Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kyan Khojandi et la mort de son père : "C'est trop dur, cette souffrance"

Grande interview de la star de "Bref" dans le magazine "Society". Kyan Khojandi y parle de la mort de son père comme de sa dépression à 25 ans. Des confidences inattendues et touchantes de la part de l'acteur et humoriste.

Actuellement à l'affiche de Mon bébé de Lisa Azuelos, Kyan Khojandi est également en tournée avec son nouveau one-man show Une bonne soirée. Dans une grande interview accordée au magazine Society, en kiosques le 21 mars 2019, le cocréateur et premier rôle de la minisérie Bref qui l'a révélé en 2011 sur Canal+ évoque son enfance, ses débuts, le plagiat dans l'humour mais aussi des sujets plus intimes comme sa dépression et la mort de son père.

À lire aussi

Sa mère est française, juriste et s'est engagée toute sa vie pour les migrants en tant que présidente de la Ligue des droits de l'homme de la section Champagne-Ardenne. Son père est géologue et iranien. Le couple a d'abord vécu en Iran avant de devoir rentrer en raison de la Révolution et de s'installer à Reims. Kyan Khojandi (36 ans) naît en France.

Le succès ne frappe à sa porte qu'en 2011 dans la série Bref. Avec son premier chèque, Kyan Khojandi va jusqu'à rembourser la Caisse des allocations familiales qui lui versait alors le RSA. Dans Pulsions, son précédent spectacle joué en 2016, l'acteur racontait la mort de son père. Un sujet sur lequel il revient aujourd'hui et notamment sur ce qu'il ressentait lors des derniers mois passés à l'hôpital : "Tu te rends compte qu'une visite, c'est rythmé par des gestes, des discussions, et par le fait de se demander : 'Est-ce que c'est aujourd'hui qu'il va mourir ?' Se dire au fond de soi : 'Ça me ferait tellement de bien qu'il meure enfin.' Parce que c'est trop dur à vivre. Tu te réveilles le matin et tu as envie que ton père soit mort parce que tu veux mettre un terme à cette souffrance. C'est honteux de se le dire, mais tu penses : 'Il faut que ça se termine.'" Après la mort de son père, Kyan Khojandi se réveille la nuit avec des angoisses.

Tu te réveilles le matin et tu as envie que ton père soit mort parce que tu veux mettre un terme à cette souffrance.

Quelques années plus tôt, bien avant le succès, le futur acteur fait une sévère dépression à 25 ans : "Je bosse beaucoup le théâtre, la prof m'aide énormément et ça créé des jalousies. Certains deviennent méchants envers moi, et moi, en réponse, je deviens arrogant. C'est un moment où je n'ai rien réglé de ce qui m'est arrivé : une déception sentimentale, des problèmes parentaux et familiaux. Le matin, je travaille à la banque, le soir, j'ai les cours de théâtre et quand je rentre, je discute jusqu'à 2h avec ma copine. Je dors quatre heures par nuit, ça n'a aucun sens. J'ai tellement tiré sur la corde qu'elle a craqué, raconte Kyan Khojandi dans Society. Je me suis mis à voir la vie sous un spectre... Une table m'angoissait. J'avais des fourmis dans les mains et des angoisses en permanence, je n'arrivais plus à dormir, alors que j'en avais vraiment besoin. Et je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. Je me disais : 'Je vais mourir.' Ça a duré huit mois complets, alité, à manger une mandarine ou un kiwi tous les deux jours."

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans le magazine Society.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Thierry Ardisson raconte à Michel Cymès comment il a stoppé la drogue, le 6 avril 2019 sur C8.
Amanda Lear, le dimanche 7 avril 2019 sur 20h30 le dimanche (France 2).
Denis Brogniart fait quelques confidences sur le dispositif de sécurité mis en place pour "Koh-Lanta : la guerre des chefs" (TF1) en février 2019 pour "Purepeople.com".
Matthieu Chedid (M) et sa fille Billie interprètent "Massaï", extrait de l'album "Lettre infinie", dans l'émission de Laurent Delahousse "20h30 le dimanche", le 27 janvier 2019.
Benjamin Castaldi fait des révélations fracassantes sur la consommation de drogue lors de tournages de "Secret Story", jeudi 11 avril 2019 sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8).
Faustine Bollaert dans "C à vous" - 13 mai 2019, sur France 5
Denis Brogniart révèle les dessous de l'appel aux proches dans "Koh-Lanta" (TF1), en exclusivité pour "Purepeople.com".
Vanessa Lawrens, candidates des "Anges 11" (NRJ12), répond au micro de "Purepeople.com" à son ex Ilan qui révélait qu'elle se droguait.
Bande annonce de "50 mn Inside" sur TF1, le numéro du 6 avril 2019.
Julie Ricci hospitalisée après avoir été renversée avec son fils Gianni le 1er mars 2019 sur Instagram.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel