Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jane Birkin : ''En tant que mère, je n'ai plus confiance dans la vie''

Télérama, en kiosques le 3 décembre.
16 photos
Lancer le diaporama
Télérama, en kiosques le 3 décembre.

Presque un an jour pour jour après la mort de sa fille aînée Kate Barry, Jane Birkin remonte sur scène avec son ami Michel Piccoli et Hervé Pierre, de la Comédie-Française, avec le spectacle Gainsbourg, poète majeur. En tournée, le trio lit les textes de Serge pour en mettre en valeur toute la richesse, toute la poésie. "Dans ce moment particulier, Serge me sauve un peu", confie avec pudeur Jane dans la grande interview qu'elle vient d'accorder à Télérama. Comment se remettre de la perte d'enfant...

Avec ce spectacle, Jane Birkin sort enfin un peu de chez elle. Mais la scène n'est pas une consolation : "Oh non ! Rien ne peut consoler. En tant que mère, je n'ai plus confiance dans la vie. Avant j'étais sûre que rien n'arriverait aux miens si j'étais près d'eux. J'avais la conviction démesurée que tout irait bien, raconte l'artiste dans Télérama. Maintenant... Une panique nouvelle est apparue pour les autres enfants. Ça change une vie. Complètement. Les premiers temps, je ne savais même plus faire la cuisine - ni toutes ces choses que je faisais les yeux fermés." Après avoir rendu maintes fois hommage au talent de photographe de Kate Barry, née de son premier mariage avec le compositeur John Barry, Jane Birkin évoque pour Télérama sa générosité et son engagement auprès des jeunes gens en souffrance : "Elle avait monté un centre pour toxicomanes et alcooliques. Quand elle avait 20 ans, elle-même était allée dans un endroit similaire en Angleterre ; à l'époque ça l'avait sauvée. Et une fois guérie, elle avait voulu faire la même chose en France. Je rencontre sans cesse des gens qui m'en parlent."

Depuis la disparition de Kate, on peine à imaginer la douleur de sa famile. De son fils Roman (27 ans) dont Jane est très proche, de ses soeurs... Pour Jane Birkin, s'ajoute donc une perte de repères. "Ces derniers mois, je suis beaucoup restée enfermée chez moi. Je regarde le papier peint. (...) Je ne sais plus où je vais. Mais je suis là. Il faut survivre à tout. Je n'ai pas l'intention de capituler." À 67 ans, Jane Birkin a cinq petits-enfants : Roman donc, mais aussi Ben (17 ans), Alice (13 ans) et Joe (3 ans), dont les parents sont Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal, et Marlowe (12 ans), le fils de Lou Doillon. "J'aime faire les conneries avec les enfants. Partir sur des barques sur le bois de Boulogne et faire des pique-niques. Pas penser à quelle heure on va rentrer", confiait Jane dernièrement sur Europe 1. Et ressentir la fierté d'être entourée de gens de talent. Dans Télérama, elle salue une nouvelle fois le songwriting sidérant de Lou, qui travaille sur son deuxième album, et la bouleversante actrice qu'est Charlotte.

Télérama, en kiosques le 3 décembre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Brad et Angelina, dernière montée des marches en amoureux
Robert Pattinson : le beau-gosse enflamme le Festival de Cannes
Brad Pitt : marathon promo et baiser passionné avec Angie !
Sur le même thème