Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Il y a 20 ans... Juliette Binoche dormait sur un pont dans un film catastrophe

10 photos
Lancer le diaporama

Il y a 20 ans au cinéma...

Après des années à éviter le naufrage financier, trois producteurs qui se sont succédés, un acteur blessé et un chantier monumental, Les Amants du Pont-Neuf sortait finalement au cinéma le 16 octobre 1991. Le quatrième film de Leos Carax raconte l'histoire d'amour destructrice et magnifique de deux sans-abris interprétés par Juliette Binoche et Denis Lavant. Un film devenu un mythe du cinéma français, réalisé par un visionnaire de 30 ans à peine.

Le fameux pont du titre a bien failli mener le film à sa perte. Lorsqu'il doit rouvrir après avoir été exceptionnellement fermé pour le tournage, Leos Carax a dépassé les délais. Sans les scènes manquantes, impossible de faire quelque chose de ce qui a été tourné. Une réplique de décor et des façades d'immeubles autour est alors construite dans les environs de Montpellier, dans un chantier complètement démesuré.

Mais Denis Lavant, l'acteur principal et fétiche du réalisateur, se blesse au tendon d'achille. Les retards s'accumulent, le budget explose, et en décembre 1988, la production s'arrête. Un nouveau partenaire financier relance la machine en juillet 1989, avant de lui aussi abandonner le projet un mois après. Un an plus tard, un troisième producteur vient sauver le film, dont le tournage s'achève finalement en mars 1991.

Le budget initial de 32 millions aurait triplé en cours de route. A sa sortie, Les Amants du Pont-Neuf est encensé par une partie de la critique, mais beaucoup n'y voient qu'une demi-réussite. Le public ne suit pas. Après trois ans d'efforts et de folies, le film est un échec.

Vingt ans plus tard, c'est devenu un film culte, complètement incroyable, empreint d'une folie rare. Leos Carax n'a cessé de confirmer son aura de réalisateur iconoclaste depuis. Huit ans plus tard, il présente Pola X au festival de Cannes, avec Catherine Deneuve et Guillaume Depardieu. Sombre et torturé, le film est hué, moqué.

Presque 10 ans après, le réalisateur participe à Tokyo!, qui rassemble trois courts-métrages sur la ville japonaise. Aux côtés de Michel Gondry et Bong Joon-ho, il met en scène Denis Lavant dans "Merde", l'histoire d'une créature puante sortie des égoûts qui terrorise la population avant d'être emprisonnée. Holly Motors, cinquième long-métrage de Carax, verra l'habitué Denis Lavant jouer une multitude de rôles tout au long du film.

Longtemps attachée au projet, Juliette Binoche n'y sera finalement pas. L'ancienne compagne du réalisateur garde certainement un souvenir complexe de ses expériences avec lui. L'actrice s'est totalement investie dans le rôle de cette artiste qui devient aveugle - elle a peint elle-même les tableaux et l'affiche du film - qu'elle a porté pendant trois années, et dont elle a dû s'échapper en tant qu'actrice.

Récemment, Kylie Minogue était annoncée au générique de Holly Rollers, dans un petit rôle chantant. Leos Carax tournait pour l'occasion dans les anciens locaux de la Samaritaine, qui offrent une vue imprenable sur le Pont-Neuf. Un joli pied de nez pour ce cinéaste incorrigible et sans concessions, qui a survécu là où beaucoup auraient disparus.

Geoffrey Crété

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel