Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gérard Jugnot et "Les Bronzés 3" : Impossible d'être "à la hauteur du fantasme"

Le comédien à l'affiche de "La Loi d'Alexandra" sur France 3 se confie sur sa carrière, entre cinéma, télé et théâtre.

Ce soir à 20h55 sur France 3, Gérard Jugnot sera à l'affiche de La Loi d'Alexandre, dans lequel il incarnera pour la troisième et dernière fois l'avocat Alexandre Laurent. Une belle aventure pour Gérard Jugnot, qui a confié au Parisien avoir trouvé "excitant de jouer un personnage très intelligent". Il revient aussi sur l'attente qui a précédé la sortie des Bronzés 3.

Ce rôle d'avocat donne de bonnes raisons à l'acteur d'être séduit par le format télé. Et cela relance en lui l'idée de jouer dans "une série sur la longueur" – comme de nombreux acteurs français aujourd'hui – en citant en exemple Le Bureau des Légendes ou bien Les Témoins. Des compositions bien différentes du Jugnot de comédie auquel le cinéma nous a habitués. Et l'intéressé ne s'en cache pas lorsqu'il s'agit d'expliquer pourquoi il va trouver ses rôles ailleurs qu'au cinéma : "On ne me les donne pas", lâche l'acteur âgé de 64 ans. Et de révéler au passage qu'il avait bel et bien été approché pour jouer son propre rôle dans Dix pour Cent. Mais le père d'Arthur Jugnot (à qui Dominique Besnehard avait également fait appel) préfère "développer un rôle sur six ou huit épisodes". "J'ai décliné. Je veux bien jouer un con, mais pas s'il s'appelle Jugnot", a-t-il lâché au Parisien.

Toujours attaché au cinéma, Gérard Jugnot va bientôt y faire son retour avec une réalisation qu'il doit débuter en mai avec un casting toujours inconnu pour l'heure. Rebondissant sur l'hypothétique retour du Splendid, l'acteur déclare : "On a envie, oui, mais il faut trouver le temps d'écrire. Ou qu'on écrive pour nous et que ce soit épatant." Jugnot et ses complices regrettent-ils en partie Les Bronzés 3 ? "On ne pouvait pas être à la hauteur du fantasme, avoue l'acteur qui, néanmoins, tempère. Si ça avait été un daube totale, on n'aurait pas fait 10 millions d'entrées."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel