Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta - Mort de Gérald Babin et Thierry Costa: Le capitaine des Jaunes parle

Tragique réaction en chaîne à Koh Lanta... C'est le jeudi 21 mars que Gérald Babin, 25 ans, candidat de Koh Lanta, est décédé des suites d'une crise cardiaque après une seule journée de tournage au Cambodge. Hier, lundi 1er avril, Thierry Costa, médecin de l'émission phare de télé-réalité, se donnait la mort. C'est la production Adventure Line qui l'a annoncé via un communiqué. "Nous apprenons avec consternation que le docteur Thierry Costa s'est donné la mort aujourd'hui au Cambodge", déclarait ALP.

Ce mardi, Frank Mousseaux, capitaine de l'équipe des Jaunes dont Gérald Babin était membre dans Koh Lanta, se confie dans les pages du journal Le Parisien.

Agé de 43 ans, Frank Mousseaux était l'un des candidats de cette nouvelle saison de Koh Lanta, tournée au Cambodge. Ce formateur en secourisme était même le capitaine de l'équipe des Jaunes, celle de Gérald Babin. Il revient pour la première fois sur les circonstances du drame tel qu'il l'a vécu.

Il se souvient de cette épreuve du tir à la corde. Ils étaient alors tous encore "en bonne forme". Il raconte que Gérald devait arrêter de tirer en avant-dernier, faisant partie des mieux bâtis. "Mais une fois que je suis sorti du jeu, je me suis retourné et Gérald ne tenait plus la corde. Il était sur le côté, mais conscient. J'ai compris qu'il avait des crampes aux bras. Moi aussi j'avais les bras en compote", confie Frank Mousseaux.

Gérald Babin s'est donc arrêté aux deux tiers de l'épreuve. "Il a montré des signes de crampes, mais il n'était pas en arrêt cardiaque. Le jeu s'est terminé et tous les Jaunes se sont retrouvés autour de lui. Il était conscient", raconte le candidat. Le jeune Gérald Babin, allongé sur le sable, demande alors le médecin. Frank, lui, ne s'inquiète pas, il pense que c'est simplement un coup de chaud.

Denis Brogniart, animateur de l'émission, demande alors à tous les candidats de dégager afin que le docteur et son équipe puissent approcher le jeune homme de 25 ans. Ce dernier est pris en charge et "mis sur une civière souple". Mais combien de temps s'est-il écoulé avant l'arrivée du médecin, Thierry Costa ? Frank, capitaine de l'équipe jaune, répond : "Le temps que le médecin parcourt la plage, il n'était pas derrière la caméra, il était au-delà des branchages."

Pour lui, tout a été fait dans les règles. Il explique : "Pour quelqu'un qui stresse et qui n'y connaît rien, oui, il y a eu délai d'intervention. Mais cela reste relatif. Mais si vous appelez le 15 maintenant, il arrivera moins vite que n'est arrivé Thierry Costa. Gérald n'avait pas encore fait d'arrêt cardiaque." Quant au choix de l'évacuer par bateau plutôt que par hélicoptère, il ajoute : "Mais sur un coup de chaud, on ne vous évacue pas en hélicoptère."

Le soir, alors qu'ils s'attendent à ce que Gérald soit de retour le lendemain, les candidats voient arriver Denis et les membres de la production. Ils leur annoncent la terrible nouvelle, Gérald Babin a fait un arrêt. "Quand Denis et les membres de la production sont venus nous réveiller, ça a été le choc. On a été rapatriés à l'hôtel et Thierry était là pour nous soutenir psychologiquement, passant de table en table pour voir ceux qui étaient en souffrance", raconte Frank Mousseaux.

Hier, c'est ce même Thierry Costa qui s'est donné la mort au Cambodge, laissant une lettre d'adieu qu'il a désiré rendre publique. Au courant de cette tragique nouvelle, le capitaine de l'équipe des Jaunes confie : "Quand j'ai appris ça... pour moi, c'est toutes les conneries qui ont été diffusées qui l'ont tué... Le mec, il était la veille au soir dans nos chambres pour prendre nos tensions, à demander si ça allait... Il s'occupait de nous. Il gère un décès et puis il nous soutient. Encore le lendemain, auprès de ceux qui pleuraient, il est resté à gérer la famille puis les techniciens, Denis et toute l'équipe... Il était dix jours au Cambodge à lire des trucs infamants ! C'est un gâchis sans nom. Il est mort de pression médiatique."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Nabilla superstar : la bimbo prend la pose avec une foule de fans !
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon