me rencontrer, cela doit venir du coeur. Mais je ne leur en voudrais pas s'il ne le juge pas nécessaire. Pour moi, ce n'est pas une obsession", affirme-t-elle.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Britney, une maman poule sexy et dénudée
Katie Holmes au zoo : sa fille Suri fascinée par les otaries
Quel est le point commun entre Kristen Stewart, Michelle Obama, Brad Pitt et Jessica Alba ?
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel