Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

EXCLU – Clémentine (Koh-Lanta) : "Je savais que je ne gagnerais pas"

La candidate n'était donc pas surprise le soir de la finale.

Vendredi 16 juin, Clémentine a perdu face à Frédéric lors de la finale de Koh-Lanta Cambodge, diffusée sur TF1. Quarante-huit heures après cette défaite, l'entraîneuse de badminton nous a accordé une interview. Elle revient sur cette grande finale et évoque l'après-Koh-Lanta.

Vous n'avez pas gagné la finale mais remporté l'épreuve d'orientation et les poteaux. Qu'est-ce que cela vous fait ?

"Sur le coup, on ne réalise pas trop d'avoir fait un doublé. Je suis très, très fière de mes performances. Je pense que n'importe quel aventurier de Koh-Lanta rêve avant tout de participer à ces deux épreuves et moi, en plus, je les ai gagnées. Donc je suis vraiment fière de moi et j'ai encore du mal à réaliser ce que j'ai fait."

Quarante-trois minutes pour boucler l'orientation, vous figurez dans le Top 3 des plus rapides de l'histoire de Koh-Lanta. Comment vous vous êtes préparée ?

"J'ai fait des études de sport en STAPS et deux semestres de course d'orientation mais ça n'a rien à voir parce que les cartes d'orientation sont beaucoup plus précises mais c'est vrai que je maîtrisais très bien la boussole. Le plus important, c'était ça dans Koh-Lanta : éviter de perdre du temps. Mais malgré cet atout, je me suis surprise d'être aussi méthodique. À chaque étape, je me suis organisée."

Après 2h57, Vincent est tombé des poteaux. Auriez-vous pu tenir encore longtemps ?

"Oui, franchement, j'étais bien. La seule chose qui me faisait un peu peur, c'était les petites rafales de vent qui nous faisaient un peu perdre l'équilibre. Au bout de trois heures, on avait des fourmis dans les pieds et il fallait passer d'un pied à l'autre pour se soulager, mais je pense que je pouvais tenir encore un peu."

Lors du conseil final, vous n'avez pas été épargnée. Avez-vous trouvé certains propos injustes comme ceux de Sandro qui a dit que vous aviez "pollué" votre aventure en tenant parfois des discours différents ?

"Je ne suis pas du tout d'accord avec lui mais je n'ai pas su répondre de manière très lucide. Vous savez, on sort de 40 jours difficiles, on est sur un nuage parce qu'on est en finale... Et argumenter devant un jury de huit candidats qui ont déjà mangé, qui sont requinqués et qui ont parlé entre eux, ce n'est pas simple. Je n'étais pas prête à contre-argumenter contre eux. Et quand il m'a dit que j'avais pollué mon aventure, je n'étais pas d'accord avec lui. Il ne sait pas ce que j'ai vécu, c'est le premier à être parti après la réunification. Ok, il a eu le retour de ses camarades mais il n'a pas vu tout ce qu'il s'est passé. Mon aventure n'a pas été polluée, je suis arrivée aux poteaux, elle a été belle."

À l'issue du conseil, pensiez-vous avoir des chances de gagner les 100 000 euros ?

"Je savais que je ne gagnerais pas. Dans ma tête, c'était plié. J'avais un petit espoir en choisissant Fred puisqu'il était moins méritant sportivement. C'est pour ça d'ailleurs que je l'avais choisi. Ce n'est pas la sortie de Sandro qui m'a coûtée ma place, c'est la sortie de Sébastien et quand j'ai vu Sébastien dire au conseil qu'il était dépité, j'ai compris que tout le monde serait contre moi."

Après le conseil, vous vous êtes tous retrouvés, comment se passe les premières heures en dehors de l'île déserte ?

"La première chose que j'ai faite, c'est boire une coupe de champagne que Denis Brogniart m'a servie. J'avais mangé quatre heures plus tôt un tout petit peu de riz, donc j'ai été rapidement un peu pompette. Ensuite, une fois arrivée à la maison du jury final, avant même de manger, j'ai pris une méga douche. Je me suis lavée quinze fois les dents, quinze fois les cheveux. Les pieds, je pense qu'ils ont été noirs encore une semaine, et la première fois que je me suis vue dans la glace, je ne me suis pas reconnue. Après, on a fait un gros barbecue. C'était un très, très bon souvenir."

Lors du direct, après la victoire de Frédéric, on vous a vu verser quelques larmes ? À quoi étaient-elles dues ? La pression qui retombe, la déception ?

"C'était la pression qui retombait. Je savais le résultat donc bon... C'est surtout le secret à garder pendant six mois. La tristesse de la fin de l'aventure. Non, mais vraiment j'ai vécu beaucoup, beaucoup d'émotions, c'était la délivrance."

Quel est le moment le plus fort que vous retenez de cette aventure ?

"Quand Vincent tombe du poteaux et que là, ça fait tilt, que j'ai gagné."

On a cru lire que vous alliez faire un tour du monde avec votre frère ? Vous pouvez nous en dire plus ?

"Oui dans un an. Et notre projet mélangerait sport et voyage. C'est un rêve de gosses. Et puis après avoir été mis en lumière comme ça, c'est peut-être bien aussi de partir un peu."

Prête à repartir si une édition "All Stars" se préparait ?

"Ah oui ! C'est tellement unique comme aventure que si on a la chance d'y retourner, on y retourne, c'est l'aventure d'une vie. On est un peu sado-maso."

Propos exclusifs ne pouvant être repris dans la mention Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !