Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Daniel Balavoine : Corinne, la femme de sa vie et mère de ses deux enfants

6 photos
Lancer le diaporama
Elle a perdu l'homme qu'elle aimait alors qu'elle était enceinte de leur fille...

"Les femmes, c'était son pêché", dira-t-on dans le documentaire qui lui est consacré J'me présente, je m'appelle Daniel, rediffusé sur France 3 ce vendredi 17 mars. Daniel Balavoine, aussi talentueux qu'engagé, était aussi très sensible à la gent féminine. Son ancienne compagne Catherine Ferry parlera de lui dans le film et on en apprend aussi un peu sur la très discrète femme de sa vie et mère de ses deux enfants Jérémie et Joana, Corinne Barcessat.

À lire aussi

Leur histoire d'amour aura duré cinq ans, jusqu'à ce que la mort les sépare. Avec Corinne, le fougueux Daniel Balavoine devient plus serein, montre une tranquillité intérieure que ses proches savourent. Avant elle, il a été marié à 20 ans avec une jeune femme polonaise dont il divorcera rapidement. Puis, il se mettra en couple avec sa complice professionnelle, Catherine Ferry, chanteuse pour qui il avait assuré les choeurs pour Un, deux, trois en 1976.

Catherine Ferry et Daniel Balavoine (choeur) en 1976 à l'Eurovision

C'est en 1981 que Daniel Balavoine croise le regard de Corinne Barcessat, lors d'une manifestation. "Elle travaille dans l'univers musi­cal. Il la recroise quelques mois plus tard sur l'en­re­gis­tre­ment de son album Vendeur de larmes, lui déclare sa flamme et gagne son coeur. Leur amour est fusion­nel. Elle le récon­forte, l'épaule, le suit partout", écrit le site de Gala. Une relation qu'ils vivent loin des projecteurs, mais il clamera publiquement la force de son amour à travers le titre L'Aziza. Ce tube, sorti en 1985, est inspiré de leur histoire, elle qui est d'origine marocaine et juive. Un an avant, ils ont eu un enfant et la chanson Dieu que c'est beau, avec ses métaphores, célèbre sa naissance.

L'Aziza de Daniel Balavoine (1985)


Pour leur deuxième enfant, Joana, il ne pourra pas lui écrire une chanson. Daniel Balavoine meurt le 14 janvier 1986 dans un accident d'hélicoptère au Mali à 33 ans, laissant Corinne, enceinte de quatre mois, dans une douleur qu'on ne peut pas imaginer. Dévastée, elle n'assistera pas à son enterrement à Biarritz. Puis, les épreuves se poursuivent, quand elle doit lancer une procé­dure post-mortem de recon­nais­sance du père de son enfant pour qu'il puisse porter le nom Bala­voine.

La vie se poursuit pour sa famille, mais sa mémoire est préservée. Corinne s'est occupé de l'as­so­cia­tion humanitaire de Daniel Bala­voine en Afrique. Mais la musique gardera sa place puisqu'elle travaillera comme attachée de presse de France Gall. Les deux femmes, amies, partageront chacune le drame de perdre l'être aimé, puisque l'interprète de La Groupie du pianiste doit faire face à la mort de Michel Bergé en 1992. Selon une interview de sa soeur Claire Balavoine pour Télé Poche, Corinne a épousé le réalisateur de télévision Serge Khalfon, avec qui elle a deux enfants.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel