Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Guillaume Canet : Cavalier passionné et déterminé pour Jappeloup

14 photos
Lancer le diaporama
Steven Spielberg avait filmé avec passion le destin d'un bel animal dans Cheval de guerre, le réalisateur Christian Duguay s'attache aussi à le sublimer à travers le film Jappeloup. Avec une distribution quatre étoiles, le cinéaste québecois retrace le véritable destin d'un cheval, Jappeloup, et de son cavalier, Pierre Durand. Réalisateur de téléfilms musclés et directeur de la photographie de séries B d'action à ses débuts, il signe une oeuvre au souffle épique, associant impressionnantes scènes de sauts d'obstacles et moments d'émotion, comme le dévoile la bande-annonce.

Jappeloup nous emmène au début des années 1980. Pierre Durand choisit de mettre sa carrière d'avocat de côté pour se consacrer à sa passion pour le saut d'obstacles. Avec son père, son premier soutien, il chevauche une monture difficile mais dont les aptitudes ne tardent pas à être remarquées. De compétition en compétition, le duo progresse et s'impose dans le monde de l'équitation. Mais les JO de Los Angeles sont un terrible échec et Pierre prend alors conscience de ses faiblesses et décide de tout faire pour décrocher la victoire aux JO de Séoul en 1988. Jappeloup, crack du saut d'obstacles, est mort d'une crise cardiaque à 16 ans et en pleine splendeur.

Guillaume Canet
incarne le héros, un homme aussi déterminé que buté, qui va devoir apprendre à être à l'écoute pour parvenir à s'améliorer. L'acteur et réalisateur (Blood Ties se fait attendre) a également signé le scénario tiré d'une histoire vraie. Il est pour l'occasion entouré de Daniel Auteuil, Marie Bunel, Marina Hands, Tcheky Karyo et Lou de Laâge.

Huit chevaux différents ont été enrôlés pour faire revivre cet animal de légende. Un cheval (plus sa doublure) est donc chargé d'incarner le champion dans son box et dans toutes les situations de proximité : ce rôle a été dévolu à Sea Biscuit, un étalon de 5 ans à la robe noir pangaré, semblable à celle de son héroïque modèle, "mais incapable de sauter une barre", lit-on dans l'AFP. Cavalier émérite depuis ses plus jeunes années, Guillaume Canet a été entraîné par Frédéric Cottier, ancien équipier de Durand, qui a fait travailler l'acteur tous les matins à l'obstacle. Un beau défi pour le passionné qu'est Guillaume Canet. Homme entier, il s'engage aussi pour des combats nobles : il est l'un des présidents - avec Matthieu Chedid - du gala Solidarité sida au cirque d'Hiver à Paris pour les 20 ans de l'association, le 19 février.

Jappeloup, en salles le 13 mars
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel